Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : réduit ses pertes, encore grâce à W-Street +résilient

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/02/2020 | 16:43
Wall Street se montre une fois de plus bien plus résilient face aux mauvaises nouvelles venues de Chine que les places européennes puisque les indices US perdent au pire -0,4% à -0,5% quand CAC40 ou l'Euro-Stoxx50 chutaient ce latin de plus de 1%.

Cette correction survient au lendemain du retracement de son record absolu (le CAC40 'GR' repassant au-dessus des 16.600, le CAC 'PX1' finissant au-delà des 6.100).
Mais l'apparente sérénité de Wall Street fait merveille puisque le CAC40 (-0,6%) a réduit de moitié ses pertes, remontant de 6.028 vers 6.070, l'Euro-Stoxx50 repassant de 3.799 à 3.830 (rebond de -1,3% à -0,6%.

Les autorités chinoises sont revenues à leur méthode initiale de comptabilisation des personnes 'positives' au test de contamination au Covid-19 et la surprise est franchement mauvaise: loin d'avoir dépassé son pic mercredi dernier, l'épidémie se répand et s'accélère en Chine, mais également à Singapour... et le Japon vient d'officialiser le 1er décès sur son propre sol.
La province chinoise du Hubei, épicentre de l'épidémie du COVID-19, a fait état mercredi de 14.840 nouveaux cas confirmés et 242 nouveaux décès, le pire bilan quotidien depuis le début de la pandémie.

Les fermetures d'usines sont prolongées, des compagnies aériennes suspendent le trafic Chine/étranger ou USA/Chine jusqu'à fin avril.

Malgré ces éléments très négatifs, le repli des marchés apparaît très modéré (sauf Londres qui cède -1,4%) et ne remet pas en cause la tendance haussière en vigueur depuis le 2 octobre.

'Graphiquement, cette phase haussière reste en cours et devrait trouver son apogée sur la zone de résistance entre 6.195 et 6.215 points. Les différents points intermédiaires à 6.110 et 6.155 ne devraient pas agir comme une forte résistance, mais plus comme un frein à l'évolution haussière de fond', analysent ce matin les équipes de Kiplink.

Rappelons en effet qu'en s'adjugeant plus de 0,8% hier, le marché parisien avait établi un record annuel de clôture à 6.104,7 points, tout proche de son zénith de 2020 touché le 17 janvier à 6.109,8 points.

Du côté des statistiques, les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté de 1,7% en janvier en rythme annuel, un taux d'inflation en hausse par rapport à celui de 1,5% observé le mois précédent, d'après Destatis qui confirme donc son estimation préliminaire de fin janvier.

Après +0,1 point le trimestre précédent, le taux de chômage en France (hors Mayotte) au sens du BIT s'inscrit en nette baisse au quatrième trimestre 2019, passe de 8,5% à 8,1% de la population active, selon les données de l'Insee (mais c'est au prix d'un nombre de radiations record de 400.000 personnes, le retour à l'emploi ne compte que pour 20% de la baisse apparente du chômage) et en métropole, il s'établit à 7,9%.

La journée a également été ponctuée par la publication des inscriptions hebdo au chômage qui progressent marginalement, de +2.000 à 205.000 (la moyenne sur 4 semaines reste inchangée à 212.000).
Les prix à la consommation ont augmenté de seulement 0,1% en janvier par rapport au mois précédent, d'après le Département du Travail US, alors que les économistes prévoyaient une hausse de 0,2% en moyenne.

En donnée 'core (hors énergie et produits alimentaires) l'inflation ressort à +0,2%, un niveau conforme au consensus de marché.

Par rapport à janvier 2019, l'indice des prix a augmenté de 2,5% en données brutes -soit le taux annualisé le plus élevé observé depuis celui d'octobre 2018- et de 2,3% hors éléments volatils le mois dernier.

Pour bien comprendre l'apparente invulnérabilité de Wall Street aux mauvaises nouvelles, il convient de noter que la FED a injecté près de 49Mds$ sous forme de 'repo' ce matin (injection quotidienne) et 30Mds$ sous forme de prises en pension à 14 jours... alors que les opérateurs en réclamaient pratiquement le double!

Dans l'actualité des valeurs, Rexel (+9,1%) reste largement en tête du classement du SBF-120, loin devant Legrand (son concurrent), leader du CAC40 avec +4,2%.
Legrand publie un résultat net part du groupe en progression de 8,2% au titre de 2019, à 834,8 millions d'euros, et une marge opérationnelle ajustée (à périmètre 2018) de 20,4% des ventes, en amélioration de 0,2 point.
le chiffre d'affaires du Groupe Orange progresse de +0,6% à 42 238 ME en 2019 et de +1,1% au 4ème trimestre, en accélération par rapport au +0,8% du trimestre précédent. Celui-ci a, au passage, confirmé ses objectifs pour l'année en cours.

La Française des Jeux (FDJ) annonce un résultat net en baisse de 21,9% à 133 millions d'euros pour 2019, après prise en compte en particulier des frais d'introduction en Bourse, mais un EBITDA en hausse de 9% à 346 millions, soit une marge stable à 17,7%.

Le chiffre d'affaires consolidé d'Airbus progresse à 70,5 milliards d'euros en 2019 contre 63,7 milliards d'euros en 2018. Les prises de commandes consolidées en 2019 ont progressé à 81,2 milliards d'euros (55,5 milliards d'euros en 2018), portant la valeur du carnet de commandes consolidé à 471 milliards d'euros au 31 décembre 2019 (460 milliards d'euros fin décembre 2018).


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.33%4220.96 Cours en temps réel.-26.46%
EURO STOXX 50 0.31%2688.49 Cours en différé.-25.59%
LA FRANÇAISE DES JEUX -2.49%21.5 Cours en temps réel.-7.45%
LEGRAND 0.21%56.88 Cours en temps réel.-21.86%
ORANGE 1.61%11.05 Cours en temps réel.-17.11%
REXEL 4.43%6.312 Cours en temps réel.-48.97%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
02/04Wall Street : plombé par le chômage puis rassuré par le baril
CF
02/04Wall Street termine en hausse, entraînée par le bond de l'or noir
AW
02/04Wall Street rebondit grâce au pétrole
RE
02/04Wall Street termine en hausse, entraînée par le bond de l'or noir
AW
02/04Wall Street termine en hausse, entraînée par le bond de l'or noir
AW
02/04Les Bourses européennes terminent en hausse avec l'envolée du pétrole
RE
02/04Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 3 avril 2020
AO
02/04BOURSE DE PARIS : Paris finit en hausse une séance très volatile
AW
02/04BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort finit en timide hausse, sauvée par le pétrole
AW
02/04CAC40 : 1 tweet de Trump sur le pétrole éclipse stats chômage
CF
Dernières actualités "Marchés"