Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Coronavirus: L'EMA examine le traitement aux anticorps d'Eli Lilly

11/03/2021 | 12:45
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
CORONAVIRUS: L'EMA EXAMINE LE TRAITEMENT AUX ANTICORPS D'ELI LILLY

(Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé jeudi avoir entamé l'examen du traitement aux anticorps mis au point par le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly qu'elle a autorisé la semaine dernière sous condition chez les patients atteints du COVID-19 susceptibles de développer une forme grave de la maladie.

Ce traitement, qui repose sur une association du bamlanivimab et de l'etesevimab, appartient à la famille des anticorps monoclonaux, copies synthétiques des anticorps naturellement produits par le corps humain pour combattre les infections.

Le cocktail d'anticorps d'Eli Lilly est le dernier en date du genre à être étudié en Europe, l'EMA ayant déjà entamé l'examen "en temps réel" des traitements du sud-coréen Celltrion et de l'américain Regeneron.

L'examen "en temps réel" vise à accélérer le processus d'approbation d'un traitement en permettant aux chercheurs de soumettre des résultats, avant même que les données définitives des essais ne soient disponibles.

Le laboratoire américain Vir Biotechnology et le groupe britannique GSK prévoient de demander une autorisation d'utilisation d'urgence pour leur traitement expérimental aux anticorps, ont annoncé jeudi les deux groupes.

Selon l'EMA, l'ensemble de données du traitement d'Eli Lilly n'a pas encore été analysé et il est pour le moment prématuré de tirer des conclusions sur le rapport bénéfice-risque.

L'agence a décidé d'évaluer les médicaments du groupe américain sur la base de résultats préliminaires de deux études, l'une portant sur la combinaison de l'etesevimab et du bamlanivimab et l'autre sur l'utilisation uniquement de ce dernier traitement.

(Muvija M et Indranil Sarkar à Bangalore; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CELLTRION, INC. 0.92%219500 Cours en clôture.-38.86%
VIR BIOTECHNOLOGY, INC. 0.70%40.21 Cours en différé.50.15%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
01:46TED ROGERS : Le drame du conseil d'administration de Rogers n'affectera probablement pas l'accord d'achat de Shaw - analystes
ZR
22/10Saba Capital de Weinstein a vendu des participations dans la SPAC alors que les actions ont bondi suite à l'accord avec Trump.
ZR
22/10Bristol Myers intéressé par le rachat d'Aurinia Pharma - Bloomberg News
ZR
22/10FACEBOOK : Le Nasdaq et le S&P 500 terminent en baisse, le secteur des communications pèse
RE
22/10USA : les achats d'actifs bientôt réduits, mais "prématuré" de relever les taux
AW
22/10Le Nasdaq devrait ouvrir en baisse après l'avertissement sur les marges d'Intel
ZR
22/10Le dollar chute alors que les prévisions de hausse des taux s'évanouissent
ZR
22/10Israël désigne des organisations palestiniennes comme terroristes, l'Onu "alarmée"
RE
22/10L'euro remonte légèrement face au dollar
AW
22/10Macron et Biden ont parlé de la défense européenne, se rencontreront à Rome
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"