Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Birmanie-L'Onu appelle à l'arrêt des livraisons d'armes

18/06/2021 | 22:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Michelle Nichols

NEW YORK, 18 juin (Reuters) - L'Assemblée générale des Nations unies a demandé vendredi l'arrêt des livraisons d'armes à la Birmanie et a exhorté l'armée à respecter les résultats des élections de novembre et à libérer les détenus politiques, dont la dirigeante Aung San Suu Kyi.

L'Assemblée générale a adopté une résolution avec le soutien de 119 pays, plusieurs mois après que les militaires ont renversé le gouvernement élu d'Aung San Suu Kyi lors d'un coup d'Etat le 1er février. La Biélorussie a demandé que le texte soit soumis au vote et a été le seul pays à s'y opposer, tandis que 36 pays se sont abstenus, dont la Chine et la Russie.

Les 37 autres membres de l'Assemblée générale n'ont pas voté.

L'ambassadeur de l'Union européenne auprès des Nations unies, Olof Skoog, a dit que la résolution de l'Onu "envoie un message fort et puissant."

"Elle rend illégitime la junte militaire, condamne ses abus et sa violence contre son propre peuple et démontre son isolement aux yeux du monde", a-t-il déclaré

Le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, avait poussé l'Assemblée générale à agir, plus tôt vendredi, déclarant aux journalistes : "Nous ne pouvons pas vivre dans un monde où les coups d'Etat militaires deviennent la norme. C'est totalement inacceptable."

L'armée a invoqué le refus du gouvernement de s'attaquer à ce qu'elle considère comme une fraude lors de l'élection de novembre pour justifier le coup d'Etat. Les observateurs internationaux ont déclaré que le scrutin était équitable.

Les résolutions de l'Assemblée générale ne sont pas juridiquement contraignantes mais ont un poids politique. Contrairement au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, aucun pays ne dispose d'un droit de veto à l'Assemblée générale. (version française Camille Raynaud)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:04USA : le déficit commercial se creuse plus que prévu en juin (+6,7%)
AW
14:52USA : petite baisse des inscriptions au chômage
CF
14:43USA : creusement du déficit commercial en juin
CF
14:26La BoE envisage de durcir sa politique monétaire face à une inflation en hausse
AW
14:24La Banque d'Angleterre suggère un futur resserrement de sa politique monétaire
RE
14:16La Chine rouvre des mines à charbon sur fond de pénurie d'énergie
AW
13:54Les marchés actions européens ralentissent après la BoE
AW
13:00Gb-la banque d'angleterre laisse inchangé le montant de son programme d'achats d'actifs à £895 mds, comme attendu
RE
13:00Gb-la banque d'angleterre laisse son taux directeur inchangé à 0,1%, comme attendu
RE
12:06Saonfi-l’essai a inclus des patients porteurs d’un cpnpc localement avancé et métastatique, avec histologie épidermoïde ou non, quel que soit son niveau d’expression en protéines pd-l1
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"