Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Coronavirus-Tests bientôt demandés à la frontière entre la Moselle et l'Allemagne

28/02/2021 | 12:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 28 février (Reuters) - Un test antigénique de moins de 48h sera demandé pour passer la frontière entre la Moselle et l’Allemagne, qui a placé le département français en zone à risque maximale en raison de la circulation de variants du COVID-19, a annoncé dimanche soir le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes.

"Nous avons négocié avec les Allemands pour que les passages restent permis, pour que ces tests soient des tests antigéniques, plus rapides, plus faciles à faire", a déclaré Clément Beaune sur BFM TV.

Les contrôles se feront de façon aléatoire et pas aux points de passage de la frontière afin d'éviter de pénaliser la vie locale, a-t-il précisé.

Ces tests seront obligatoires à partir de mardi, a indiqué la préfecture de Moselle à destination, notamment, des 16.000 travailleurs français qui se rendent chaque jour en Allemagne.

Clément Beaune s'est réjoui que les négociations avec Berlin aient pu éviter une fermeture de la frontière, un sujet évoqué dans la semaine par le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé jeudi que la Moselle, un des 20 départements placés sous surveillance, comptait 60% de cas de variant sud-africain, plus contagieux et potentiellement plus résistant aux vaccins, un chiffre qui inquiète à Paris comme à Berlin.

Le président de la région Grand-Est, Jean Rottner, avait jugé "unilatérale" et "extrêmement brutale" la décision de l'Allemagne de classer la Moselle en zone à risque maximal.

L'Allemagne a mis en place des contrôles de douane systématiques avec la République tchèque et le Tyrol autrichien. (Tangi Salaün et Elizabeth Pineau)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
03:31GB-Pas de festivités mercredi pour le 95e anniversaire de la reine Elizabeth
RE
03:21Xi Jinping prendra part au sommet sur le climat organisé par Biden
RE
03:14Zelenski propose à Poutine une rencontre dans l'est de l'Ukraine
RE
02:56Football-Le projet de Super Ligue mis à mal par le retrait des clubs anglais
RE
02:31USA-Un "géant pas en avant" avec le verdict du procès Chauvin, dit Biden
RE
02:13USA-Un jury de Minneapolis juge Derek Chauvin coupable du meurtre de George Floyd
RE
01:16USA-Le verdict dans le procès de Derek Chauvin est un pas en avant-Biden
RE
01:16Un tel verdict est beaucoup trop rare - biden
RE
01:16Le verdict dans le procès de derek chauvin est un pas en avant, dit le président américain joe biden
RE
01:09REACTIONS au verdict du procès de Derek Chauvin, reconnu coupable du meurtre de George Floyd
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"