Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Conforama entend pouvoir vivre seul, assure son PDG

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/07/2019 | 11:34

Paris (awp/afp) - Conforama, engagé dans un plan de 1.900 suppressions de postes et la fermeture de 32 magasins en France, ne sera pas vendu à la découpe et doit pouvoir vivre seul, assure son PDG dans un entretien au JDD.

"On est dans le fantasme intégral", affirme Cédric Dugardin, interrogé sur la possibilité d'une vente par morceaux du groupe d'ameublement.

"La force de Conforama en France c'est son réseau de magasins qui offre un bon maillage du territoire. Le vendre à la découpe n'a donc aucun sens", poursuit-il.

Sur l'hypothèse d'une cession du groupe en un bloc, "nous étudierons toutes les opportunités qui pourraient se présenter mais notre objectif est que Conforama puisse vivre seul", ajoute M. Dugardin.

Conforama, détenu par le groupe sud-africain Steinhoff, a annoncé le 2 juillet un plan de restructuration prévoyant la suppression de 1.900 postes (sur 8.229 salariés en CDI au 1er juin 2019), ainsi que la fermeture de 32 magasins de l'enseigne Conforama et celle de 10 magasins Maison Dépôt, en invoquant de lourdes pertes. Conforama France a perdu 500 millions d'euros en six ans, selon la direction.

"C'est un plan de transformation à 18 ou 24 mois. Les fermetures interviendront au cours du premier semestre 2020", a dit le dirigeant, précisant que les départs des salariés seraient étalés "jusqu'en 2021".

Les premiers échanges entre direction et représentants du personnel sur ce plan donnent lieu à de fortes tensions. Plusieurs syndicats ont dénoncé les mauvaises conditions d'organisation de CCE, ayant décidé de ne pas y assister vendredi.

"La politique de la chaise de vide ne servirait pas la cause des salariés. Elle est inutile", a dit le patron de Conforama.

Une première réunion de négociation sur les mesures d'accompagnement doit se tenir le mardi 16 juillet.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 0.77%425.5 Cours en clôture.14.87%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
02:44NISSAN MOTOR : va supprimer plus de 10.000 emplois dans le monde-source
RE
23/07USA-Ouverture d'une enquête antitrust sur les sociétés high tech
RE
23/07Le franco-américain TechnipFMC remporte un contrat géant en Russie
AW
23/07USA : enquête sur les pratiques anti-concurrentielles de géants de la tech
AW
23/07NIKE : Une paire de Nike vendue 437.500 dollars aux enchères
RE
23/07USA-Ouverture d'une enquête antitrust sur les sociétés high tech
RE
23/07TECHNIPFMC : remporte un contrat majeur pour le projet Arctic LNG 2 en Sibérie occidentale
BU
23/07TECHNIPFMC : Annonce Un Dividende Trimestriel
BU
23/07La FDA homologue un biosimilaire de Rituxan de Roche
AW
23/07FACEBOOK : USA-Accord à $5 milliards entre Facebook et la FTC-sources
RE
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité