Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Après la vague venderesse, le bitcoin se stabilise à 50'000 dollars

08/12/2021 | 12:37
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Le cours du bitcoin, durement chahuté en fin de semaine dernière, semble s'être stabilisé en milieu de semaine autour de la barre des 50'000 dollars. La plus importante des cryptomonnaie était soutenue par l'atténuation des inquiétudes autour du nouveau variant Omicron et du rebond des marchés boursiers qui s'en est suivi.

Mercredi à la mi-journée, un bitcoin s'échangeait à environ 50'300 dollars sur la plateforme Bitstamp, ce qui correspond à un repli de près de 11,5% en comparaison hebdomadaire.

Vendredi, la plus célèbre des devises virtuelles avait vu sa valeur s'effondrer, passant de 57'000 dollars sous la barre des 42'000 dollars. Pour la première fois depuis début octobre, sa capitalisation boursière est repassée sous la barre des 1000 milliards, à actuellement 950 milliards.

La vague vendresse sur le marché des cryptomonnaies a certes été stoppée pour le moment, mais après le "flash crash" de 550 milliards de dollars, de nouvelles turbulences pointent déjà à l'horizon, commentent les analystes de LBBW, qui évoquent la "situation toujours incertaine" liée à l'évolution du variant Omicron.

À cela s'ajoute l'audition prévue devant un comité du Congrès américain des patrons des six plus grandes entreprises américaines de cryptomonnaies, qui devrait porter sur les difficultés réglementaires liées aux devises virtuelles.

La dépréciation d'environ un quart par rapport au plus haut historique de début novembre a cependant montré une nouvelle fois que les avantages de diversification recherchés par les investisseurs dans le bitcoin se font au prix d'une volatilité très élevée et partant, "un risque de cours extrême", selon les experts de LBBW.

Les principaux rivaux du bitcoin ne se sont pas montrées beaucoup plus stables au cours de la semaine. À l'exception de l'ether, numéro deux du marché, et de quelques "stablecoins" adossés à d'autres actifs, la plupart des devises numériques ont essuyé un repli à deux chiffres.

Selon le portail spécialisé CoinGecko, la capitalisation boursière des quelque 11'000 cryptodevises recensées a fondu de plus de 300 milliards de dollars à 2480 milliards. La part du bitcoin s'est légèrement amenuisée, à 38%, alors que celle de l'ether s'est renforcée, à 21%.

sta/tp/buc/rq


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
10:58Des sanctions contre Poutine seraient politiquement destructrices - Kremlin
RE
10:58Moscou refuse toute négociation sur l'Ukraine avec l'UE ou l'OSCE
RE
10:42La marine russe débute des exercices en mer de Barents
RE
10:42Le bénéfice du quatrième trimestre du fabricant de tissus Essity est inférieur aux prévisions
ZR
10:39Bloomsbury prévoit un bénéfice annuel et des revenus élevés
ZR
10:34La production d'électricité réduite en raison de la grève chez EDF
RE
10:32Bentley produira sa première voiture entièrement électrique en 2025
RE
10:31Le printemps s'annonce sous les meilleurs auspices pour l'économie
AW
10:30PROCÈS VINCENZ : la parole aux accusés
AW
10:17La CE ne va pas bouleverser ses propositions sur les investissements verts-Commissaire
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"