Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
566
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Chute logique à Shanghai pour la reprise des cotations

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
03/02/2020 | 09:05

L'irruption du coronavirus dans l'équation financière du début de l'année a gommé les gains de la première moitié du mois de janvier. L'épidémie, qui n'a pas encore atteint son pic, inquiète par sa virulence et ses conséquences possibles sur l'économie mondiale. La réponse vigoureuse des autorités chinoises ne suffit pas à calmer les esprits.

Ne paniquez pas trop face au plongeon de la Bourse de Shanghai ce matin. Il est impressionnant - le CSI300 perdait 9% dans les premiers échanges – mais il s'agit avant tout d'un "rattrapage" puisque la principale place de Chine continentale est restée fermée pendant une semaine pour le nouvel an lunaire. Il lui faut donc s'aligner avec les pertes affichées ailleurs dans la région (le Hang Seng avait perdu environ 9% la semaine dernière).

Ce qui inquiète le monde, c'est le scénario catastrophe parfait : un coronavirus hors de contrôle et une pandémie planétaire inédite depuis un siècle. Pour l'heure, il faut rester pragmatique : le coronavirus a tué 361 personnes dans un pays de 1,4 milliard d'habitants et une seule hors de Chine (un ressortissant chinois). Les contaminations se chiffrent à 17 205 cas, selon le dernier bulletin de la Commission nationale chinoise de la Santé. Lundi dernier, le décompte se limitait à 2761 cas pour 80 décès.

Lors de l'épidémie de SRAS en 2003, le Hang Seng avait perdu 18% entre décembre 2002 et avril 2003 (avec moins de grandes valeurs de Chine continentale cotées à l'époque). Mais l'élément à retenir est que les marchés avaient rebondi une fois le pic de contamination passé : nous n'y sommes pas encore, mais c'est l'indicateur à surveiller.

Pour tenter de limiter les conséquences des restrictions de circulation et des confinements sur l'économie chinoise, la banque centrale a annoncé hier une injection de 1200 MdsCNY (environ 156 Mds€), réalisée ce matin. Il faut aussi noter que les Etats-Unis ont pris au cours du weekend une mesure symboliquement lourde : depuis hier soir, ils interdisent aux non-nationaux qui se sont rendus en Chine dans les 14 derniers jours à pénétrer sur leur territoire.

Le CAC40 rebondit de 0,26% à 5821 points dans les premiers échanges. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices manufacturiers PMI finaux animeront la séance en Europe et aux Etats-Unis, où les investisseurs prendront aussi connaissance des dépenses de construction et de l'indice ISM manufacturier (16h00). Ce matin, l'indice manufacturier Caixin est ressorti proche des attentes en Chine en janvier, à 51,1 points, en phase d'expansion.

Le dollar varie peu ce matin face à l'euro, à 1,1083 USD. L'once d'or évolue autour de 1580 USD. Le pétrole se reprend légèrement, avec un WTI à 51,36 USD et un Brent à 56,12 USD. Le T-Bond affiche un rendement de 1,524% sur 10 ans. Le Bitcoin est stable juste sous les 9400 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Austrian Post : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 36 EUR.
  • Basilea : Research Partners passe d'acheter à conserver en visant 59 CHF.  
  • Beazley : Goldman Sachs démarre le suivi à neutre en visant 555 GBp.
  • BNP Paribas : Berenberg passe de conserver à vendre en visant 42 EUR.
  • Bpost : Jefferies passe de conserver à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 8 à 7,50 EUR.
  • Britvic : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 1065 GBp.
  • Deutsche Post : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 38 à 40 EUR.
  • Drax : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 535 GBp.
  • DSV : Citi passe de neutre à achat en visant 1000 DKK.
  • Edenred : Deutsche Bank démarre le suivi à conserver en visant 51 EUR.
  • EDP : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 4,50 EUR.
  • Electricité de France : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 14 EUR.
  • Engie : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 17 EUR.
  • Hiscox : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 1590 GBp.
  • Iberdrola : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 11 EUR.
  • Idorsia : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 38 CHF.
  • Lancashire : Goldman Sachs démarre le suivi à l'achat en visant 860 GBp.
  • London Stock Exchange : KBW passe de surperformance à performance de marché en visant 8000 GBp.
  • Morphosys : Barclays démarre le suivi à pondération en ligne en visant 110 EUR.
  • SES : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 20,60 à 16,30 EUR.
  • Sodexo : Deutsche Bank démarre le suivi à conserver en visant 100 EUR.
  • Solocal : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1,27 à 0,98 EUR.
  • SSE : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1320 à 1700 GBp. Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 1650 GBp.
  • TalkTalk : HSBC passe de vendre à conserver en visant 115 GBp.
  • Unilever : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 59 à 60 EUR.
  • Yara : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 425 à 420 NOK.

L’actualité des sociétés

Worldline va racheter Ingenico pour créer un nouveau champion des paiements, dans une opération en numéraire et en titres : 7 actions Ingenico contre 11 Worldline et 160,50 EUR en cash. Le marché automobile français a reculé de 13,44% en janvier, selon les chiffres du CCFA, sans surprise après l'entrée en vigueur d'une nouvelle contrainte environnementale européenne et la hausse du malus au 1er janvier. Selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), 134.232 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes en France en janvier, contre 155.079 un an plus tôt. Airbus a officiellement soldé les poursuites pour corruption qui visaient le groupe aux États-Unis, en Grande-Bretagne en France, pour 3,6 Mds€, dont 2,08 Mds€ dans l'Hexagone. Dans le JDD, la patronne d'Engie Isabelle Kocher fait part de sa confiance dans le conseil d'administration pour la reconduire dans ses fonctions et croit au soutien de l'Etat dans cette démarche. La justice italienne a, une fois encore, reporté sa décision sur les recours déposés par Vivendi contre l'assemblée générale de Mediaset qui avait approuvé la création du holding MFE, mais pourrait trancher cette semaine. Regroupement d'actions pour Implanet et Visiomed. Elis réalise l'acquisition de Textile Washing Company en Tchéquie. Fnac Darty conteste une réclamation de 83 M£ opérée par le liquidateur de Comet Group, dans le cadre d'une procédure remontant à la cession de l'enseigne par Kesa (prédécesseur de Darty International) en 2012. Renault négocie pour devenir le partenaire de la Fédération Française de Rugby. Dans son combat judiciaire contre Covéa et son dirigeant, la Scor se félicite du rejet par une cour britannique de la demande de sursis déposée par Barclays, la banque de Covéa. Kaufman vend en VEFA 50 000m2 de bureaux à réaliser dans le cadre du réaménagement du quartier Austerlitz. Nicox renforce ses droits sur NCX 470 avec un brevet aux Etats-Unis. Sensorion participera au LSX World Congress 2020. L'Olympique Lyonnais fait signer pour 4 ans et 2 M€ un jeune brésilien, Camilo Reijers de Oliveira. Cafom, Le Tanneur, Ivalis, Oxatis, Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine, Bains de Mer Monaco ont publié leurs comptes.

 Nissan pourrait recentrer sa production européenne sur le Royaume-Uni après le Brexit, selon le Financial Times, en fermant son site de Barcelone et en rapatriant la production de la Micra de France vers le site de Sunderland, un plan qui avait toutefois été monté avant le changement de management du japonais. Apple va fermer tous ses magasins en Chine continentale jusqu'au 9 février, en raison de l'épidémie de pneumonie virale à coronavirus. Boeing a confirmé la mise en place de 12 Mds$ de lignes de crédit bancaire pour faire face aux retards liés au 737MAX. Credit Suisse aurait, aussi, espionné Greenpeace après l'action d'éclat de l'organisation activiste lors de l'assemblée générale 2017, selon le SonntagsZeitung. Solvay a finalisé la vente de ses activités polyamides à BASF et Domo Chemicals, sur la base d'une valorisation de 1,6 Md€, pour 1,2 Md€ de produit net. Bombardier vend deux avions Learjet 75 Liberty au loueur FJC, qui les équipera en matériel médical pour un client polonais. Tesla signe un accord de fourniture de batteries avec le chinois CATL. Royal Dutch Shell a vendu sa raffinerie de Martinez (Etats-Unis) à PBF Energy pour 1,2 Md$.

Ça publie. Alphabet, Siemens Healthineers, Sysco, NXP Semiconductors, Ryanair

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -3.70%50.27 Cours en temps réel.-59.99%
ALPHABET INC. 1.35%1117.03 Cours en différé.-17.72%
BASILEA PHARMACEUTICA AG 1.37%42.9 Cours en différé.-9.30%
BEAZLEY PLC 2.62%367.8 Cours en différé.-35.54%
BNP PARIBAS 0.68%26.045 Cours en temps réel.-51.03%
BPOST SA -0.81%6.16 Cours en différé.-39.71%
BRITVIC PLC 0.76%666 Cours en différé.-26.92%
BROOKFIELD ASSET MANAGEMENT INC. 4.67%41.24 Cours en différé.-16.86%
CRÉDIT AGRICOLE D'ILLE-ET-VILAINE 2.12%95 Cours en temps réel.-21.81%
DEUTSCHE POST AG 1.47%24.18 Cours en différé.-29.93%
DRAX GROUP PLC 0.38%159.5 Cours en différé.-49.39%
DSV PANALPINA A/S -1.02%601 Cours en différé.-19.48%
EDENRED 0.97%35.54 Cours en temps réel.-23.64%
EDP - ENERGIAS DE PORTUGAL, S.A. -0.28%3.56 Cours en différé.-7.61%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 3.44%7.094 Cours en temps réel.-30.92%
ELISA OYJ 4.01%58.64 Cours en différé.14.68%
ENGIE -0.91%8.894 Cours en temps réel.-37.67%
FNAC DARTY -4.53%22.36 Cours en temps réel.-55.64%
HANG SENG 0.65%23224.48 Cours en temps réel.-18.15%
HISCOX LIMITED -3.36%862.8 Cours en différé.-37.30%
IBERDROLA, S.A. 3.15%8.984 Cours en clôture.2.32%
IDORSIA LTD -2.06%23.76 Cours en différé.-15.83%
IMPLANET -2.62%1.4412 Cours en temps réel.-46.14%
INGENICO GROUP 1.23%92.12 Cours en temps réel.-5.99%
LANCASHIRE HOLDINGS -0.25%592 Cours en différé.-22.62%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC -4.72%6736 Cours en différé.-8.77%
MORPHOSYS AG -2.95%88.02 Cours en différé.-28.47%
NICOX 4.03%3.61 Cours en temps réel.-20.32%
NXP SEMICONDUCTORS N.V. 4.08%77.78 Cours en différé.-41.28%
RENAULT 0.00%16.312 Cours en temps réel.-61.33%
ROYAL DUTCH SHELL 9.00%17.832 Cours en différé.-37.47%
RYANAIR HOLDINGS PLC -2.92%8.57 Cours en différé.-37.06%
SENSORION -2.64%0.59 Cours en temps réel.-28.28%
SIEMENS HEALTHINEERS AG -0.90%35.66 Cours en différé.-15.96%
SODEXO 0.85%59.5 Cours en temps réel.-44.16%
SOLOCAL GROUP -4.61%0.2028 Cours en temps réel.-61.49%
SYSCO CORPORATION -0.31%41.29 Cours en différé.-51.05%
TALKTALK TELECOM GROUP PLC 1.12%85.4 Cours en différé.-27.26%
UNILEVER PLC 1.00%4043 Cours en différé.-8.19%
VISIOMED GROUP -4.48%1.023 Cours en temps réel.19.53%
YARA INTERNATIONAL ASA 1.46%341.5 Cours en différé.-9.83%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader