Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Bank of America : Le bénéfice net chute de plus de moitié au deuxième trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
16/07/2020 | 12:47
BANK OF AMERICA : LE BÉNÉFICE NET CHUTE DE PLUS DE MOITIÉ AU DEUXIÈME TRIMESTRE

Bank of America a fait état jeudi d'une chute de plus de moitié de son résultat net au deuxième trimestre, grevé par une provision de quatre milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) pour créances douteuses liée à la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus.

Le résultat net attribuable aux actionnaires est tombé à 3,28 milliards de dollars, ou 0,37 dollar par action, contre 7,11 milliards un an plus tôt (0,74 dollar par action).

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice ajusté de 0,26 dollar par action, selon les données de Refinitiv.

JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo ont annoncé mardi avoir provisionné au total 28 milliards de dollars pour couvrir des pertes sur prêts, signe des difficultés à venir alors que la crise sanitaire aux Etats-Unis est loin d'être résorbée.

"Les bons résultats des marchés financiers ont offert un contre-poids important face à l'impact du Covid-19 sur nos activités grand public", a déclaré le directeur général de Bank of America, Brian Moynihan, estimant que ce trimestre était la "période la plus tumultueuse depuis la Grande Dépression".

Le revenu net d'intérêts, mesure clé du secteur, a souffert de la baisse des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine qui les a ramenés à un niveau proche de zéro. Il est ressorti en repli de 11% à 10,8 milliards de dollars.

La banque basée à Charlotte, en Caroline du Nord, est particulièrement sensible aux fluctuations des taux en raison de la composition de son bilan.

(Anil D'Silva, Blandine Hénault et Claude Chendjou pour la version française)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CITIGROUP INC. -0.40%42.02 Cours en différé.-47.40%
JPMORGAN CHASE & CO. 0.87%93.47 Cours en différé.-32.95%
WELLS FARGO & COMPANY 1.37%23.64 Cours en différé.-56.06%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:18Le suspect de l'attaque de Paris voulait viser Charlie Hebdo-sce
RE
13:57Liban-La démission de Adib, "trahison collective"-entourage Macron
RE
13:57Liban-le président français s'exprimera le moment venu-entourage macron
RE
13:56Liban-il est indispensable d'avoir un gouvernement capable de recevoir l’aide internationale donc la france ne lâchera pas le liban-entourage macron
RE
13:55Liban-la démission du premier ministre "est une trahison collective des partis libanais"-entourage emmanuel macron
RE
13:42Liban-Démission du Premier ministre, revers pour le plan Macron
RE
13:17Coronavirus-L'Iran prépare de nouvelles mesures de confinement
RE
12:11Le président Iranien accuse Washington de "sauvagerie"
RE
11:44Un suspect libéré et un nouveau dans l'attaque au couteau de Paris
RE
11:17Liban-Démission du Premier ministre, revers pour le plan Macron
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"