Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Brexit-May informe des ministres: un accord serait tout proche

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/10/2018 | 00:06

(Ajoute précisions du FT, paragraphes 6, 10)

LONDRES, 12 octobre (Reuters) - La Première ministre britannique, Theresa May, a réuni jeudi soir son cabinet restreint pour l'informer de l'imminence de la conclusion d'un accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, rapporte le Financial Times.

Le quotidien financier écrit en outre que la dirigeante a indiqué aux ministres concernés que les obstacles liés à la frontière qui sépare l'Irlande du Nord de la République irlandaise étaient en passe d'être surmontés.

Londres et Bruxelles ont multiplié ces derniers jours les signaux encourageants, laissant penser qu'un accord définissant les modalités du divorce et la nature des liens entre le Royaume-Uni et le bloc communautaire était à portée de main.

"Nous n'y sommes pas encore. Il n'y a, pour l'instant, pas d'avancée majeure", a toutefois tempéré jeudi Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne.

Plusieurs sources diplomatiques confirment néanmoins que le climat des discussions s'est nettement amélioré et que les négociateurs progressent, tout particulièrement sur la question de la frontière irlandaise.

"J'ai l'impression qu'un accord a pratiquement été trouvé", a déclaré un représentant britannique proche des négociations sur le Brexit, cité par le Financial Times.

Ces négociations pourraient même déboucher dès lundi sur une annonce majeure lorsque les négociateurs représentant les membres de l'Union se réuniront à Bruxelles, en l'absence de délégation britannique.

A six mois de la sortie programmée du Royaume-Uni de l'Union européenne, plusieurs personnalités britanniques ont adressé des mises en garde, soulignant que des sujets d'importance n'avaient selon eux toujours pas trouvé de solution.

Ancien dirigeant travailliste et Premier ministre britannique de 1997 à 2007, Tony Blair a prié les députés du Labour de ne pas voter en faveur du projet que leur soumettra Theresa May, espérant ainsi ouvrir la voie à l'organisation d'un nouveau référendum.

Selon le Finacial Times, deux membres eurosceptiques du gouvernement de Theresa May, dont la présidente de la Chambre des communes Andrea Leadsom, opposés au plan sur le Brexit de la Première ministre, pourraient démissionner de leurs fonctions.

Le DUP, le parti unioniste nord-irlandais qui appuie le gouvernement conservateur de la Première ministre à la Chambre des Communes, a d'ailleurs prévenu jeudi qu'il pourrait s'associer à une motion de censure si la Première ministre britannique franchit la ligne rouge qu'il s'est fixée.

Le DUP ne veut pas entendre parler de l'idée - défendue par les Européens - d'un "backstop", ou clause de sauvegarde, qui, pour ne pas rétablir de frontière "dure" entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, prévoirait d'instaurer des contrôles sur les marchandises entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni. (Amanda Ferguson et Gabriela Baczynska; Nicolas Delame et Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:23L'euro se stabilise face au dollar malgré des vents contraires
AW
11:01ZONE EURO : indice ZEW allemand meilleur qu'attendu à -13.4
10:55Déjà 11 milliards d'euros de demande pour l'emprunt syndiqué français
RE
09:54FRANCE : Plan d'investissement : la BEI finance la R&D et les investissements de KEM ONE à hauteur de 50 millions d'euros
PU
09:42CRÉDIT AGRICOLE : La BCE maintient son exigence de capital à 9,78%
RE
09:06Les banques françaises prêtes à prendre le contrôle de Bourbon
RE
08:55L'euro en légère baisse face au dollar, sur fond d'incertitudes
AW
08:37FOREX : Tour d'horizon - semaine du 18 au 22 Février
08:17La Banque du Japon prête à agir si le yen fort nuit à l'économie
RE
08:15HSBC déçoit avec le bénéfice 2018
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité