Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bonds: la France a emprunté au total 13,440 milliards d'euros à moyen-long terme

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
23/04/2019 | 19:15

Parus (awp/afp) - La France a emprunté au total 13,440 milliards d'euros à moyen et long terme sur les marchés jeudi, dont des offres non compétitives (ONC), a annoncé mardi l'Agence France Trésor (AFT), chargée de placer la dette française auprès des investisseurs.

Le Trésor voulait emprunter entre 8,75 et 10,75 milliards d'euros.

Dans un premier temps, il a emprunté un total de 11,569 milliards, dont 2,32 milliards d'ONC, pour des obligations à échéance février 2022, mai 2023 et mars 2025.

Pour les titres à échéance février 2022, la France a emprunté 5,419 milliards, dont 1,215 milliard d'ONC, à un taux de -0,43% contre -0,38% pour la dernière opération comparable le 21 mars 2019.

Le Trésor aussi levé 1,466 milliard, dont 176 millions d'ONC, à échéance mai 2023, à un taux de -0,33% contre -0,18% le 6 décembre 2018.

Pour sa première opération à échéance 25 mars 2025, un total de 4,684 milliards, dont 929 millions d'ONC, a été emprunté à un taux de -0,08%.

Dans un second temps, la France a levé 1,871 milliard de titres indexés sur l'inflation européenne, dont 375 millions d'ONC, pour des obligations à échéance juillet 2022 et juillet 2047, ainsi que sur l'inflation française pour des obligations à échéance mars 2028.

Pour les titres à échéance juillet 2022, la France a emprunté 840 millions d'euros, dont 172 millions d'ONC, à un taux de -1,74% contre -1,63% lors de la dernière opération comparable le 17 mai 2018.

Pour ceux à échéance mars 2028, un total de 757 millions, dont 157 millions d'ONC, a été émis à un taux de -0,79% contre -0,48% le 24 janvier.

Enfin, pour ceux à échéance juillet 2047, le montant levé a été de 274 millions d'euros, dont 46 millions d'ONC, à -0,13% contre -0,04% le 24 janvier également.

Pour certaines échéances à court voire à moyen terme, la France emprunte à des taux négatifs, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, sont prêts à perdre de l'argent en lui prêtant. Emprunter sur ces échéances devient rémunérateur pour le Trésor.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
23/05BONDS EUROPE : le marché de la dette plus recherché que jamais
AW
23/05TAUX : le stress sur actions débouche sur rendements records
CF
22/05USA : les membres de la Fed voient moins d'incertitudes sur l'économie (minutes)
AW
22/05TAUX : nouveau record pour les Bonos, les Gilts UK caracolent
CF
22/05BONDS EUROPE : les taux d'emprunt européens poursuivent leur détente
AW
22/05EMPRUNT : Deutsche Bahn lève 500 millions de francs en deux tranches
AW
21/05TAUX : un peu plus d'appétit pour le risque, Bonos au zénith
CF
21/05BONDS EUROPE : légère détente des taux souverains des pays du sud de l'Europe
AW
21/05L'OCDE rabote les prévisions de croissance de la Suisse
AW
20/05TAUX : repli technique sans intensité après sommets vendredi
CF
Dernières actualités "Taux"
Publicité