Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bonds Europe: relâchement sur le Vieux continent, sauf dans la Botte

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
07/02/2019 | 18:48

Paris (awp/afp) - Le marché de la dette s'est détendu jeudi, les investisseurs inquiets des perspectives moroses pour la croissance en zone euro trouvant refuge sur les actifs obligataires, à l'exception de l'Italie.

"Il y a un mouvement d'aversion pour le risque" après la publication des nouvelles prévisions économiques de la Commission européenne pour la zone euro, avec notamment "une révision de la croissance italienne", a observé auprès de l'AFP Geoffroy Lenoir, responsable des taux souverains en euros pour Aviva Investors.

Bruxelles a abaissé jeudi ses perspectives de croissance 2019 pour la zone euro, avec un ralentissement particulièrement important en Allemagne et Italie, qui passent respectivement à 1,1% (contre 1,8%) et 0,2% (contre 1,2%).

"Le chiffre pour l'Italie est très faible et dans ce contexte, le taux d'emprunt à 10 ans du pays s'écarte" de celui de l'Allemagne, qui fait référence sur le marché, a noté M. Lenoir.

L'émission réalisée mercredi par le Trésor italien qui a levé 8 milliards d'euros sur 30 ans, avec une demande record de 41 milliards d'euros, a aussi pesé sur les taux d'emprunts.

"La demande pour les titres italiens est là, ce qui est plutôt un signe encourageant, mais les niveaux de croissance publiés aujourd'hui plaident aussi pour une certaine prudence", a expliqué M. Lenoir.

La révision en baisse des prévisions pour l'Allemagne n'a par contre pas entamé le statut de valeur refuge du pays sur le marché obligataire.

"La question se pose néanmoins de savoir si le ralentissement va être contenu, si le gouvernement aura la volonté de la contenir par des mesures fiscales et si la baisse du secteur automobile va perdurer", a observé l'expert d'Aviva Investors.

À 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à 10 ans de l'Allemagne a reculé à 0,115% contre 0,162% mercredi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a également baissé à 0,551% contre 0,581%, tout comme celui de l'Espagne à 1,242% contre 1,257%.

Celui de l'Italie s'est pour sa part tendu à 2,951% contre 2,860%.

En dehors de la zone euro, le taux d'emprunt britannique à dix ans a reflué à 1,177% contre 1,216%, après que la Banque d'Angleterre a, elle aussi, sabré jeudi sa prévision de croissance 2019, notamment face à l'incertitude liée au Brexit.

Aux États-Unis, le rendement à 10 ans baissait à 2,664% contre 2,695% mercredi, à l'instar de celui à 30 ans, à 3,013% contre 3,033%. Celui à deux ans s'établissait pour sa part à 2,486%, contre 2,524%.

afp/jh

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
11:30L'OCDE rabote les prévisions de croissance de la Suisse
AW
20/05TAUX : repli technique sans intensité après sommets vendredi
CF
20/05BONDS EUROPE : le taux d'emprunt italien sous pression dans un marché attentiste
AW
20/05BONDS : la France a emprunté 4,726 milliards d'euros à court terme
AW
17/05BONDS : la France a emprunté 10,87 milliards d'euros à moyen-long terme
AW
17/05TAUX : au +bas depuis oct. 2016, record absolu pour les Bonos
CF
16/05TAUX : consolidation marginal, enfin une embellie en Italie
CF
16/05BONDS EUROPE : accalmie sur le marché de la dette
AW
15/05TAUX : détente généralisée, sauf en Italie, Gilts UK en forme
CF
15/05BONDS EUROPE : l'Italie souffre de ses frictions gouvernementales
AW
Dernières actualités "Taux"
Publicité