Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Chine: la Banque centrale juge illégales les transactions en cryptomonnaies

24/09/2021 | 12:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Pékin (awp/afp) - La Banque centrale chinoise a jugé vendredi que toutes les transactions financières impliquant des cryptomonnaies étaient illégales, la dernière d'une série de décisions visant à lutter contre ce phénomène.

Les valeurs des cryptomonnaies, dont le bitcoin, ont massivement fluctué au cours de l'année écoulée en partie en raison de la réglementation en Chine, qui cherche à empêcher la spéculation et le blanchiment d'argent.

"Les activités commerciales liées aux monnaies virtuelles sont des activités financières illégales", a déclaré la Banque centrale chinoise (PBOC) dans un communiqué en ligne.

Elle a ajouté que les contrevenants feraient "l'objet d'une enquête pour responsabilité pénale conformément à la loi".

Sa décision interdit toutes les activités financières impliquant des cryptomonnaies, telles que le commerce de monnaies virtuelles, la vente de jetons, les transactions impliquant des dérivés de devises virtuelles et les "collectes de fonds illégales".

Au cours des dernières années, "le commerce et la spéculation autour du bitcoin et d'autres monnaies virtuelles se sont généralisés, perturbant l'ordre économique et financier, donnant lieu à du blanchiment d'argent, des collectes de fonds illégales, de la fraude, des systèmes pyramidaux et d'autres activités illégales et criminelles", a dénoncé la Banque centrale.

Après cette annonce, vers 10H30 GMT, le bitcoin perdait 5% à 42.464 dollars, selon Bloomberg.

Il avait nettement chuté en mai à la suite d'une mise en garde de Pékin lancée aux investisseurs contre le commerce spéculatif des cryptomonnaies.

En juin, des responsables chinois avaient fait état de l'arrestation de plus de 1.000 personnes soupçonnées d'avoir utilisé des ressources tirées de la criminalité pour acheter des cryptomonnaies.

Plusieurs provinces chinoises ont interdit l'exploitation de "mines" de cryptomonnaies depuis le début de l'année.

afp/jh


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:12Le yen au plus bas en quatre ans, le bitcoin frôle sa cime
AW
10:59Débuts hésitants en Europe, Nestlé brille, Kering et ASML sanctionnés
RE
10:55Roche relève ses perspectives pour 2021, les tests COVID-19 continuant à stimuler les ventes
ZR
10:44Les marges d'Unilever sous les feux de la rampe en raison de la hausse de l'inflation
ZR
10:36L'inflation au Royaume-Uni ralentit légèrement mais reste élevée
AW
09:23L'entreprise norvégienne AutoStore est évaluée à 12 milliards de dollars, ce qui constitue la plus importante introduction en bourse du pays depuis vingt ans.
ZR
09:12ROYAUME-UNI : l'inflation ralentit légèrement à 3,1% en septembre
AW
09:07Akzo Nobel prévoit la persistance de l'inflation des matières premières jusqu'à la mi-2022
ZR
09:05BOURSE DE PARIS : Où il est question de résultats d'entreprises, de bitcoin et de Métavers
09:01Metro Bank affiche une croissance stable des prêts au troisième trimestre
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"