Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

BCE: six banques en zone euro ont des fonds propres insuffisants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
28/01/2020 | 09:57

Francfort (awp/afp) - La Banque centrale européenne (BCE) a indiqué mardi que six banques sous sa surveillance présentaient en 2019 un niveau de fonds propres inférieurs aux recommandations, et s'est inquiétée de la faible rentabilité du secteur.

Six parmi 109 banques en zone euro passées sous les fourches caudines du superviseur logé au sein de la BCE affichaient l'an dernier un matelas de fonds propres "inférieur à la recommandation" dite du "pilier 2", fixée par le superviseur pour chaque banque, selon un communiqué. Le nom de ces banques doit être communiqué lors d'une conférence de presse à 10H00 GMT.

"Des actions correctrices, assorties d'un calendrier précis, ont été prescrites aux banques qui n'ont pas pris de mesures satisfaisantes au dernier trimestre 2019", a ajouté la BCE.

Le superviseur, amené à noter les banques sur plusieurs éléments clés pour jauger de leur solidité, a par ailleurs relevé "des détériorations notables", en particulier des bénéfices qui demeurent "inférieurs au coût de leur capital" chez la majorité des établissements importants.

S'y ajoutent des lacunes dans la gouvernance, à cause desquelles "les organes de direction manquent d'efficacité et les contrôles internes sont insuffisants".

Enfin, les banques semblent plus exposées à divers risques opérationnels, la BCE citant ceux liés à l'informatique et à la cybercriminalité.

Un point de satisfaction concerne la baisse continue du volume des prêts en souffrance, qui ont représenté 543 milliards d'euros à fin septembre 2019 au sein de l'échantillon, soit un ratio de 3,4%, contre environ 1.000 milliards d'euros et un ratio de 8% en 2014, quand la BCE a commencé à assumer ses missions de surveillance des banques.

Après les avoir relevées plusieurs années d'affilée, les exigences totales de fonds propres, rapportés aux actifs à risques, vont-elles rester stables à 10,6% en 2019, par rapport à 2018, a précisé la BCE.

afp/al

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
panor - Il y a 3 semaines arrow option
oui lesquelles ?
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Sociétés"
05:01VIRUS : les Chinois désertent les restos, les livreurs à la rescousse
AW
01:47CORONAVIRUS : l'épidémie accélère hors de Chine, à une vitesse qui inquiète l'OMS
AW
01:18CORONAVIRUS : l'Italie cherche à isoler deux foyers d'épidémie après deux décès
AW
01:12ITALIE/CORONAVIRUS : au moins 11 villes à l'isolement, près de 80 cas
AW
22/02Pas de patient zéro pour le foyer de coronavirus en Lombardie (officiel)
AW
22/02CORONAVIRUS : l'épidémie accélère hors de Chine, à une vitesse qui inquiéte l'OMS
AW
22/02FILIÈRE SUCRE : un délégué interministèriel "dédié" à la sortie de crise
AW
22/02La Fashion week de Milan garde son calme, malgré la proximité de cas de
AW
22/02Warren Buffet affirme que sa succession est assurée à la tête de Berkshire
AW
22/02Un consortium conduit par Ardian en passe de racheter 25% d'INWIT
RE
Dernières actualités "Sociétés"