Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Arabie: déficit budgétaire en hausse en 2020, à 50 milliard de dollars

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/12/2019 | 21:45

Ryad (awp/afp) - L'Arabie saoudite a adopté lundi son budget pour 2020, qui prévoit un déficit budgétaire en hausse, à hauteur de 50 milliards de dollars (45 milliards d'euros), sur fond de baisse de la production pétrolière et des prix du brut.

Le royaume, premier exportateur mondial de brut, prévoit un déficit supérieur de 15 milliards de dollars (13,5 mds d'euros) par rapport à celui de 2019, selon un communiqué officiel diffusé à la télévision d'Etat.

Le déficit budgétaire, en hausse depuis la chute des cours du brut en 2014, représentera 6,4% du PIB en 2020, contre 4,7% en 2019.

Ryad a aussi annoncé une baisse des dépenses, qui atteindront 272 milliards de dollars (245 mds d'euros), soit 7,8% de moins qu'en 2019, d'après le communiqué diffusé à l'issue d'une réunion du gouvernement présidée par le roi Salmane.

Les recettes devraient atteindre 222 milliards de dollars (200 mds d'euros), soit 14,6% de moins que l'an dernier.

D'après le ministère des Finances, les recettes issues du pétroles devraient être de 136,8 milliards de dollars (123,6 mds d'euros), contre 160,5 milliards de dollars (145 mds d'euros) en 2019.

L'or noir compte pour environ les deux tiers des revenus du royaume, qui extrait près de 10 millions de barils par jour.

Le ministère des Finances prévoit une baisse des dépenses jusqu'en 2022 en raison de cours fragiles du pétrole et de coupes dans la production.

Diversification de l'économie

La semaine dernière, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) --dont Ryad est l'un des premiers contributeurs-- et leurs partenaires ont convenu de réduire leur production d'au moins 500.000 barils par jour afin de soutenir les cours du brut, portant l'effort total de limitation de la production à 1,7 million de barils par jour.

A ce nouvel objectif s'ajoute une "réduction volontaire de 400.000 barils par jour" du royaume saoudien, avait indiqué le ministre de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane.

Après l'annonce de l'Opep, le prix du baril avait fortement augmenté avant de s'établir aux alentours de 64 dollars.

Tributaire des prix du pétrole, le royaume saoudien a lancé un plan de diversification de son économie et appliqué plusieurs mesures d'austérité dans le but d'ajuster son économie à la baisse des prix du brut et pour résorber le déficit de son budget.

Il a ainsi augmenté les prix de l'électricité et du carburant, imposé une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5% qu'il pourrait faire doubler à 10%.

Il a aussi décidé d'ouvrir le capital de sa compagnie nationale Aramco, qui produit environ 10% du pétrole mondial. Les fonds levés, 25,6 milliards de dollars, valorisent l'entreprise saoudienne à 1.700 milliards de dollars, loin devant les entreprises considérées jusqu'alors comme les plus riches du monde en Bourse: Apple, Microsoft et Alibaba.

Mais la chute du prix du pétrole a eu un fort impact sur l'économie saoudienne.

Le Fonds monétaire international (FMI) a fortement dégradé en octobre ses perspectives de croissance pour l'Arabie saoudite, tablant sur une croissance de 0,2%, en baisse de 1,6 point.

Selon le FMI, le taux de chômage en Arabie saoudite s'élève à 12,5% et la création d'un million de nouveaux emplois est nécessaire au cours des cinq prochaines années.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALIBABA GROUP HOLDING 1.56%227.43 Cours en différé.7.23%
APPLE INC. 1.11%318.73 Cours en différé.7.35%
LONDON BRENT OIL 0.73%65.11 Cours en différé.-2.06%
MICROSOFT CORPORATION 0.56%167.1 Cours en différé.5.96%
WTI 0.24%58.74 Cours en différé.-4.50%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
17:31L'attaque d'un camp au Yémen a fait 79 morts - sources médicales
RE
17:25France-Vers un retour à la normale lundi à la SNCF et à la RATP
RE
16:26Plus de 370 blessés dans les heurts de samedi à Beyrouth - secours
RE
16:06Libye-Macron appelle à une trêve sans condition
RE
16:06Libye-macron se dit vivement préoccupé par l'arrivée de combattants syriens et étrangers à tripoli
RE
16:06Libye-macron appelle les nations unies à négocier un véritable cessez-le-feu sans condition préalable de la part des belligérants
RE
15:49France-Les opposants à la PMA pour toutes manifestent à Paris
RE
14:50La Chine en alerte face à un nouveau virus
RE
13:45Plus de 300 blessés dans les heurts de samedi à Beyrouth - secours
RE
13:13Le sommet de Berlin sur la Libye s'ouvre sans grandes illusions
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"