Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: le marché finit sur une note indécise avant la Fed

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/06/2018 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a hésité sur la direction à prendre durant toute la séance de mercredi. Les marchés étaient dans l'attente des diverses réunions de banques centrales de cette semaine. La Réserve fédérale (Fed) doit faire le point en soirée (heure suisse) et annoncer, de l'avis quasi général, une nouvelle hausse de taux.

Jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) tiendra à son tour une réunion de politique monétaire pour la zone euro. L'institut de Francfort pourrait mettre fin à un long suspense en programmant l'abandon de sa politique accommodante de rachats de dette. La Banque du Japon fera le point vendredi.

A New York, Wall Street progressait légèrement en début de séance, attendant aussi la Fed.

"La Fed pourra justifier sa décision assez facilement en se basant sur les gros chiffres: le chômage est historiquement bas (3,9%), l'inflation monte lentement (l'inflation sous-jacente est actuellement à 2,2%) et le marché des actions s'est bien remis de sa frayeur de février", a souligné Nicholas Colas de DataTrek Research.

Mais le marché réagira surtout selon lui aux commentaires de la Réserve fédérale et de son président lors de la conférence de presse qui suivra la diffusion d'un communiqué marquant la fin de la réunion, notamment sur "les effets des tensions commerciales et des barrières douanières sur la confiance des entreprises d'ici à la fin de l'année et en 2019".

Sur le front économique, en Suisse, le secteur secondaire a enregistré une augmentation de production de 8,1% et de chiffre d'affaires de 8,8%.

La production industrielle dans la zone euro a reculé de 0,9% en avril par rapport à mars, a annoncé. Cette baisse est plus forte que celle attendue par les analystes, qui tablaient sur un recul de 0,55%.

En Grande-Bretagne, l'inflation s'est maintenue à 2,4% sur un an en mai.

Aux Etats-Unis, les prix à la production ont augmenté de 0,5% en mai après 0,1% en avril et alors que les analystes tablaient sur une hausse de 0,3%. Sur un an, la hausse est de 3,1%.

Le SMI a fini en recul marginal de 0,07% à 8634,97 points, avec un plus bas à 8618,36 points et un plus haut à 8657,94 points. Le SLI a cédé 0,08% à 1447,42 points et le SPI gagné 0,04% à 10'400,88 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 17 ont reculé, 13 avancé et Julius Bär a terminé stable.

Les plus gros perdants du jour sont Lafargeholcim (-1,3%), Aryzta (-1,2%) et Zurich Insurance (-1,1%).

Credit Suisse (-1,0%) a conclu un accord extrajudiciaire dans le cadre d'un différend avec le géant américain déchu Lehman Brothers concernant des transactions sur dérivés. Ce dernier prévoit le versement au numéro deux bancaire helvétique de 385 millions de dollars, sur le 1,2 milliard auxquels il prétendait initialement.

Dans le camp des poids lourds, Roche (-0,1%) a mis fin à son partenariat de distribution avec Cytori Therapeutics. Novartis (+0,1%) prévoit de multiplier les présentations de données cliniques sur le Cosentyx (secukinumab) lors d'un prochain congrès de rhumatologie à Amsterdam. Nestlé a gagné 0,4%.

Le podium du jour se compose de Sika (+2,6%), Swatch et Logitech (chacun +1,4%).

Sur le marché élargi, Cicor (+7,7%) anticipe au premier semestre une marge d'exploitation (Ebit) de 5% à 6%, à comparer avec les 4,7% dégagés sur la même période l'an dernier. Le bénéfice net devrait pour sa part s'établir largement au delà des 2,3 millions de francs suisses comptabilisés fin juin 2017.

Straumann a gagné 5,9% après qu'UBS a relevé sa recommandation à "buy" de "neutral" et fortement augmenté l'objectif de cours. L'analyste prédit au fabricant d'implants dentaires une performance supérieure à la moyenne des prévisions. Selon lui, Straumann gagne des parts de marché au détriment de ses concurrents et profite de l'actuel cycle conjoncturel.

Meyer Burger (-4,5%) a été tancé par le régulateur boursier SIX Echange Regulation, qui lui reproche d'avoir enfreint des normes de présentation des comptes, des accusations rejetées par le groupe bernois.

rp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SMI -2.17%8551.02 Cours en différé.-6.83%
SPI -2.14%10002.02 Cours en différé.-4.94%
SWITZERLAND SWISS LEADER -2.36%1311.14 Cours en différé.-11.53%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
08:05BOURSE DE PARIS : Les "techs" et un coup de fil en soutien
07:48BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
07:43EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Axa, Airbus, Engie, Dassault Systèmes, Huawei...
07:19NIKKEI : Tokyo finit en baisse, financières et auto ont pesé
RE
07:11Tokyo échoue à rebondir (Nikkei -0,34% à la clôture)
AW
06:20Prévisions du jour mardi 11 décembre
AW
01:15TOKYO : le Nikkei ouvre en petite hausse
AW
10/12BOURSE DE WALL STREET : Wall Street souffre puis se retourne grâce aux "techs"
RE
10/12Wall Street, entraînée par le rebond de la technologie, finit en hausse
AW
10/12WallStreet : inverse la vapeur, 1 grand classique, baril -4%
CF
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité