Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
405
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Comment mettre du ski dans son portefeuille ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
09/01/2020 | 11:11

A première vue, créer une liste boursière sur la thématique des sports d'hiver n'est pas très compliqué. Sur le seul territoire français, on connaît par exemple l'incontournable exploitant de domaines skiables Compagnie des Alpes ou le fournisseur de matériel d'équipement des stations MND. Au-delà, il n'est pas toujours facile d'identifier des acteurs exposés à cette thématique. En creusant un peu (dans la neige), nous avons réuni une vingtaine de noms, dont certains vous sont probablement inconnus. Allez, lançons-nous "dré dans l'pentu" comme on dit par ici.

Les lignes qui suivent n'ont d'autre ambition que de distinguer plusieurs acteurs dont l'activité est liée, pour tout ou partie, aux loisirs hivernaux si vous avez des velléités d'investissement dans la spécialité. La liste comprend aussi bien de très grosses capitalisations que des acteurs très confidentiels cotés sur des marchés libres. Les douze entreprises présentées font partie d'une liste un peu plus vaste que nos abonnés peuvent retrouver ici. Elle n'est pas exhaustive. D'ailleurs, si vous avez des suggestions de sociétés cotées en bourse qui opèrent dans le milieu alpin, n'hésitez pas à nous en faire part.

Commençons par trois gros acteurs internationaux :

  • VF Corporation : le poids-lourd américain ne vous dit peut-être pas grand-chose. Certaines de ses marques, si. VF possède par exemple Icebreaker et Smartwool, qui proposent des vêtements en laine pour les performances extérieures. C'est aussi le propriétaire de The North Face et Timberland, que l'on ne présente plus, ou de Napapijri. Pour la petite histoire, VF Corporation est aussi la maison-mère des sacs à dos Eastpak, des chaussures Vans et des vêtements professionnels Dickies.
  • Anta Sports : jusqu'à une date récente, le Chinois était surtout connu en Asie pour ses magasins, sa marque propre et ses licences puissantes comme Fila. Avec le rachat du scandinave Amer Sports, Anta a ajouté plusieurs belles cordes à son arc, en particulier les marques européennes mythiques Salomon et Atomic, mais aussi les textiles Peak Performance et Arc'teryx.
  • Vail Resorts : quittons l'univers du matériel pour rejoindre celui des stations de ski. L'entreprise du Colorado est un pur acteur des loisirs en montagne : commerces, remontées, golfs, écoles de ski, etc. Elle assure aussi le développement foncier qui va avec. Ses implantations principales sont dans le Colorado, la Californie et le Nevada, avec des expatriations au Canada et en Australie.
Les sites gérés par Vail Resorts aux Etats-Unis, au Canada et en Australie
Les sites gérés par Vail Resorts (Source présentation société)

On continue avec trois entreprises européennes (relativement) méconnues :

  • Jungfraubahn Holding : c'est l'opérateur des trains et remontées mécaniques de la Jungfrau en Suisse. Le holding possède à la fois les infrastructures de transport, de ski, des services de restauration, des boutiques, des infrastructures énergétiques et même un observatoire perché à 3571 mètres d'altitude. Si les performances boursières dépendaient des paysages offerts, il faudrait à coup sûr miser sur l'entreprise d'Interlaken. 
  • Skistar AB : le groupe suédois exploite des domaines skiables en Suède, en Norvège et en Autriche. Il comprend une branche exploitation de domaines et de services et une branche foncière en charge du développement et de la gestion d'un parc immobilier. Pour les connaisseurs, les domaines sont ceux de Sälen, Åre, Vemdalen et Hammarbybacken en Suède, Hemsedal et Trysil en Norvège et St. Johann en Autriche. 
  • Fenix Outdoor : l'enseigne suédoise distribue des équipements outdoors sous marque propre mais aussi d'entreprises tierces. On est ici davantage dans le textile et le matériel pour le trek et l'alpinisme, mais on reste dans la thématique neige et froid. Les magasins sont exploités en Allemagne, en Finlande, en Norvège et en Suède. Quant aux marques de Fenix, elles concernent surtout du textile et des équipements pour l'extérieur. 

Les petites françaises :

  • Compagnie des Alpes : si Vail se présente comme "la première entreprise de stations de montagne", la CdA se définit comme "le numéro un mondial de l'exploitation des domaines skiables". L'entreprise, dont l'Etat détient encore le contrôle, est largement implantée dans les domaines alpins de haute altitude en France. Les remontées mécaniques représentent encore plus de la moitié de son activité, même si les autres destinations de loisirs (parcs d'attraction notamment) montent en puissance. Notez qu'un autre exploitant de remontées mécaniques est coté en France : le suisse Televerbier, dont la CdA était actionnaire jusqu'en 2009. En 2020, la détention d'au moins 200 actions CdA ouvrait la voie à des avantages sur les forfaits ou les entrées dans les parcs, en devenant membre du club des actionnaires.
Les stations opérées par la CdA (Source Société)
  • MND : la société de Sainte-Hélène-du-Lac a connu une crise de structuration dernièrement, mais elle est cadre parfaitement avec la thématique. Elle est spécialisée dans les canons à neige et les systèmes de sécurité des pistes, avec des diversifications dans les équipements extérieurs et les remontées mécaniques.
  • Compagnie du Mont-Blanc : cette discrète entreprise cotée sur Euronext Access est en charge des équipements de la vallée de Chamonix (Ski, Aiguille du Midi, Montenvers…) et des stations adjacentes (Les Houches, Megève, Saint-Gervais…). Elle a pour principal actionnaire… l'incontournable CdA (37,5% du capital). Notez que comme pour la CdA, la détention d'actions CMB permet d'accéder à des offres spéciales voire à des pass gratuits, à partir de 100 titres. 

Les acteurs plus exotiques :

  • Alpen : le groupe japonais est un distributeur de produits d'extérieur, en particulier de matériel de glisse. Il fabrique aussi du textile et du matériel via sa filiale Japana, aux marques Hart et Kazama (pour le matériel) ou Fablice (pour le textile). 
  • Andacor : cette entreprise chilienne exploite la station de ski El Colorado-Farellones, dans la cordillère des Andes. Elle propose aussi des services de loisirs été / hiver sur ces sites très proches de Santiago, qui en font une destination prisée des familles aisées du pays. Une sorte de Vail Resorts en condensé. 
  • SnowWorld : on peut aussi skier aux Pays-Bas, même si le point culminant du pays dépasse péniblement 320 mètres et s'il faut renoncer au grand air. SnowWorld est une petite société néerlandaise qui exploite six stations de ski indoor, avec pistes, restaurants et offres de loisirs. Cinq sont aux Pays-Bas et une en Allemagne. Son positionnement original lui permet de se revendiquer numéro un européen du ski intérieur. 

Voilà de quoi jouer la carte des sports d'hiver dans vos portefeuilles, une thématique de saison. 

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPEN CO.,LTD. -1.98%1634 Cours en clôture.-7.16%
ANDACOR S.A. Cours en clôture.
ANTA SPORTS PRODUCTS LIMITED -0.07%73.05 Cours en clôture.4.06%
COMPAGNIE DES ALPES -0.83%29.8 Cours en temps réel.0.50%
COMPAGNIE DU MONT-BLANC 0.00%137 Cours en temps réel.0.00%
FENIX OUTDOOR INTERNATIONAL AG 0.00%1050 Cours en différé.-10.10%
JUNGFRAUBAHN HOLDING AG -2.48%165 Cours en différé.2.67%
MND GROUP (MONTAGNE ET NEIGE DÉVELOPPEMENT) 0.00%0.27 Cours en temps réel.-27.22%
SKISTAR AB (PUBL) -0.37%108.2 Cours en différé.-8.59%
SNOWWORLD N.V. -2.52%15.5 Cours en différé.8.39%
TELEVERBIER 0.00%52 Cours en temps réel.15.04%
VAIL RESORTS, INC. -2.21%238.49 Cours en différé.-0.56%
VF CORPORATION -2.39%82.51 Cours en différé.-15.18%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
croc - Il y a 2 semaines arrow option
Et Televerbier alors ?
  
  
Anthony BONDAIN - Il y a 2 semaines arrow option
Elle y est ! (dans le paragraphe sur la Compagnie des Alpes)
3
  
Machmalow - Il y a 2 semaines arrow option
Bonjour, indépendamment de leur business mais plutôt en terme de pur bêta comment ces valeurs sont elles corrélées au marché ? ont-elles des déterminants bousiers particuliers, ou bien réagissent t-elles comme l'ensemble des autres valeurs ?
  
  
  • Publier
    loader