Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Carburant-Mexico entre pénuries et sabotages d'oléoducs

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/01/2019 | 09:17

MEXICO, 12 janvier (Reuters) - Un important oléoduc alimentant Mexico en carburant a été mis hors service, ayant subi deux ruptures en une seule journée, et le gouvernement s'efforce de remédier à une situation qui met en colère les automobilistes et fragilise l'économie de la capitale mexicaine.

L'offensive lancée par Andres Manuel Lopez Obrador contre les voleurs de carburant constitue la première épreuve de force engagée par le président de gauche contre la corruption depuis son entrée en fonctions le 1er décembre.

Des bandes criminelles ponctionnent du carburant sur des oléoducs et interceptent des camions-citernes depuis des années dans le pays, ce qui coûte des milliards de dollars à l'Etat.

Les autorités ont annoncé vendredi qu'elles chargeraient 8.300 policiers et 1.400 véhicules des forces de l'ordre d'assurer au cours des 48 heures à venir la sécurité des camions-citernes chargés d'approvisionner les stations-service de la capitale, a annoncé la Chambre nationale du transport de fret (Canacar).

Un oléoduc reliant la ville portuaire de Tuxpan, au bord du Golfe du Mexique, à Mexico a été fermé jeudi soir et des réparations ont été entreprises, a déclaré vendredi le président mexicain.

Cet oléoduc a été la cible jeudi matin d'un sabotage et réparé, mais une autre rupture s'est produite dans le courant de la journée. "Il s'agit d'un sabotage", a affirmé le chef de l'Etat.

Vendredi, les voitures faisaient la queue par dizaines aux stations-service de la capitale, parfois dès l'aube, par crainte de pénuries de carburant.

Le directeur de la Banque centrale du Mexique a estimé jeudi que l'économie et le taux d'inflation risqueraient d'être affectés négativement si les problèmes de distribution du carburant demeuraient.

Le week-end dernier, la fermeture d'un oléoduc partant de la raffinerie de Salamanca, dans l'Etat central de Guanajuato, avait déjà entraîné la fermeture de nombreuses stations-service. (Daina Beth Solomon; Eric Faye pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:34Venezuela-Guaido se proclame président, Maduro rompt avec les USA
RE
24/01CARLOS GHOSN : L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (23/01)
RE
23/01France-Des "Gilets jaunes" forment une liste pour les européennes
RE
23/01Texas Instruments bat le consensus
RE
23/01Ford dans le rouge au 4e trimestre, plombé par l'international
RE
23/01SEMI-CONDUCTEURS-Texas Instruments bat le consensus
RE
23/01AUTO-Ford dans le rouge au T4, plombé par l'international
RE
23/01Pyongyang se satisfait des discussions avec Washington
RE
23/01La livre britannique au plus haut depuis deux mois
AW
23/01Wall St finit en hausse, le Dow prend 0,71% et le Nasdaq 0,07%
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité