Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : repli contenu, hausse paradoxale du $ et du pétrole

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
25/04/2019 | 18:32
La Bourse de Paris a réduit ses pertes (de -0,7% à 5.538 à -0,33% à 5.558) pour cette seconde séance de consolidation.
La volatilité qui semblait carrément éteinte depuis la veille du weekend de Pâques se réveille un peu... mais les acheteurs sont toujours bien présents.

Les causes de l'alourdissement ne semblent pas évidentes (bien sûr, 'il est normal de faire une pause', mais cet argument était valable au bout de la 7ème, 10ème, 15ème, 18ème semaine de hausse, mais cette 'pause' n'eut jamais lieu) mais peut-être faut-il les rechercher du côte de l'Argentine, par exemple, dont la devise, le Peso, chute de -5% face au Dollar, de -56% en 12 mois et se retrouve divisé par 5 en 4 ans: une nouvelle faillite du pays se profile.

A Wall Street, après une entame difficile, le Dow Jones s'est nettement redressé, de -1% vers -0,4%.
La chute initiale s'est produite dans le sillage de '3M' avec -10,5%, Caterpillar -2,5%, ce qui générait un effet 'douche froide' aux places européennes:

L'Euro-Stoxx50 lâche -0,3% au final, notons que le DAX30 (-0,25%) ne chute pas plus lourdement que Paris, malgré le repli de -2% de Deutsche Bank, après l'annonce de l'échec de la tentative de fusion avec Commerzbank.

Si le marché parisien semble pour l'instant faire une pause sous ses plus hauts annuels, la tendance haussière n'est nullement remise en cause, assurent les analystes techniques.

'La zone entre 5595 et 5605 points semble être un premier plafond de résistance à court terme', rappellent simplement les équipes de Kiplink.

La séance est dominée par une nouvelle déferlante de chiffres d'affaires et de résultats trimestriels... mais il y a également des 'stats' américaines: le Département du Commerce fait état d'un rebond de 2,7% des commandes de biens durables aux États-Unis en mars (après -1,1% en février, révisé de -1,6%).

En excluant les équipements de transport (qui a enregistré un bond de 7%), les commandes ne se sont toutefois accrues que de 0,4%, soit à peine plus que le consensus qui était de 0,3%.

Ce rebond s'avère largement supérieur aux attentes, puisque les économistes n'espéraient en moyenne qu'une remontée de 0,5% le mois dernier.
Les chiffres hebdomadaires du chômage ont surpris, avec un bond de +37.000, à 230.000, après avoir inscrit un plancher de 50 ans début avril: ceci résulte d'un 'redressement statistique' lié au 'spring break' et au weekend de Pâques (la réalité serait plus proche de +5.000 et non 37.000).

Le Dollar poursuit son envol (+0,15%), à 1,114/E, le baril de pétrole (+0,5%) atteint un nouveau zénith annuel à Londres : 75$ sur le 'Brent'.

Plusieurs poids lourds français dont Atos, Hermès, Peugeot et Michelin ont dévoilé leurs comptes ce matin. Au niveau européen, le début de journée a surtout été marqué par les publications de Bayer, Nokia ou encore UBS.

'Les résultats des grands groupes sont jusqu'ici ressortis supérieurs aux attentes, en ligne avec les moyennes historiques (autour de 80% de surprises positives sur les bénéfices des entreprises américaines) mais il faut dire que le consensus était extrêmement bas,' rappelait hier Nicolas Chéron, le responsable de la recherche marchés chez Binck.fr.

Du coté des valeurs en France, Hermès International (-0,2%) a fait état ce matin d'une croissance organique de 12% sur le 1er trimestre 2019. Le groupe a enregistré de janvier à mars un CA de 1,6 milliard d'euros, chiffre en hausse publiée de 16%.

Le Groupe PSA (-3%) dévoile au titre du premier trimestre 2019 un chiffre d'affaires en légère baisse de 1,1% à 17.976 millions d'euros, dont un chiffre d'affaires de la division automobile en retrait de 1,8% à 14.157 millions.
Eramet (+0,7%) annonce un chiffre d'affaires du premier trimestre 2019 stable (+0,3%) à 873 millions d'euros, porté par la croissance des activités manganèse (+7%) et sables minéralisés (+136%) dans sa division mines et métaux.

M6 (+2,1%) publie un résultat opérationnel courant de 64,2 millions d'euros au titre des trois premiers mois de l'année. Le groupe de médias affiche un chiffre d'affaires stable, à 345,7 millions d'euros, avec des recettes publicitaires en hausse de 2,9%.
BIC ferme la marche avec -7,8% (recul du C.A et du bénéfice (-16%).


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.50%5385.46 Cours en temps réel.13.27%
LONDON BRENT OIL -0.18%72.02 Cours en différé.34.69%
WTI -0.68%62.96 Cours en différé.39.63%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
22:38Wall Street termine en hausse après le répit autour de Huawei
AW
22:24BOURSE DE WALL STREET : Wall Street reprend du terrain, détente sur le front chinois
RE
22:23BOURSE DE WALL STREET : Les Marchés à la clôture de Wall Street **
RE
22:23Point marchés-Wall Street reprend du terrain, détente sur le front chinois
RE
19:41EUROPE : Huawei obtient un répit aux Etats-Unis, les Bourses européennes se reprennent
AW
18:32CAC40 : rebond sans conviction, volumes d'échanges en berne
CF
18:29Les valeurs à suivre mercredi 22 mai à la Bourse de Paris -
AO
18:15Bourse Zurich: le SMI se reprend et termine au-dessus des 9600 points
AW
18:14La Bourse de Francfort reprend des couleurs (Dax: +0,85%)
AW
18:09Point marchés-L'Europe finit en hausse, Washington adoucit sa position sur Huawei
RE
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité