Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: les indices ont continué sur la lancée positive de la veille

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/02/2019 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a poursuivi mardi sur la lancée positive de la veille et terminé nettement dans le vert. La saison des résultats a marqué une petite pause avant des journées plus animées mercredi et, surtout, jeudi avec les résultats de Credit Suisse, Nestlé et Schindler pour le SMI/SLI.

A l'agenda économique, les négociations autour du différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine, mais aussi le Brexit, continuent d'être au centre de l'attention.

A New York, Wall Street progressait nettement en matinée, réconfortée par l'annonce d'un compromis par les parlementaires visant à éviter une nouvelle paralysie partielle de l'administration fédérale en fin de semaine.

L'un des deux principaux négociateurs américains avec la Chine sur le commerce, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, est arrivé à Pékin, où il a fait part mardi à la presse de son "impatience" d'entamer les discussions jeudi et vendredi.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,65% à 9127,40 points, avec un plus haut à 9143,75 et un plus bas à 9091,29 points. Le SLI a pris 0,84% à 1409,75 points et le SPI 0,58% à 10'661,10 points. Sur les 30 valeurs vedettes, deux seulement ont reculé.

Le petit camp des perdants se compose de Nestlé (-0,3%) et Swisscom (-0,2%). Le géant bleu va évaluer s'il va contester devant le Tribunal fédéral administratif la décision de la ComCom d'abaisser les prix pour la co-utilisation de son réseau. Il affirme avoir fait des provisions financières en conséquence.

Les poids lourds pharmaceutiques Novartis (+0,6%) et Roche (+0,8%) ont soutenu l'indice.

Le podium du jour comprend AMS (+5,1%), Swatch (+3,7%) et Adecco (+3,0%). Le rival néerlandais d'Adecco, Randstad, a publié un bénéfice annuel en hausse de 12% à 704 millions d'euros, malgré un quatrième trimestre marqué par le ralentissement de l'activité en Europe.

Avec Swatch, Richemont (+2,95%) a aussi terminé dans le haut du tableau. Le groupe de luxe français Kering a fait état pour 2018 d'une forte croissance des ventes. Il a notamment tiré profit de ses performances en Chine et de son fleuron Gucci, dont la rentabilité frôle les 40%, même si son ascension fulgurante commence à ralentir.

Aux bancaires, Credit Suisse (+1,7%) a vu son objectif de cours abaissé par Goldman Sachs, qui a maintenu la recommandation à l'achat. UBS (+0,7%) et Julius Bär (+1,0%) ont aussi gagné du terrain.

Clariant (+0,5%) publie ses résultats annuels mercredi. A en croire les analystes, la dynamique de croissance s'est essoufflée au cours du dernier trimestre 2018. En revanche un meilleur éventail de produits du côté des catalyseurs devrait avoir soutenu les marges en fin d'année.

Sur le marché élargi, Airopack a rebondi de 43,3% après la décision du Tribunal cantonal de Zoug d'accorder un sursis concordataire au spécialiste des aérosols. La veille, le titre avait perdu 61,7%, après l'annonce de l'échec à trouver un accord pour le refinancement total du groupe.

Vontobel (-3,2%) a enregistré un bénéfice net en forte hausse en 2018. Les autres indicateurs ont manqué les attentes. Les prévisions de la direction sont prudentes.

Le laboratoire Cosmo Pharmaceuticals (-0,4%) a annoncé le dépôt d'une demande d'autorisation de mise sur le marché du bleu de méthylène MMX auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

La société d'investissements Artisan, qui indique représenter environ 12% des actionnaires de Panalpina (+0,1%), a exigé lundi une étude "sérieuse et objective" de l'offre de rachat émise par le danois DSV sur le groupe bâlois de logistique.

Ceva a grignoté 0,3%. Le français CMA CGM se dit "très serein" pour le succès de son offre publique d'achat sur les titres du logisticien. L'objectif est d'acquérir au moins 50% de la société suisse, dont il détient actuellement un tiers des parts, a précisé Michel Sirat, directeur financier (CFO) de CMA CGM dans une téléconférence.

rp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SMI -0.07%9648.67 Cours en différé.14.30%
SPI -0.10%11603.37 Cours en différé.17.91%
SWITZERLAND SWISS LEADER 0.06%1515.35 Cours en différé.16.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
15:56BOURSE DE WALL STREET : A Wall Street, 3M pèse sur le Dow mais le Nasdaq ouvre sur un record
RE
15:21Wall Street : dichotomie entre l'industrie et les technos
CF
15:13BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
15:12CAC40 : consolidation limitée, zéro volatilité, E à 1,1130/$
CF
15:10Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street - Jeudi 25 avril 2019
AO
13:52BOURSE DE WALL STREET : Wall Street est attendue dans le désordre au gré des résultats
RE
13:48Le Luxe continue à prendre du poids dans le CAC40
12:04CARREFOUR : la plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du jeudi 25 avril 2019
AO
12:03PEUGEOT : PSA, la plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du jeudi 25 avril 2019
AO
11:55CARREFOUR : La valeur du jour à Paris CARREFOUR rassure au premier trimestre et prend la tête du CAC 40
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité