Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Commerce-Le Brexit, pas la cause du report des négociations USA-GB

02/12/2021 | 20:41
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Trevor Hunnicutt

WASHINGTON, 2 décembre (Reuters) - Un représentant américain a démenti jeudi que le report des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne destinées à supprimer les droits de douane sur l'acier et l'aluminium britanniques était lié à des inquiétudes sur les règles commerciales post-Brexit en Irlande du Nord.

Décidées par l'ancien président américain Donald Trump en 2018, les taxes sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance de l'Union européenne ont été levées le mois dernier mais sont restées en place pour la Grande-Bretagne du fait de sa sortie du bloc communautaire.

Selon le Financial Times, disant avoir pu consulter un document du département américain du Commerce, Washington a décidé de suspendre les négociations commerciales du fait de ses préoccupations sur les règles commerciales post-Brexit en Irlande du Nord et sur la menace brandie par Londres de recourir à l'article 16 dans son litige avec l'Union européenne à propos du protocole nord-irlandais.

L'article 16 permet la mise en oeuvre de mesures unilatérales pour suspendre des parties de l'accord de Brexit.

Il n'y a aucun lien entre les deux dossiers, a déclaré le représentant américain sous couvert d'anonymat, refusant de fournir davantage de précisions.

A Londres, un porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré qu'il était "important de ne pas confondre ces deux questions".

Les préoccupations à l'égard de l'Irlande du Nord "n'affecteront aucunement l'approche britannique", a indiqué pour sa part le département britannique du Commerce.

"En effet, des modifications importantes doivent être apportées au protocole afin de protéger l'accord de Belfast du Vendredi Saint et la place de l'Irlande du Nord dans le marché intérieur britannique", a-t-il dit dans un communiqué. (Reportage Trevor Hunnicutt, avec Akriti Sharma, Shubham Kalia et Kanishka Singh; version française Jean Terzian et Camille Raynaud)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
20:18Les bonnes affaires de croissance et les bénéfices optimistes stimulent la Bourse.
ZR
20:13FRANCE : Les restrictions sanitaires allégées en février
RE
20:00France-Les restrictions sanitaires allégées en février
RE
19:48Le bénéfice trimestriel de l'Union Pacific augmente de 24 % grâce à la hausse des expéditions industrielles
ZR
19:28L'inflation aux Etats-Unis, aussi une séquelle des généreux plans de relance
AW
19:22Coronavirus-le pass vaccinal pourrait etre suspendu si la situat…
RE
19:17MARCHÉS : l'accalmie sur les taux profitent aux actions
AW
19:04France/Coronavirus-La plupart des restrictions levées en février-Castex
RE
18:25L'Europe finit dans le vert, les résultats des sociétés en soutien
RE
18:22SYNTHESE-Ukraine-Les Occidentaux affichent leur unité après les propos ambigus de Biden
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"