M. Metz a précisé que les suppressions se produiraient dans l'administration et les services internes, plutôt que sur les sites de production.