Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: les indices terminent en roue libre dans le rouge

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
09/07/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a fini dans le rouge jeudi. Après deux séances de doute, les investisseurs ont dans un premier temps retrouvé l'appétit au risque, laissant de côté les nouvelles sur la progression de la pandémie du coronavirus dans le monde. Le SMI s'est rapproché à moins de 40 points de la barre symbolique des 10'300, avant de perdre son élan sur la fin, pour plonger dans le rouge.

A New York, Wall Street avait aussi viré au rouge en matinée après les chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage, 1,314 million, moins que prévu. "L'enseignement clef du rapport est qu'il suggère que les choses vont moins mal sur le front des pertes d'emploi, même si on est encore loin de pouvoir dire que les choses vont bien pour les personnes toujours inscrites ou les nouvelles inscriptions", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.com.

Le SMI a terminé en baisse de 0,34% à 10'143,38 points, avec un plus bas à 10'117,65 et un plus haut à 10'265,83. Le SLI a cédé 0,37% à 1527,77 points et le SPI 0,28% à 12'566,95 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 19 ont reculé, 10 avancé et Lonza a fini inchangé.

Credit Suisse et Julius Bär (chacun -1,8%), Swiss Re (-1,6%) et LafargeHolcim (-1,3%) sont les plus gros perdants du jour.

Credit Suisse n'a pas profité d'un relèvement d'objectif de cours par Kepler qui a confirmé "hold", sans autre commentaire. La veille, JPMorgan avait lui relevé l'objectif et confirmé "neutral", indiquant préférer actuellement UBS (-0,8%) et Julius Bär.

Dans le camp des poids lourds, Nestlé et Novartis (chacun -0,4%) ont pesé sur l'indice. Roche (+0,7%) l'a en revanche soutenu.

Goldman Sachs a relevé l'objectif de Nestlé et confirmé "buy". Les analystes anticipent cependant un ralentissement de la croissance organique au 2e trimestre, mais une légère hausse des marges au 1er semestre, suivie d'une forte progression au 2e semestre.

Jefferies a augmenté celui de Novartis et confirmé "buy" et fait de même pour Roche. Pour le premier, l'analyste voit un gros potentiel des traitements contre le cancer. Il estime que le second est le mieux positionné dans le traitement du cancer du sein avec Tecentriq.

Temenos (+1,4%), Sonova (+1,2%) et AMS, Logitech et Givaudan (tous +1,1) se pressent sur le podium du jour.

Kepler Cheuvreux a relevé l'objectif de cours de Sonova et maintenue à "reduce". L'ajustement n'est accompagné d'aucun commentaire.

Partners Group (+0,4%) fera son entrée au SMI en septembre, dans le cadre de la révision périodique des indices. Il prendra la place d'Adecco (-1,0%) qui sera éjecté de l'indice vedette de SIX.

Sur le marché élargi, Molecular Partners (+13,5%) s'est assuré d'une production suffisante de ses anti-Covid-19 expérimentaux - le MP0420 ainsi qu'une variante - pour des recherches sur l'humain en concluant un contrat de sous-traitance avec le spécialiste seattlïen AGC Biologics.

VAT (+2,0%) a indiqué que les résultats au 2e trimestre étaient meilleurs que prévu. L'entreprise saint-galloise affiche des prises de commande à 177 millions de francs suisses, en hausse de 32% par rapport au même trimestre de l'année dernière et le chiffre d'affaires a bondi de 28% à 173 millions.

Barry Callebaut (+1,5%) a vu ses volumes et recettes affectées par la pandémie de coronavirus, mais a réussi en juin à redresser la barre. Le groupe ne prévoit pas de restructuration. Son directeur général Antoine de Saint-Affrique, a souligné que "nous sommes prudents avec les nouvelles embauches et nous diminuons les coûts lorsque c'est possible".

Straumann (+0,9%) a annoncé avoir pris une participation majoritaire dans le spécialiste allemand des attelles dentaires transparentes DrSmile. Les contours financiers de l'opération n'ont pas été dévoilés. Dans le cadre de la révision périodique des indices, l'action Straumann montera au SLI en septembre prochain.

Le chimiste grison Ems-Chemie (+0,8%) dévoile vendredi un aperçu de sa performance sur les six premiers mois de l'année. Les analystes s'attendent à ce que la crise du coronavirus ait laissé de profondes traces au 2e trimestre.

Filiale du groupe américain Johnson&Johnson, Cilag Holding voudrait vendre jusqu'à 11,8 millions actions d'Idorsia (-11,9%), a rapporté Reuters mercredi soir.

Mikron (+1,1%) a lancé un avertissement sur résultats. Affecté par l'effondrement du marché automobile, le fabricant biennois de machines-outils table sur une perte opérationnelle au terme des six premiers mois de l'année.

rp/ol

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
06:21Prévisions du jour mercredi 12 août
AW
06:21Événements importants des semaines 33 et 34 du 12.08.2020 au 22.08.2020
AW
11/08Wall Street : renversement de tendance avec déception Congrès
CF
11/08Wall Street, lestée par la tech, finit dans le rouge
AW
11/08BOURSE DE WALL STREET : Airbnb avance discrètement vers son IPO, selon le Wall Street Journal
RE
11/08EUROPE : "Séance éclatante" pour les marchés européens
AW
11/08CAC40 : euphorie, retour du 'full risk on', l'or reperd 3,6%
CF
11/08Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Mercredi 12 août 2020
AO
11/08Bourse Zurich: les indices terminent dans le vert, le SMI sous 10'200 points
AW
11/08La Bourse de Francfort joue avec les 13'000 points (Dax:+2,04%)
AW
Dernières actualités "Marchés"