Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bonds: la France a emprunté 11,117 milliards d'euros à moyen et long terme

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/09/2018 | 17:45

Paris (awp/afp) - La France a emprunté 11,117 milliards d'euros à moyen et long terme sur les marchés jeudi, dont des offres non compétitives (ONC), à des taux globalement en légère hausse, a annoncé vendredi l'Agence France Trésor (AFT).

Le Trésor voulait emprunter entre 7,5 et 9 milliards d'euros.

Dans un premier temps, le Trésor a emprunté 9,376 milliards d'euros à échéance février 2021, mars 2024 et mai 2026, dont 1,882 milliard d'offres non compétitives, a détaillé l'AFT, chargée de placer la dette française auprès des investisseurs.

Lors d'une émission obligataire, les investisseurs choisissent de prêter un montant à un certain taux. Ils peuvent proposer une somme supplémentaire sans mentionner de taux, un montant qu'ils prêteront après l'adjudication au taux moyen pondéré de celle-ci, dans le cadre d'une offre dite non compétitive.

Dans le détail, le Trésor a levé 3,841 milliards d'euros d'obligations à échéance février 2021 à un taux de -0,37% contre -0,44% pour la dernière opération comparable le 19 juillet, dont 620 millions d'ONC.

Il a aussi emprunté 4,131 milliards d'euros à échéance mars 2024, à un taux de 0,14% contre 0,01% également le 19 juillet, dont 934 millions d'ONC.

Il a également levé 1,404 milliard d'euros à échéance mai 2026 à un taux de 0,44%, contre 0,53% le 3 mai, dont 328 millions d'ONC.

Dans un second temps, le Trésor a levé 1,741 milliard de titres indexés sur l'inflation française à échéance mars 2028 et sur l'inflation européenne à échéance juillet 2030 et juillet 2036, dont 353 millions d'euros d'ONC.

Dans le détail, il a levé 428 millions d'euros à échéance mars 2028 à un taux de -0,65% comparé à un taux de -0,81% le 21 juin, dont 52 millions d'ONC.

Il a aussi emprunté 897 millions d'euros à échéance juillet 2030 à un taux de -0,57%, contre -0,70% le 19 juillet 2018, dont 212 millions d'ONC.

Enfin, il a levé 416 millions d'euros à échéance juillet 2036 à un taux de -0,28%, dont 89 millions d'ONC.

Pour certaines échéances à court voire à moyen terme, la France emprunte à des taux négatifs ce qui signifie que les investisseurs qui cherchent à tout prix des placements sûrs, sont prêts à perdre de l'argent en lui prêtant. Emprunter sur ces échéances devient rémunérateur pour le Trésor.

afp/lk

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
18:46TAUX : le rendement des Bonos et des Gilts désormais à parité
CF
18:32BONDS EUROPE : le marché de la dette se réserve pour la réunion de la BCE
AW
15:30Pas de hausse des taux en 2019 (Moneypark)
AW
13:09EMPRUNT : Münchener Hypothekenbank EG lève 125 millions à 0,001%, échéance 2024
AW
22/01BONDS : l'Espagne lève 10 milliards d'euros pour sa première émission 2019
AW
22/01BONDS EUROPE : détente des taux sur prises de profit sur les actions
AW
22/01TAUX : embellie quasi générale, sauf sur les BTP italiens
CF
22/01La BCE entame sur la pointe des pieds une année à risques
AW
21/01BONDS EUROPE : le marché européen de la dette opte pour l'attentisme
AW
21/01BONDS : la France a emprunté 4,991 milliards d'euros à court terme
AW
Dernières actualités "Taux"
Publicité