Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Berlusconi annule une deuxième émission télé en quatre jours

31/01/2018 | 22:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

ROME, 31 janvier (Reuters) - Pour la deuxième fois en quatre jours, Silvio Berlusconi a annulé sa participation à une émission politique programmée mercredi soir sur la télévision italienne, suscitant des interrogations sur la santé de l'ancien président du Conseil aujourd'hui âgé de 81 ans.

Après une interview qu'il devait donner dimanche sur la RAI, il n'était pas présent mercredi soir sur le plateau de Porta a Porta, émission vedette de la télévision publique italienne.

Il a tenu à rassurer l'opinion en déclarant par téléphone sur l'une des chaînes de télévision qu'il possède que le processus d'investiture des candidats de son parti Forza Italia pour les législatives du 4 mars l'avait épuisé mais qu'il allait bien.

"Je suis désolé de décevoir nos concurrents, mais je vais bien. Sérieusement, je vais bien", a-t-il dit.

"Après avoir travaillé 17 heures par jour pendant cinq jours, changé d'avis, pris des décisions difficiles, provoquant contrariété et chagrin, je me suis accordé un petit break. C'était des jours stressants (...) mais nous allons maintenant relancer la campagne électorale pour gagner", a-t-il poursuivi.

Sa dernière apparition publique remonte au 22 janvier. L'ex-chef de gouvernement, qui a subi une opération à coeur ouvert en 2016, s'était rendu à Bruxelles pour rencontrer des responsables européens. Sa dernière interview télévisée date du 16 janvier.

L'alliance nouée par son parti Forza Italia avec la Ligue du Nord et Frères d'Italie est donnée en tête des intentions de vote sans pour autant sembler en mesure de décrocher une majorité en sièges. Berlusconi, même s'il est inéligible du fait d'une condamnation pour fraude fiscale en 2013, devrait jouer un rôle crucial dans les consultations attendues après le scrutin. (Crispian Balmer; Henri-Pierre André pour le service français)


© Reuters 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
30/07USA-Les expulsions de migrants en provenance d'Amérique centrale reprennent
RE
30/07Tunisie-Saïed se défend de devenir un dictateur après l'arrestation de députés
RE
30/07Rejet de la plainte de Blue Origin contre la Nasa
RE
30/07Le dollar regagne du terrain par aversion au risque
AW
30/07USA-Revers pour Trump, l'accès à ses dossiers fiscaux autorisé
RE
30/07France-85% des hospitalisés pour COVID en juin/juillet non vaccinés - étude
RE
30/07DEVISES : timide remontée du $ qui se replie de -1% en hebdo
CF
30/07Le Groenland connaît une importante fonte de glace
RE
30/07USA-Le Sénat lance l'examen du projet de loi sur les infrastructures
RE
30/07Les banques européennes globalement solides face aux "stress tests" de l'ABE
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"