Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: les gains initiaux ont presque totalement fondu

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
07/04/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a encore terminé dans le vert mardi. Le SMI, qui avait frôlé les 9700 points dans la première heure de transactions, a bien ralenti par la suite et a même vu ses gains fondre comme neige au soleil dans la seconde moitié de l'après-midi. Sur la fin il a oscillé autour de l'équilibre, terminant un peu au-dessus.

A New York, Wall Street poursuivait sur la tendance de la veille et gagnait du terrain en matinée, perdant cependant un peu d'élan par rapport aux cours d'ouverture.

"L'espoir qui a alimenté le marché lundi persiste aujourd'hui", a relevé Patrick O'Hare de Briefing. Il a ajouté que "cet espoir vient de l'idée que la propagation du coronavirus a peut-être atteint un niveau plateau, ce qui permet aux acteurs du marché d'envisager un tableau plus optimiste avec la réouverture des commerces, un redémarrage des dépenses et un rebond de l'économie".

Mais si le bilan quotidien des décès a laissé entrevoir un possible pic de la pandémie en Europe le week-end dernier, les chiffres sont repartis à la hausse en Espagne mardi, ainsi qu'en Italie et en France la veille. Aux Etats-Unis, le nombre de morts s'est stabilisé depuis samedi dans l'Etat de New York, épicentre de la pandémie dans le pays, mais les mesures de confinement y ont été prolongées jusqu'au 29 avril.

Quant à la situation économique mondiale et américaine, elle restait particulièrement précaire, de nombreuses entreprises continuant d'annoncer des fermetures, des licenciements et des révisions à la baisse de leurs perspectives de revenus.

En Suisse, la pandémie a déjà eu un impact sensible sur le marché de l'emploi en mars, avec un envol du taux de chômage sur la seconde moitié du mois. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) prévient qu'une persistance de la situation risque d'avoir des effets irréversibles.

La courbe des infections au coronavirus a ralenti en Suisse: 590 cas ont été enregistrés de lundi à mardi, contre un millier par jour la semaine passée. Mais le problème est loin d'être résolu, selon Daniel Koch, de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On est "au maximum à la moitié de la crise", a-t-il averti.

Le SMI a terminé en hausse de 0,55% à 9514,60 points, avec un plus haut à 9695,84 et un plus bas à 9456,58. Le SLI a pris 1,56% à 1385,35 points et le SPI 0,49% à 11'601,24 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 5 ont reculé et 25 avancé.

Le petit camp des perdants regroupe du beau monde: Roche (-3,1%) a pris la lanterne rouge, derrière Alcon (-2,2%), Logitech (-1,9%), Novartis (-0,6%) et Nestlé (-0,1%). Le regain d'optimisme des investisseurs les a probablement poussés à négliger les poids lourds défensifs.

Alcon a biffé ses perspectives pour l'année, invoquant l'expansion de la pandémie de Covid-19. Afin de préserver les liquidités du géant des dispositifs médicaux ophtalmiques, les actionnaires seront par ailleurs appelés à renoncer au dividende de 19 centimes par action initialement proposé au titre de 2019.

Le podium du jour est occupé par Adecco (+6,2%), Richemont (+5,4%) et AMS (+5,1%).

Swatch (+3,5%) a aussi eu les faveurs des investisseurs.

Les bancaires Julius Bär (+4,1%), Credit Suisse (+3,4%) et UBS (+2,8%) ont surperformé.

Sur le marché élargi, Relief Therapeutics (+25,9%) a officiellement lancé son étude clinique sur un traitement expérimental contre l'insuffisance respiratoire induite par le Covid-19.

L'aciériste Schmolz+Bickenbach (+4,3%) a présenté un vaste remaniement à venir de son conseil d'administration.

Valartis (+4,2%) a renoué avec les bénéfices l'an dernier. La Banque cantonale de Lucerne égarait 0,4%, après avoir dévoilé une rentabilité handicapée par un gros correctif de valeur au premier trimestre.

Le développeur de solutions de communication en milieu hospitalier Ascom (+0,8%) a décroché un nouveau contrat aux Etats-Unis.

Le fabricant d'instruments de mesure Inficon (stable) était traité hors dividende de 18 francs suisses ce mardi. Il en allait de même pour TX Group (+3,8% ou 2,60 francs suisses) dont les actionnaires percevaient 3,50 francs suisses par action.

rp/lk

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SMI -0.95%9831.49 Cours en différé.-6.51%
SPI -0.68%12246.05 Cours en différé.-3.95%
SWITZERLAND SWISS LEADER -1.00%1460.77 Cours en différé.-9.65%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
29/05Wall Street : se rassure avec Trump, gain mensuel de +4,5%
CF
29/05Wall Street reprend son souffle après les propos de Trump sur la Chine
RE
29/05Wall Street en ordre dispersé après des mesures de Trump à l'encontre de la
AW
29/05Wall Street termine en ordre dispersé
AW
29/05EUROPE : Prises de bénéfices sur les marchés européens avant Trump sur la Chine
AW
29/05Les valeurs à suivre lundi 1er juin à la Bourse de Paris
AO
29/05BOURSE DE PARIS : Paris prend ses gains avant l'intervention de Trump sur la Chine
AW
29/05La tension USA-Chine gâche la fin d'une belle semaine
RE
29/05Bourse Zurich: dans le rouge avant le long week-end de Pentecôte
AW
29/05CAC40 : enfonce les 4700Pts, Renault perd près de 8%
CF
Dernières actualités "Marchés"