Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Matières Premières

Actualités : Matières Premières
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Coton: le cours baisse, pénalisé par la relation Pékin-Washington

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/02/2019 | 20:05

Ajoute cours de clôture

NEW YORK (awp/afp) - Le cours du coton a baissé sur l'ensemble de la semaine, affecté à partir de jeudi par des déclarations américaines liées à la guerre commerciale, un rapport américain très attendu s'avérant par ailleurs neutre sur le prix de la fibre blanche.

Tandis qu'il évoluait en petite hausse hebdomadaire jusqu'à la clôture de mercredi, le cours a été particulièrement affecté jeudi lorsque l'administration Trump a fait savoir que le président américain ne rencontrerait pas son homologue chinois avant le 1er mars dans le cadre des discussions pour trouver une solution au bras de fer commercial opposant leurs deux pays.

Cette date est très importante car elle verra s'achever la trêve de 90 jours négociée entre les deux plus grandes économies du monde en décembre, au cours de laquelle aucun durcissement de tarifs douaniers n'a eu lieu.

La Chine est traditionnellement un gros acheteur de coton américain, mais a imposé des taxes à l'importation de fibre blanche américaine à hauteur de 25% depuis début juillet, en représailles aux différentes vagues de tarifs imposés par Washington.

Elle pourrait donc durcir sa position, et tarir un peu plus ses achats en provenance des États-Unis.

Il est toutefois difficile pour le moment d'avoir une idée précise des achats chinois de coton américain depuis le début de la trêve entre les deux pays, début décembre.

"Contrairement au soja, le ministère de l'Agriculture (USDA) n'est pas obligé de rendre officielles les ventes quotidiennes de coton" américain, détaille Bill Nelson de Doane Advisory Services, ajoutant que les courtiers "aimeraient avoir un peu de visibilité sur les achats chinois".

Un instrument de mesure généralement utilisé par les courtiers est le rapport hebdomadaire de l'USDA sur les ventes à l'étranger. Mais en raison de la fermeture récente des administrations américaines, le "shutdown", les données n'arrivent qu'au compte-gouttes et sont peu parlantes pour les investisseurs dans la mesure où elles concernent pour le moment des transactions qui ont eu lieu en décembre.

Le cours du coton a par ailleurs peu évolué vendredi après la publication d'un rapport mensuel américain pourtant très attendu sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde, le rapport Wasde.

"Il n'y a eu que de légers ajustements sur le coton dans ce rapport, rien de terriblement surprenant", a signalé M. Nelson.

La livre de coton pour livraison en mars, la plus échangée, a terminé vendredi à 72,55 cents contre 73,64 cents en fin de semaine précédente (-1,48%).

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'orient, s'affichait pour sa part à 82,85 dollars les 100 livres jeudi, contre 83,70 dollars la semaine précédente (-1,02%).

alb/dga

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Mat. Premières"
09:51BOURSE DE LONDRES : Londres perd 0,40% à cause des matières premières
AW
06:28Le pétrole se replie en Asie
AW
23/04Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines contre l'Iran
AW
23/04Le pétrole termine en hausse à New York
RE
23/04BONDS EUROPE : petite tension des taux sur fond de forte hausse du pétrole
AW
23/04FRETS MARITIMES : les frets secs montent, les pétroliers divergent
AW
23/04Le pétrole monte, dopé par des sanctions plus fermes contre l'Iran
AW
23/04EUROPE : Les Bourses européennes sans direction claire malgré le soutien du pétrole
RE
23/04BOURSE DE PARIS : Pour Pâques, Trump ferme le robinet du pétrole iranien
23/04Le pétrole continue de grimper en Asie
AW
Dernières actualités "Mat. Premières"