Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : les 5450 préservés, l'Euro teste 1,16$, Nexans plonge

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
18/06/2018 | 18:10
Wall Street recule mais moins que prévu (le Dow Jones qui cède -0,6% aligne une 5ème séance de baisse) et le CAC40 a bien réduit un peu ses pertes (de -1,6% à 5.418 vers -0,93% à 5.450).
Les actions démarrent la semaine et le second semestre en net repli (les opérateurs traitent désormais le contrat sur indice échéance juillet) sous la pression des craintes relatives à une intensification de la guerre commerciale opposant les USA à ses principaux partenaires -et rivaux- d'Europe et d'Asie.
L'E-Stoxx50 perd -1,1% à 3.466, dans le sillage de Francfort qui chute de -1,35% et pour les mêmes raisons (l'Allemagne est particulièrement dans le collimateur de Donald Trump).

Le CAC et l'E-Stoxx effacent en quelques heures la totalité des gains de la semaine passée et Paris voit sa performance annuelle réduite de 3,5% à tout juste +2,5% depuis le 1er janvier.

'Les effets positifs des annonces 'dovish' de la BCE ont permis de soutenir les marchés jusqu'à la séance des '4 sorcières' mais aujourd'hui, les tensions commerciales refont surface', analyse ce matin Saxo Banque.

'En effet, Donald Trump a encore fait parler de lui en annonçant la mise en place prochaine de tarifs douaniers de 25% portant sur environ 50 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine. La Chine n'a pas tardé à répliquer annonçant des tarifs douaniers dans les mêmes proportions. L'Europe a, elle aussi, répliqué en adoptant des tarifs douaniers sur des montants de 2,8 milliards d'euros.'

L'agenda de la semaine s'annonce peu fourni ce lundi sur le plan macro-économique, et cela va durer jusqu'à mercredi.
Les investisseurs devraient quand même suivre avec attention, jeudi, la parution des indices d'activité PMI européens pour le secteur de l'industrie, ainsi que la publication, aux Etats-Unis, des dernières statistiques sur le marché de l'immobilier.

Aucun indicateur statistique de niveau européen n'est en revanche au calendrier de la semaine. En France, seule l'enquête de conjoncture dans l'industrie sera portée à la connaissance des investisseurs, jeudi, en plus des données détaillées du PIB vendredi.

Sur le marché des changes, l'euro recule de nouveau, de -0,1%, pour s'établir à 1,161 dollar. Sa faiblesse pourrait favoriser la compétitivité des grands groupes exportateurs.
Le baril de WTI se redresse de +1% à New York, vers 65,3$ après avoir testé un plancher de 63,6$ en tout début de journée en Asie.

Du côté des valeurs, Hermès fait son entrée au sein du CAC40 en léger repli (-0,4%) alors que la direction du groupe n'anticipe aucun infléchissement de la demande pour ses produits dans un avenir prévisible.

Engie -lanterne rouge du SBF-120-s'affiche en repli de -4,8%. Le groupe a annoncé ce matin qu'à la demande de l'AFCN et après dialogue avec elle, sa filiale Electrabel a décidé de revoir l'agenda des révisions programmées des unités nucléaires de Tihange 2 et Doel 4, et d'adapter la date de fin pour la révision en cours de Tihange 3.

Ces révisions représentent l'équivalent de plus de sept mois cumulés de non fonctionnement supplémentaires pour une tranche de deuxième génération en 2018, soit un manque à gagner d'environ 250 millions d'euros sur l'EBITDA et du résultat net récurrent du groupe.

Vinci (-1,25%) a annoncé la création d'une joint-venture sociale baptisée Liva. Réunissant sous la forme d'une SAS, Ares (51%) et Vinci Construction France (49%), elle a pour but de fournir des prestations de logistique aux chantiers de bâtiments. Le titre est mal orienté ce matin, -0,5%.

La plus forte baisse se trouve du côté de Nexans : le titre perd plus de 16% (sous les 31E). Le fabricant de câbles a annoncé anticiper désormais pour 2018 une stabilité organique de ses ventes et un EBITDA consolidé qui pourrait atteindre 350 millions d'euros, contre 411 millions en 2017, au vu de la dégradation récente des prévisions en projets haute tension pour le second semestre.

Pour le premier semestre 2018, Nexans anticipe ainsi un chiffre d'affaire en légère contraction et un EBITDA voisin de 150 millions d'euros. Il a d'ores et déjà engagé des mesures correctives pour atténuer l'impact négatif de la réduction des ventes en 2018.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
19:18EUROPE : Léger optimisme des Bourses européennes à l'ouverture d'une réunion de la Fed
AW
18:25Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Mercredi 20 mars 2019
AO
18:24CAC40 : hausse en demi-teinte par rapport à E-Stoxx et WStreet
CF
18:16BOURSE DE LONDRES : Londres gagne 0,34% grâce aux valeurs minières
AW
18:15Bourse Zurich: le SMI termine sur de nouveaux plus hauts
AW
18:13BOURSE DE WALL STREET : Les négociations commerciales usa-chine sont entrées dans leur phase finale, selon des sources citées par le wall street journal
RE
18:10Francfort retrouve son niveau d'octobre (Dax: +1,13%)
AW
18:06Point marchés-L'Europe finit en hausse, dopée par la Fed et l'automobile
RE
18:03BOURSE DE PARIS : Paris soutenue par le secteur auto et la Fed
AW
17:49HERMES INTERNATIONAL : Agenda AOF / Sociétés France - Mercredi 20 mars 2019
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité