Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: en dents de scie autour des 8700 points

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/07/2018 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse évoluait en dents de scie mais dans le vert jeudi vers la fin de matinée, le SMI hésitant autour de la barre des 8700 points. Le marché tentait de rebondir après les pertes de la veille dans le sillage des nouvelles attaques de Washington contre Pékin et l'Allemagne.

Le début de la saison des résultats semestriels devrait permettre aux investisseurs de se focaliser sur des sujets plus terre-à-terre, selon des observateurs.

Les indices ont reculé mercredi en Europe et aux Etats-Unis face aux menaces du président américain Donald Trump d'imposer des taxes supplémentaires de 200 milliards de dollars sur les importations chinoises. Si ces mesures étaient appliquées, elles pourraient freiner la croissance chinoise, ont estimé les analystes de CMC Markets.

Selon ces derniers, les attaques de M. Trump contre l'Allemagne mercredi au sommet de l'Otan inquiètent également les investisseurs, qui craignent une détérioration des relations entre les deux dirigeants.

Sur le front économique, en France, les prix à la consommation ont augmenté de 2% en juin sur un an et sont restés stables sur un mois.

En Allemagne, les données définitives confirment que l'inflation a atteint 2,1% en juin sur un an après 2,2% en mai. La dernière fois que le taux d'inflation est resté pendant deux mois consécutifs au-dessus des 2% remonte à fin 2012.

En Chine, les ventes automobiles ont grimpé en juin de 4,8% sur un an.

On suivra en outre la présentation par le gouvernement britannique de sa proposition détaillée de future relation avec l'UE après le Brexit.

Vers 10h45, le SMI gagnait 0,26% à 8705,85 points, avec un plus haut à 8713,17 points et un plus bas à 8687,35 points. Le SLI cédait marginalement 0,04% à 1434,59 points et le SPI montait de 0,20% à 10'445,45 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 montaient et 16 reculaient.

Lanterne rouge, Partners Group (-2,9%) a ouvert le bal des résultats semestriels en s'inscrivant dans le bas du classement. Le gestionnaire d'actifs a vu sa masse sous gestion s'accroître de 8% depuis le début de l'année à 67,1 milliards d'euros. La performance semestrielle est quelque peu ternie par la baisse de plus de 10% de la demande clientèle, ramenée à 6,2 milliards.

Julius Bär abandonnait 2,3%, ABB 1,1% et LafargeHolcim 1,0%. Goldman Sachs a abaissé l'objectif de cours de l'action du cimentier franco-suisse et a confirmé "neutral". Les vents contraires rencontrés sur les marchés émergents risquent d'amener les experts à raboter leurs estimations, prévoit l'analyste qui doute des capacités du mastodonte des matériaux de construction à concrétiser ses ambitions sur l'ensemble de l'exercice.

Les bancaires UBS (-0,5%) et Credit Suisse (-0,6%) évoluaient aussi dans le rouge.

Dans le camp des gagnants, Roche (+1,4%) venait en tête, après avoir obtenu de l'Agence sanitaire américaine (FDA) un examen de sa demande d'extension d'homologation pour une combinaison de l'anticancéreux Venclexta. Berenberg a relevé sa recommandation à "buy" de "hold" et augmenté l'objectif de cours. L'analyste a retrouvé confiance dans le potentiel de croissance du géant pharmaceutique bâlois.

Vifor (+1,0%) et Novartis (+0,6%) complétaient le podium. Nestlé prenait 0,3%.

Zurich Insurance (+0,03%) bougeait peu après un abaissement d'objectif de cours par JPMorgan, qui a confirmé "overweight". L'analyste a réduit ses projections pour 2018 à 2020, car il s'attend à une amélioration anémique dans le secteur non-vie. Les perspectives prometteuses de la division Farmers justifient en revanche le maintien de la recommandation.

Sur le marché élargi, DKSH (+2,2%) a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de 5,67 milliards de francs suisses, en hausse de 7,4% sur un an. Les résultats sont globalement en ligne avec les projections des analystes consultés par AWP.

Bossard (+4,4%) a augmenté ses ventes semestrielles de 9,8% à 446,3 millions de francs suisses, tandis que le bénéfice net a bondi de 20,4% à 49,0 millions. Le profit net est ajusté de la vente l'année dernière d'un immeuble pour 4,5 millions.

rp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SPI -0.10%10595.33 Cours en différé.-1.35%
SWITZERLAND SWISS LEADER -0.04%1456.6 Cours en différé.-4.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
07:29POINT Marchés-Un optimisme fragile devrait porter les marchés d'actions
RE
07:19EN DIRECT DES MARCHES : Air France KLM, Airbus, Carrefour, Casino, Eurazeo...
06:59BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit dans le désordre, le pétrole pèse
RE
06:56BOURSE DE PARIS : Poutine dompte Trump
06:21Prévisions du jour mardi 17 juillet
AW
06:21Événements importants des semaines 29 et 30 du 17.07.2018 au 28.07.05.2018
AW
06:00BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
02:10Tokyo ouvre sur une note hésitante
AW
16/07BOURSE DE WALL STREET : Les Marchés à la clôture de Wall Street
RE
16/07Wall Street : plombé par pétrole (-4% à 68$), Netflix dévisse
CF
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité