Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : piétine sous 4.900, le $ en hausse de 1% après le NFP

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
07/08/2020 | 16:47
La Bourse de Paris inverse la vapeur avec +0,1% contre une perte de -0,6% en moyenne ce maton.
Le marché parisien s'est prudemment redressé après la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, le principal rendez-vous 'macro' d'une semaine particulièrement chargée en statistiques (qui se solde par un gain hebdo de +1,8% à Paris, grâce à la séance de mardi).

L'indice CAC40 remonte au contact des 4.900, l'Euro-Stoxx50 prend +0,4% vers 3.252, dans le sillage de Francfort avec +0,4%.
A Wall Street, pas de 8ème hausse d'affilée pour le Nasdaq qui s'effrite de -0,1%... mais la séance est loin d'être terminée, tout reste possible: un 5ème record absolu consécutif et un 5/5 à la hausse en hebdo.

Wall Street reste prudent avec le regain des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et la Chine, lesquelles se sont encore exacerbées après la signature, par le président américain Donald Trump, de décrets interdisant aux résidents américains de réaliser toute transaction avec la maison-mère de l'application vidéo TikTok.

'Les risques d'un affaiblissement des mesures de soutien à l'économie et d'une prolongation de l'épidémie constituent des menaces susceptibles de faire dérailler le solide rally des marchés', rappelle BlackRock.

Le rapport NFP sur les créations d'emplois US du mois de février s'avère 'meilleur que prévu' (ils le sont tous depuis avril) avec 1.763 millions de créations d'emplois, contre 1.5 million anticipé en moyenne.

Cela représente une division par plus de 3 par rapport aux 4.791 millions d'emplois (révisé en baisse de 4.8 millions, un écart marginal) du mois de juin. Les chiffres de mai sont révisés en légère hausse, de 2,699 à 2,725 millions.

Le taux de chômage a reculé de vers 10.2%, contre 11,1% en juin et 10.6% anticipé (à comparer à un pic de 14,7% en avril).

Enfin, les salaires horaires moyens ont progressé de +0,2% contre-0,5%, le taux de population active s'établit à 61,4%.

Ce 'NFP' est donc meilleur que prévu à tous les niveaux mais il ne déclenche pas de vague d'euphorie comme ce fut observé lors des publications précédentes.
Le dernier chiffre de la semaine est paru à 16H: les stocks des grossistes aux Etats-Unis ont diminué au mois de juin, ce qui signifie que les entreprises ont poursuivi leur mouvement de déstockage, selon des statistiques parues vendredi.

Le Département du Commerce a fait état d'un recul de 1,4% des stocks de grossistes. Les stocks du mois de mai ont en outre été révisés pour faire apparaître une diminution de 1,2% (le consensus tablait sur une baisse de 2%).

Le Dollar en profite pour accélérer son rebond de la matinée: il double ses gains à +1% et teste 1,17600/E, l'or consolide de -1,5% vers 2.024$/Oz.

En Europe, la matinée a été animée par les dernières publications de résultats et les chiffres de la production industrielle en France.

En juin 2020 en France, la production continue de se redresser dans l'industrie manufacturière (+14,4% après +22,2% en mai), comme dans l'ensemble de l'industrie (+12,7% après +19,9% en mai), selon les données CVS-CJO de l'Insee.

Le déficit commercial de la France s'établit à 20,4 milliards d'euros sur le deuxième trimestre 2020 (dont -7,96MdsE au mois de juin), se creusant ainsi de 6,9 milliards par rapport au trimestre précédent, selon l'administration des douanes.

Sur le front des valeurs: pas un seul écart supérieur à 1,8% à la hausse comme à la baisse (Danone perd -1,8%).

Après la publication du 1er semestre 2020 d'Accor, Crédit Suisse abaisse son EBITDA sur 2021 et 2022 de 13% et 7% et abaisse son objectif de cours de 21 E à 19,30 E sur le groupe hôtelier. Le bureau d'analyses confirme également son conseil à sous pondérer.

Suite à l'annonce des résultats d'AXA, Oddo confirme son conseil à l'achat sur la valeur avec un objectif de 24 E. Oddo souligne que les revenus du groupe ont été de 52,4 MdE au 1er semestre (-10% en publié, +2% à données comparables) proche du consensus.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BLACKROCK, INC. 1.58%563.55 Cours en différé.10.36%
CAC 40 0.21%4813.23 Cours en temps réel.-19.17%
DANONE 0.40%55.42 Cours en temps réel.-25.28%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.05%1.17303 Cours en différé.4.71%
EURO STOXX 50 -0.08%3190.12 Cours en différé.-14.17%
NASDAQ COMP. 0.74%11167.506924 Cours en différé.23.55%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
10:17BOURSE DE LONDRES : Londres en hausse, aidée par l'espoir d'un plan de relance américain (+0,83%)
AW
09:49BOURSE DE PARIS : Paris rassurée par Washington, monte de 1%
AW
09:37BOURSE DE PARIS : Paris ouvre en hausse de 0,97% à 4850,20 points
AW
09:35La Bourse de Francfort progresse, Bayer plonge (Dax:+0,30%)
AW
09:30Bourse Zurich: le SMI accélère à l'ouverture
AW
09:09Tokyo paralysée par un grave problème technique
AW
09:02Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Jeudi 1er octobre 2020
AO
08:57BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
08:46Bourse Zurich: vers une ouverture en petite hausse
AW
08:40CAC 40 : petite hausse en attendant les indices PMI
CF
Dernières actualités "Marchés"