Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Argentine: le taux d'inflation en 2018 a atteint 47,6%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/01/2019 | 21:23

Buenos Aires (awp/afp) - Le taux d'inflation en Argentine a atteint 47,6% en 2018, le pays en crise économique enregistrant ainsi la deuxième plus forte hausse des prix du continent derrière le Venezuela, a annoncé mardi l'Institut national de statistiques.

Il s'agit également du taux le plus élevé en Argentine depuis 1991, année de l'entrée en vigueur de la parité peso-dollar, quand l'inflation avait bondi à 84%.

"Clairement, l'Argentine se situe parmi les cinq premiers pays ayant le taux d'inflation le plus élevé", a déclaré à l'AFP l'économiste Martin Vauthier, du cabinet Eco Go consultores.

"C'est une inflation très élevée. L'Argentine est un cas surprenant: c'est une société qui s'est habituée à vivre avec l'inflation. Cela fait plusieurs années que l'inflation n'est plus un problème dans le monde, ni dans les pays développés, ni dans les pays émergents", a-t-il ajouté.

Submergée par deux crises monétaires en 2018, qui ont fait perdre 50% de sa valeur à sa monnaie, l'Argentine a appelé le Fonds monétaire international (FMI) à la rescousse et obtenu un prêt de 57 milliards de dollars. Cette institution suscite un large rejet chez les Argentins depuis la grave crise économique de 2001.

En contrepartie, le président, Mauricio Macri, s'est engagé à un vaste programme de restrictions budgétaires avec l'objectif de parvenir à l'équilibre en 2019.

Mi-décembre, l'Institut national de statistiques a annoncé l'entrée en récession de l'économie argentine, après deux trimestres consécutifs de baisse du PIB. Au troisième trimestre 2018, il a connu une chute de 3,5% en glissement annuel.

Pour l'ensemble de 2018, la contraction de l'économie argentine est attendue à 2,6%.

Ailleurs en Amérique latine, le Venezuela de Nicolas Maduro est englué dans une crise politique et économique depuis des années. Le pays connaît un taux d'inflation hors-norme: après 1.350.000% en 2018, il devrait grimper à 10.000.000% en 2019, selon le FMI.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:00Agenda de l'actualité politique et générale internationale
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (20/04)
RE
03:28Yémen-Une opération de la coalition saoudienne signalée à Sanaa
RE
02:12Les Égyptiens appelés à se prononcer sur la réforme constitutionnelle
RE
01:42Juncker dit toujours craindre un Brexit sans accord
RE
01:21Pérou-L'ex-président Kuczynski placé en détention dans l'attente de son procès
RE
00:35Guaido appelle les Vénézuéliens à manifester en masse le 1er mai
RE
20/04L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (19/04)
RE
19/04Warren demande au Congrès d'entamer le processus de destitution de Trump
RE
19/04Nouvelle manifestation à Khartoum en faveur d'un pouvoir civil
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité