Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Après la flambée, les marchés regardent encore vers le haut

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
07/01/2019 | 09:05

Le très net rebond affiché vendredi par Wall Street en dépit de la poursuite du bras de fer entre Démocrates et Républicains sur le budget fédéral a donné une bouffée d'air frais aux marchés actions, qui ont évité une poursuite de la déroute affichée fin 2018. Les indicateurs avancés sont toujours positionnés dans le vert pour démarrer la semaine, un signal positif pour des marchés habitués à jouer au yoyo depuis quelques semaines.


Les séances à plus de 3% de gains à Wall Street ne sont pas légion, aussi les investisseurs savourent-ils celle du vendredi 4 janvier, qui a même vu le Nasdaq 100 flirter avec une hausse de 4,5%. En Europe, la journée fut également prolifique, en témoignent les hausses de 2,7% du CAC40 ou de 3,37% du DAX. Les marchés ont salué une conjonction de facteurs positifs, au premier rang desquels un discours du patron de la banque centrale américaine, qui a singulièrement assoupli sa position en expliquant que la Fed serait pragmatique et réactive si les marchés financiers battaient sérieusement de l'aile. Personne n'en a été étonné, mais le fait que Jerome Powell mette des mots précis sur la stratégie a rassuré les investisseurs. Les oracles du marché ne prédisent plus de hausse de taux cette année. La Fed a-t-elle cédé au court-termisme ? L'avenir le dira.
 
En parallèle, le démarrage des discussions commerciales entre Pékin et Washington aujourd'hui alimente les conversations avec l'espoir d'un compromis entre les deux puissances, pour faire cesser l'escalade des droits de douane, qui commence à faire des dégâts sur les échanges mondiaux. C'est l'un des feuilletons de la rentrée, comme l'est le Brexit et le vote du budget américain. A ce titre, Donald Trump aurait proposé une barrière métallique et plus un mur en béton pour séparer les Etats-Unis du Mexique, pour en réduire le coût. Pas sûr que les Démocrates, qui critiquent davantage le principe que le matériau, s'emparent d'une offre qui ravirait les aciéristes et désespérerait les cimentiers. 
 
En attendant, les indicateurs avancés américains évoluent dans le vert tôt ce matin. Tokyo a rebondi de 2,4% en clôture. Le CAC40 a débuté la séance en hausse de 0,4% à 4 757 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Dès 8h00, place aux commandes d'usines (consensus +0,3%) et aux ventes de détail (consensus -0,3%) en Allemagne, puis aux ventes de détail de la zone euro à 11h00 (consensus +0,3%). Un seul indicateur aux Etats-Unis, l'ISM de services à 16h00 (consensus 60,7).
 
Il faut 1,1423 USD pour 1 EUR ce matin. L'once d'or évolue juste sous les 1 288 USD (+0,36%). Le baril de Brent progresse de 0,5% à 57,723 USD, tandis que le WTI grappille 0,1% à 48,63 USD. L'obligation d'Etat américaine à 10 ans affiche un rendement de 2,666%, en légère hausse, alors que le 2 ans est stable à 2,49%. Le Bitcoin a repassé vendredi la barre symbolique des 4 000 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • AB Inbev : Goldman Sachs passe d'achat à neutre avec un objectif ramené de 97 à 65 EUR.
  • Bayerische Motoren Werke : JP Morgan passe de neutre à souspondérer avec un objectif réduit à 75 EUR.
  • Bpost : Jefferies reste à conserver mais réduit de 14 à 8 EUR son objectif.
  • Carlsberg : Goldman Sachs reste à la vente avec un objectif ramené de 695 à 651 EUR.
  • Centrica : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif réduit de 170 à 125 GBp.
  • Heineken : Goldman Sachs passe d'achat à vendre avec un objectif ramené de 95 à 73 EUR.
  • Hays : HSBC passe de conserver à acheter en malgré un objectif ramené de 205 à 190 GBp.
  • HSBC : Citi passe de conserver à vendre en visant 600 GBp contre 675 GBp précédemment.
  • John Wood : Jefferies reste à conserver mais réduit de 700 à 550 GBp son objectif.
  • Lagardère : HSBC reste acheteur mais réduit de 30,50 à 30 EUR son objectif. Goldman Sachs passe d'achat à neutre avec un objectif abaissé de 29 à 23,80 EUR.
  • Michelin : JP Morgan abaisse de surpondérer à neutre son opinion et réduit de 130 à 105 EUR son objectif.
  • Natixis : Jefferies reste acheteur mais réduit de 7,68 à 7,12 EUR son objectif.
  • Nokian Renkaat : JP Morgan abaisse de neutre à souspondérer son opinion et réduit à 32 EUR son objectif.
  • Petrofac : Jefferies passe de conserver à acheter malgré un objectif abaissé de 640 à 590 GBp.
  • Pirelli : JP Morgan abaisse de surpondérer à neutre son opinion et réduit à 7 EUR son objectif.
  • Publicis : Pivotal Research passe de conserver à acheter avec un objectif relevé de 53 à 61 EUR.
  • Renault : JP Morgan reste neutre mais réduit de 98 à 74 EUR son objectif.
  • Valeo : JP Morgan reste à surpondérer mais réduit de 45 à 40 EUR son objectif.
  • Volvo : JP Morgan abaisse de surpondérer à neutre son opinion et réduit à 150 SEK son objectif.
 
L’actualité des sociétés
 
Dans 'Le JDD', le fils de Carlos Ghosn clame l'innocence de son père. Pendant ce temps, Bercy demande à Renault de s'expliquer sur les rémunérations versées à de hauts dirigeants par une structure néerlandaise rattachée au constructeur. Le ministre de français de l'économie a par ailleurs plaidé en faveur du rapprochement entre Alstom et Siemens Mobility, en estimant que la Commission européenne commettrait une grave erreur en bloquant l'opération. La ministre française des transports a mis la pression sur les concessionnaire autoroutiers (notamment Vinci et Eiffage) pour qu'ils jouent le jeu en matière de pouvoir d'achat, i.e. qu'ils enterrent leurs projets de hausses tarifaires. Par ailleurs, Vinci aurait prévu d'investir 1,15 milliard d'euros dans l'agrandissement de l'aéroport de Lisbonne, selon la presse locale. Air France KLM aurait assigné Air Madagascar en justice pour récupérer 40 millions de dollars de location de deux appareils, selon 'L'Express'. Le débat fait toujours rage au parlement en Inde concernant le contrat Rafale de Dassault Aviation. Carmila rachète une galerie commerciale en Espagne. Valneva publie des données positives en phase I dans le Chikungunya. Trigano et EOS Imaging ont publié leurs trimestriels. Sequana a demandé la suspension de ses cotations.
 
Christian Meissner serait bien placé pour prendre la succession de Sergio Ermotti chez UBS. Spéculation sur General Electric, sur fond de rumeur de cession de GECAS, sa branche de financement aéronautique, à Apollo AM, pour une valorisation de l'ordre de 40 milliards de dollars. Au Brésil, Jair Bolsonaro attise les doutes sur l'opération entre Embraer et Boeing. Donald Trump a exhorté Apple à fabriquer aux Etats-Unis plutôt qu'en Chine. La filiale américaine d'Ahold Delhaize rachète King Kullen Grocery. Tesla démarre les travaux de son usine chinoise dès ce 7 janvier, avec pour objectif de commencer à produire dès la fin de l'année, a annoncé Elon Musk dans une série de tweets, rapidement suivie d'un autre beaucoup moins sérieux et plus mystérieux : 

 
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB INBEV SEP6 0.00%-Cours en clôture.0.00%
AHOLD DELHAIZE 3.21%23.175 Cours en différé.4.98%
AIR FRANCE KLM SA 4.85%12.53 Cours en différé.15.12%
ALSTOM -1.13%34.2 Cours en temps réel.-3.03%
APPLE 0.40%153.92 Cours en différé.-2.42%
BAYERISCHE MOTOREN WERKE -0.69%72.23 Cours en différé.2.16%
BOEING COMPANY (THE) 0.20%358.61 Cours en différé.10.98%
BPOST 0.37%8.2 Cours en différé.2.44%
CAC 40 -0.15%4840.38 Cours en temps réel.2.47%
CARLSBERG -0.33%727.2 Cours en différé.5.34%
CARMILA 2.07%16.76 Cours en temps réel.3.71%
CENTRICA -2.20%131.15 Cours en différé.-2.78%
DASSAULT AVIATION 0.08%1282 Cours en temps réel.5.95%
DAX -0.17%11071.54 Cours en différé.4.85%
DJ INDUSTRIAL 0.70%24575.62 Cours en différé.5.35%
EIFFAGE -0.78%78.42 Cours en temps réel.7.48%
EOS IMAGING 0.38%2.61 Cours en temps réel.-22.90%
HAYS -1.64%149.9 Cours en différé.7.07%
HEINEKEN 0.26%76.2 Cours en différé.-1.30%
HSBC HOLDINGS -0.36%639 Cours en différé.-1.22%
JOHN WOOD GROUP -0.42%522.6 Cours en différé.3.24%
LAGARDÈRE -0.61%22.76 Cours en temps réel.3.36%
MICHELIN 0.15%93.14 Cours en temps réel.7.43%
NASDAQ 100 0.18%6658.7634 Cours en différé.5.01%
NASDAQ COMP. 0.08%7025.7675 Cours en différé.5.80%
NATIXIS 0.40%4.54 Cours en temps réel.10.22%
NOKIAN RENKAAT OYJ -2.21%28.72 Cours en différé.9.51%
PETROFAC LIMITED -0.70%535.8 Cours en différé.12.33%
PIRELLI & CO. -0.66%5.988 Cours en clôture.7.45%
PUBLICIS GROUPE -0.19%53.14 Cours en temps réel.6.11%
RENAULT 1.11%57.41 Cours en temps réel.5.24%
S&P 500 0.22%2638.7 Cours en différé.5.26%
SEQUANA -1.40%0.211 Cours en temps réel.3.18%
TESLA -3.79%287.59 Cours en différé.-13.58%
TRIGANO -0.37%81 Cours en temps réel.0.43%
UBS GROUP 0.04%13 Cours en différé.6.21%
VALEO -1.98%25.68 Cours en temps réel.0.67%
VALNEVA -1.88%3.4 Cours en temps réel.7.26%
VINCI 0.27%74.84 Cours en temps réel.3.92%
VOLVO -1.35%120.85 Cours en différé.5.65%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
Runurdead
Le 07/01/2019 09:47
arrow option
Pas Trigano en tout cas et le fonds Commerzbank toujours positionné dessus...
  
  
JACHEN
Le 07/01/2019 08:27
arrow option
Belle analyse d'aide à la décision.Merci.
1
  
fucius 1
Le 07/01/2019 07:30
arrow option
Clair , précis , intelligent , donc utile. Merci
1