Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : dans la grisaille, comme W-Street, la Livre rebondit

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/01/2019 | 18:24
Le CAC40, à l'image d'une grisaille tenace sur la capitale, termine sur une note négative, dans une ambiance tristounette.

La consolidation reste d'ampleur limitée (de -0,5% à 4.771) mais la Bourse de Paris conserve un gain d'environ +1% sur la semaine.
Les autres places européennes s'en tirent un peu mieux (-0,2%) et continuent de surperformer légèrement Paris.
Le CAC40 a connu un début d'année favorable, mais la conviction des intervenants semble s'essouffler depuis quelques séances.

La Banque de France a maintenu son objectif de croissance de +0,2% au 4ème trimestre mais il semble difficile à atteindre.

'L'optimisme des investisseurs perd en intensité et les moteurs qui étaient à l'origine de la reprise des marchés mondiaux commencent à se gripper', déplore Kyle Rodda, analyste marché chez IG.

'Les marchés semblent avoir atteint un seuil d'épuisement à court terme après le chaos qu'avait été le mois de décembre', explique le professionnel, selon lequel 'les risques demeurent'.

La bonne nouvelle, c'est que le CAC40 reste au contact du seuil des 4.800 points, ce qui laisse ouverte la route en direction des 4900... mais une rechute sous 4.750 remettrait en cause ce scénario (amorce d'une consolidation plus marquée en direction de 4730/4690 points, expliquent les équipes de Cholet Dupont).

'A contrario, le dépassement des 4.843 points ouvrirait la voie aux 4873/4890 points', indique la banque privée parisienne.

Wall Street était attendu en léger repli, la prudence prévalant avant les (bons) chiffres US de l'inflation (CPI): la consolidation reste d'ampleur limitée, et surtout, les indices US varient très peu depuis l'ouverture.
le Dow Jones, le S&P500 et le Nasdaq reperdent en choeur les +0,4% à +0,5% gagnés la veille.

La parution du 'CPI' américain ne change rien à la trajectoire des indices même si le tableau est rassurant: le Département américain du Travail a fait état d'une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation en rythme séquentiel le mois dernier, l'inflation sous-jacente 'core' aux États-Unis est toutefois ressortie à +0,2% en décembre, soit de +2,2% en rythme annuel (+1,9% seulement en données brutes).

La fin de cette journée restera marqué par un soudain rebond de la Livre Sterling (+1,3%) à 4 jours du référendum sur l'accord de rupture entre le Royaume-Uni et l'Europe.

Du coté des valeurs, lourde rechute des équipementiers auto avec Valeo -6,3%, Plastic Omium -3,4%, Michelin -2,4%... Le titre Renault chute de -3,4% en début d'après-midi après l'annonce ce matin de deux inculpations en plus pour Carlos Ghosn. Il est désormais poursuivi pour abus de confiance et pour avoir minoré le montant de ses revenus entre 2015 et 2018 dans les rapports boursiers de Nissan. Le patron du groupe Renault restera donc en prison.

Ingenico Group (+0,7%) annonce la finalisation de l'acquisition de Paymark, premier réseau néo-zélandais de paiement électronique, après avoir reçu l'aval des autorités de réglementation et de concurrence compétentes.

EDF Renouvelables indique avoir remporté, en consortium avec Masdar, l'appel d'offres concernant le parc éolien de Dumat Al Jandal. D'une capacité installée de 400 MW, il sera le premier d'Arabie Saoudite et le plus puissant du Moyen-Orient.

Saint-Gobain (-2,7%) indique avoir cédé ses activités verrières régionales Glassolutions en Norvège et en Suède au fonds d'investissement suédois Mimir Invest, ces activités continuant à opérer sous la marque Glassolutions en application d'un accord de franchise.

Air France annonce la signature d'un nouvel accord pour 2019 avec des organisations syndicales représentatives de ses personnels au sol. Il repose sur des augmentations individuelles de 1,8%, une enveloppe de 0,1% pour financer des primes individuelles exceptionnelles, le paiement facilité des heures supplémentaires en 2019 et la monétisation du Compte Epargne Temps, dans la limite de 35 heures.

Jefferies réaffirme sa recommandation 'achat' sur LVMH tout en abaissant son objectif de cours de 14%, passant ainsi de 350 à 300 euros, dans une note sectorielle consacrée aux valeurs du luxe en Europe.

Credit suisse a directement relevé à l'achat ('surperformance') son conseil sur l'action du groupe de luxe français Hermès International, dont le bureau d'études était jusqu'alors vendeur ('sous-performance'). Relevé de 11%, l'objectif de cours grimpe de 476 à 531 euros, soit un potentiel de hausse d'environ 7%.




Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -0.07%5378.85 Cours en temps réel.13.78%
DJ INDUSTRIAL 0.84%25962.51 Cours en différé.11.30%
NASDAQ 100 1.52%7493.269386 Cours en différé.16.60%
NASDAQ COMP. 1.42%7838.959299 Cours en différé.16.48%
S&P 500 1.09%2854.88 Cours en différé.13.88%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
07:15BOURSE DE TOKYO : A Tokyo, le Nikkei finit en hausse de 0,09%
RE
07:12Tokyo finit en petite hausse après une séance hésitante
AW
07:08BOURSE DE PARIS : La tech US se rebiffe, dernière cartouche pour May
06:20Prévisions du jour vendredi 22 mars
AW
01:25Tokyo ouvre en hausse
AW
21/03Brexit-si aucune décision n'est prise par le royaume-uni d'ici au 12 avril, un report de longue durée deviendra impossible - tusk
RE
21/03Brexit-toutes les options restent ouvertes pour le royaume-uni jusqu'au 12 avril, déclare le président du conseil européen donald tusk
RE
21/03Brexit-dans le cas contraire, le royaume-uni devrait informer les européens d'ici le 12 avril de ses projets pour la suite-projet de conclusions
RE
21/03Brexit-dans le cas contraire, le royaume-uni devrait informer les européens d'ici le 12 avril de ses projets pour la suite-projet de conclusions
RE
21/03Brexit-dans le cas contraire, le royaume-uni devrait informer les européens d'ici le 12 avril de ses projets pour la suite-projet de conclusions
RE
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité