Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
345
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : C'est la fête

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
11/10/2019 | 09:06

Les planètes s'aligneraient-elles en fin de semaine ? La Chine et les Etats-Unis ont l'air de vouloir progresser dans leurs négociations commerciales, tandis que Londres et Dublin ont laissé entendre qu'un compromis est à portée sur la frontière irlandaise dans le cadre d'un Brexit ordonné. De quoi ancrer les indices boursiers dans le vert. Les effets d'annonces doivent maintenant être suivis d'effets, ce qui n'est pas une mince affaire.

La courbe sinusoïdale de l'humeur des investisseurs est sur un point haut depuis hier et les déclarations très optimistes de Donald Trump sur l'énième round de discussions sino-américaines démarré jeudi à Washington. Dans son style caractéristique, le Président des Etats-Unis a estimé que la première journée de tractations s'est "très, très" bien passée, alimentant l'espoir d'avancées significatives. Certains financiers parlent d'un accord partiel, d'autre de progrès susceptibles d'entraîner un report de la prochaine salve de surtaxes prévues la semaine prochaine.

En soirée, Trump a toutefois publié un message sibyllin sur Twitter, parlant de "grande journée de négociations avec la Chine", tout en ajoutant "ils veulent un accord, mais est-ce que je le veux, moi ?". Comprenne qui pourra. D'autant que le Président américain doit rencontrer le vice-Premier ministre et chef des négociations chinois, Liu He, à 16h45 heure de Paris aujourd'hui, a priori un signal fort de détente.

Outre-Manche, un communiqué commun optimiste entre les Premiers ministres Leo Varadkar pour l'Irlande et Boris Johnson pour le Royaume-Uni a réveillé la livre sterling hier en fin de séance. Les deux hommes semblent avoir entrevu "un chemin" vers une solution à la frontière irlandaise dans le cadre du Brexit, ce qui ravive les espoirs de parvenir à un accord avant la date-butoir du 31 octobre. La gestion de la limite UE / UK en Irlande est en effet la principale pierre d'achoppement depuis l'origine. 

Le CAC40 gagnait 0,14% à 5577 points peu avant l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

La dernière lecture de l'inflation allemande de septembre sera disponible à 8h00. Aux Etats-Unis, l'attention des investisseurs se concentrera sur les prix à l'importation (14h30) et l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan (16h00). Une allocution du président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, est programmée autour de 19h15.

L'euro est remonté à 1,1016 USD. L'once d'or cote 1495 USD. Le pétrole a légèrement progressé hier, pour atteindre ce matin 53,82 USD pour le WTI et 59,38 USD pour le Brent. Le rendement à 10 ans du T-Bond atteint 1,668%. Le Bitcoin est stable à 8578 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Accor : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 43,50 EUR.
  • Christian Hansen : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 540 DKK.
  • Clariant : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 19,50 à 20 EUR.
  • Delivery Hero : HSBC démarre le suivi à conserver en visant 42 EUR.
  • Flutter : J.P. Morgan démarre le suivi à neutre en visant 860 GBp.
  • Fortum : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 27 à 30 EUR.
  • GVC : J.P. Morgan démarre le suivi à surpondérer en visant 1040 GBp.
  • Hugo Boss : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 47 EUR. RBC passe de surperformance à performance sectorielle en visant 50 EUR.
  • Intercontinental Hotels : Deutsche Bank reprend le suivi à conserver en visant 4935 GBp.
  • Just Eat : HSBC démarre le suivi à l'achat en visant 830 GBp.
  • Legrand : Bryan Garnier démarre le suivi à neutre en visant 70 EUR.
  • Orange : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 16,80 à 16,60 EUR.
  • Publicis : Macquarie passe d'acheter à conserver avec un objectif de 40 EUR. Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 50 à 47 EUR. Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours réduit de 50 à 43 EUR.
  • Qiagen : AlphaValue reste acheteur avec un objectif réduit de 35,90 à 30,50 EUR.
  • Royal Philips : LBBW passe d'acheter à conserver en visant 41 EUR.
  • Schweiter : Baader Helvea passe d'acheter à conserver en visant 1000 CHF.
  • Somfy : Bryan Garnier démarre le suivi à l'achat en visant 100 EUR.
  • Takeaway : HSBC démarre le suivi à l'achat en visant 95 EUR.
  • Verbund : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 50 à 55 EUR.
  • Vifor Pharma : Baader Helvea passe d'acheter à conserver en visant 170 CHF.
  • William Hill : J.P. Morgan démarre le suivi à neutre en visant 180 GBp.

L’actualité des sociétés

Le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, dénonce dans Les Echos un "coup de force inquiétant" le visant, alors que les rumeurs de son départ se multiplient. Sa directrice financière Clotilde Delbos pourrait assurer l'intérim, aux dernières nouvelles, alors qu'un conseil d'administration du constructeur est prévu aujourd'hui. Total renforce son implantation dans l'offshore brésilien en remportant un bloc dans la zone de Campos. L'activité de Publicis va se contracter de 2,5% cette année en données organiques, a indiqué la société en marge de sa publication de revenus du troisième trimestre. Lagardère réclame 84 M€ à Amber Capital en réparation pour avoir déstabilisé le groupe. S&P a confirmé la notation crédit d'Électricité de France à "A-", mais a passé sa perspective d'évolution de stable à négative. Pour Xavier Niel (Iliad), le projet Libra de Facebook est fiable et constructif. Euronext a publié son plan stratégique pour la période allant jusqu'en 2022, en tablant sur une légère progression organique de l'activité de 2 à 3% par an. Groupe LDLC est entré en négociations exclusives avec Rue du Commerce pour l'acquisition du fonds de commerce de Top Achat. Invibes réalise une augmentation de capital de 2 M€ à 8 EUR l'action. Adux vend ses parts dans HiMedia Deutschland à Azerion pour 1,8 M€. Chapsvision réussit son OPA sur Coheris. Orchestra, EOS Imaging, PSB Industries, Medicrea, Gevelot, Safe Orthopaedics, HF Company, Fermentalg, Ekinops et Hexaom ont publié leurs comptes.

Le CEO de SAP AG, Bill McDermott, va passer à la main à un duo composé de Jennifer Morgan and Christian Klein. Mary Barra, la patronne de General Motors, est montée au créneau auprès des représentants du syndicat UAW pour tenter de trouver une issue à la crise qui dure depuis 25 jours et paralyse une partie de la production du groupe aux USA, mais aucune progression n'a, pour l'heure, été visible dans les négociations. La Fed a allégé les exigences réglementaires (fonds propres et liquidités) des banques opérant sur son territoire, hormis pour les établissements systémiques. Dufry s'offre les droits d'exploitation de 34 boutiques Bookstone dans des aéroports américains. Toyota Motor a dévoilé une nouvelle berline à hydrogène, Mirai. Nike, Inc serait en train de fermer son unité controversée Nike Oregon Project, après le bannissement pour quatre ans de l'entraîneur en chef Alberto Salazar pour une affaire de dopage. Le patron du réseau américain de Walmart, Greg Foran, va quitter le groupe. Dyson cesse ses projets dans la voiture électrique. WeWork doit se refinancer au risque d'avoir des soucis de liquidités à la fin du mois de novembre, selon le Financial Times.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR 3.16%40.16 Cours en temps réel.4.93%
ADUX -5.21%1 Cours en temps réel.-60.19%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -1.64%8051.192 Cours en clôture.113.83%
CAC 40 0.22%5942.71 Cours en temps réel.25.55%
CHRISTIAN HANSEN HOLDING A/S -0.16%515 Cours en différé.-10.86%
CLARIANT LTD 0.48%20.91 Cours en différé.15.48%
COHERIS 10.00%2.2 Cours en temps réel.34.15%
DELIVERY HERO SE 1.99%44.59 Cours en différé.34.43%
DUFRY AG 1.25%96.96 Cours en différé.4.40%
EKINOPS -1.28%4.62 Cours en temps réel.75.94%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.92%9.434 Cours en temps réel.-32.25%
EOS IMAGING -2.22%1.41 Cours en temps réel.-57.40%
EURONEXT N.V. -2.62%70.6 Cours en temps réel.44.14%
FACEBOOK 1.18%197.4 Cours en différé.50.58%
FERMENTALG -1.59%1.24 Cours en temps réel.-49.19%
FLUTTER ENTERTAINMENT PLC 0.81%99.62 Cours en différé.35.30%
FORTUM 0.00%21.36 Cours en différé.11.78%
GENERAL MOTORS COMPANY -0.73%36.62 Cours en différé.9.48%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. -0.24%219.73 Cours en différé.31.54%
GROUPE LDLC -1.66%8.28 Cours en temps réel.45.67%
GVC HOLDINGS PLC 3.37%868.4 Cours en différé.24.27%
GÉVELOT 0.00%195 Cours en temps réel.8.94%
HEXAOM -0.74%33.5 Cours en temps réel.0.00%
HUGO BOSS 0.68%41.49 Cours en différé.-23.59%
ILIAD 0.13%114.6 Cours en temps réel.-6.69%
INTERCONTINENTAL HOTELS GROUP PLC 1.22%4844 Cours en différé.12.95%
INVIBES ADVERTISING N.V. 0.00%5.3 Cours en temps réel.6.85%
JUST EAT PLC 0.88%756.8 Cours en différé.27.81%
LAGARDÈRE -0.49%20.24 Cours en temps réel.-7.63%
LEGRAND 0.50%72.44 Cours en temps réel.46.21%
MEDICREA INTERNATIONAL -2.26%2.6 Cours en temps réel.16.16%
NIKE, INC. 1.23%94.18 Cours en différé.27.03%
ORANGE -0.91%14.64 Cours en temps réel.4.34%
ORCHESTRA HOLDINGS INC. 2.15%1141 Cours en clôture.34.24%
PSB INDUSTRIES -0.76%19.5 Cours en temps réel.-35.36%
PUBLICIS GROUPE 0.82%39.49 Cours en temps réel.-21.81%
QIAGEN 1.21%41.05 Cours en différé.19.16%
RENAULT 1.44%44.15 Cours en temps réel.-20.21%
ROYAL PHILIPS 0.55%41.19 Cours en différé.32.41%
SAFE ORTHOPAEDICS -0.79%0.05 Cours en clôture.-59.35%
SAP AG 1.18%123.54 Cours en différé.40.41%
SCHWEITER TECHNOLOGIES AG -0.57%1046 Cours en différé.21.52%
SOMFY -0.12%86.4 Cours en temps réel.37.30%
TAKEAWAY.COM 3.24%81.35 Cours en différé.34.01%
TOTAL 0.51%49.25 Cours en temps réel.6.16%
TOYOTA MOTOR CORPORATION 0.13%7836 Cours en clôture.26.80%
TRHF COMPANY LIMITED, INC. -10.36%2.51 Cours en différé.0.00%
VERBUND AG 0.71%45.1 Cours en clôture.19.00%
VIFOR PHARMA -0.99%160.3 Cours en différé.47.90%
WALMART INC. 1.16%120.25 Cours en différé.27.61%
WILLIAM HILL 1.21%180.0608 Cours en différé.14.77%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 1 mois arrow option
Alors on va vers un Krach financier car il est évident que la Chine communiste n'a aucune raison de changer sa stratégie industrielle qui gagne en Chine et dans le monde, et n'a aucune raison de faire de concession à un Président totalement fou à lier comme on le voit avec l'abandon des Kurdes Syriens avec tous les risques associés.
Et donc oui il n'y aura aucun accord commercial entre la Chine communiste et Trump si ce n'est de façade pour permettre à Trump de dire quelque chose.
Quant au Brexit il est bien pari pour être pur et dur.
  
1
  • Publier
    loader