Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Apple fait appel du verdict dans la bataille contre Epic Games

09/10/2021 | 05:38
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

San Francisco (awp/ats/afp) - Apple a fait appel vendredi du verdict du procès contre l'éditeur de jeux vidéo Epic Games. Le groupe technologique américain a demandé la suspension d'une décision de justice, qui permet aux développeurs d'applications de proposer un système de paiement alternatif à celui du fabricant de l'iPhone.

Le géant californien demande des mesures provisionnelles, dans l'attente d'une décision définitive, qui pourrait, elle, prendre des années. Un juge doit se pencher sur la question en novembre.

Une juge américaine avait, le 10 septembre, imposé à Apple de laisser plus de liberté aux éditeurs, ce qui devait notamment leur permettre de contourner la commission prélevée par le géant des technologies.

Pas un monopole

Apple ne pouvait ainsi plus imposer aux développeurs d'utiliser son système de paiement au sein de leurs applications, et donc de payer une commission, avait décidé la juge d'Oakland, en Californie, chargée du contentieux avec le développeur.

Elle avait cependant rejeté en bonne partie les accusations de monopole visant Apple et dénoncées par Epic, ce qui représentait une bonne nouvelle pour le géant des technologies accusé de toutes parts d'infractions au droit de la concurrence. Elle avait estimé que le fabricant de l'iPhone n'était pas en situation de monopole illégal: "Apple ne détient pas de monopole sur le marché des transactions dans les jeux mobiles".

Epic Games, le développeur du jeu Fortnite, qui réclamait une telle mesure depuis un an, avait fait appel de cette décision. Son patron, Tim Sweeney, avait promis de "continuer à se battre" pour "une compétition équitable entre les méthodes de paiement au sein des applis".


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
03:10France-Immatriculations de voitures neuves en baisse de 3,21% en novembre-PFA
RE
02:49France-Immatriculations de voitures neuves en baisse de 3,21% en novembre-PFA
RE
02:35Tokyo hésitante en matinée après le revirement de la Fed
AW
01:1101.12.2021 Matériaux et procédés Industrial Engineer 4 CDI Cypress, États-Unis
PU
00:45Salesforce nomme Bret Taylor co-PDG, les prévisions de revenus sont décevantes.
ZR
30/11MARCHÉS : Omicron inquiète, la fermeté de Powell surprend
AW
30/11Wall Street chute, ébranlée par Omicron et des propos de la Fed
AW
30/11JACK DORSEY : Jack Dorsey poursuit son rêve de crypto et fintech sur Twitter
ZR
30/11La vente de la raffinerie Shell de Deer Park, au Texas, est reportée en attendant l'approbation de l'organisme de réglementation
ZR
30/11BOURSE DE WALL STREET : Wall Street dans le rouge avec les inquiétudes sur le 'tapering', Omicron
RE
Dernières actualités "Sociétés"