Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Chine: la banque centrale abaisse le taux de réserve obligatoire des banques

06/12/2021 | 11:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Pékin (awp/afp) - La banque centrale chinoise a annoncé lundi une baisse du taux de réserve obligatoire des banques, une mesure qui leur permet de prêter davantage aux entreprises, dans un contexte d'essoufflement de la reprise.

Le taux de réserve obligatoire est la part des dépôts que les banques sont tenues de garder dans leurs coffres.

Il sera abaissé de 0,5 point dès le 15 décembre, a indiqué dans un communiqué l'institut d'émission.

La mesure vise à alléger la pression sur les établissements financiers pour les encourager à accorder davantage de crédits, à des conditions plus favorables, aux entreprises -- et in fine soutenir l'économie.

D'après la banque centrale, cette décision doit permettre d'injecter à long terme 1.200 milliards de yuans (166 milliards d'euros) dans l'économie.

La dernière baisse du taux de réserve obligatoire remontait à juillet et était alors la première de l'année.

La Chine avait été l'an dernier la seule grande économie à enregistrer une croissance positive de son PIB (2,3%), en dépit de la crise sanitaire qui plombait l'économie mondiale.

Le pays s'est largement remis du choc initial de la pandémie mais de petits foyers sporadiques de Covid-19 continuent néanmoins à perturber l'activité.

La reprise est également fragilisée par une flambée du prix des matières premières et une crise dans l'immobilier avec les déboires du promoteur Evergrande, au bord de la faillite.

L'immobilier et la construction ont joué un rôle clé pour la reprise post-pandémie.

Ils pèsent plus du quart du PIB du géant asiatique et servent de locomotive à bien d'autres secteurs, comme l'acier ou l'ameublement.

La propagation de la souche Omicron du Covid-19 dans le monde menace également la reprise mondiale.

Si la Chine continentale n'a pour l'heure recensé aucun cas de ce variant, le pays reste très dépendant des exportations pour son économie au moment où les frontières se referment.

Compte tenu de la dégradation des conditions sanitaires, le Fonds monétaire international (FMI) a dit vendredi envisager une baisse des prévisions de croissance mondiale.

Pour la Chine, le FMI table pour l'heure sur une progression de 8% du produit intérieur brut cette année.

afp/ol


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
28/01Caterpillar dépasse les estimations de revenus trimestriels
ZR
28/01Bénéfice annuel en hausse pour la Centrale de lettres de gage
AW
28/01TAUX : stabilité aux US, la lourdeur s'impose en Europe
CF
28/01Les actions indiennes progressent grâce à l'énergie et au secteur bancaire
ZR
28/01ZONE EURO : la croissance des crédits aux entreprises accélère encore en décembre
AW
28/01La croissance économique espagnole est la plus rapide depuis 20 ans, mais elle ne répond pas aux prévisions du gouvernement.
ZR
28/01Le Credit Suisse s'attend à une réduction de 50 points de base du taux de réserves obligatoires en Chine au premier semestre.
ZR
28/01Le bénéfice net récurrent de Caixabank au quatrième trimestre est en baisse de 52,2 % par rapport à l'année précédente, en raison de la diminution des gains exceptionnels.
ZR
28/01M. Kuroda de la BOJ déclare que le Japon doit coopérer avec les États-Unis et l'Europe sur la norme CBDC.
ZR
27/01TAUX : détente sur les T-Bonds après FED, malgré PIB à +6,9%
CF
Dernières actualités "Taux"