Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
99
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Croissance et écologie sont-elles compatibles ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
9
05/07/2019 | 14:54
C’est le dilemme du 21ème siècle. Peut-on maintenir une croissance économique tout en préservant la biodiversité et en luttant contre le réchauffement climatique ? Trader puis manager dans des banques d'investissement et banques privées à Paris, Londres et Genève, Xavier Delmas décrypte les marchés financiers et l'économie.



Xavier Delmas
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
9
Réagir à cet article
adc333 - Il y a 3 mois arrow option
Bonjour,
Pour moi les histoires de réchauffement climatique dues à l'homme, sont faites uniquement pour faire consommer davantage. C'est donc un gros mensonge international.
Comme vous je prends un exemple: la voiture électrique. L'énergie électrique vient d'où ? De l'énergie nucléaire, donc pollution grave pour des générations !
D'un générateur fonctionnant au fuel ? Encore de la pollution. (même pire, car pour faire de l'électricité on brule du fuel).
Enfin pour fabriquer cette voiture, il faut des métaux rares, donc encore de la pollution. Au bout du compte la voiture électrique fait dépenser plus qu'une voiture ordinaire et pollue plus !!
Merci pour vos émissions !
Antoine
  
2
texmik - Il y a 3 mois arrow option
Tout ce que vous dîtes est juste et bien dit . Mais pourquoi nos politiques fiscales ne sont -elles pas adaptées ? Une réflexion approfondie et des actes(!surtout ) permettraient d'aller dans ce sens , notamment grâce à une TVA différenciable selon la nature des produits: taux minimal sur les réparations , taux augmentés sur les produits jetables importés, et taxes écologiques spécifiques sur tout ce qui n'est pas durable; Nous en sommes loin , ce sont les lobbies qui gouvernent .....
2
  
Catala6 - Il y a 1 mois arrow option
Super vidéo malgré une élocution un peu rapide, mais je comprends car il y a tellement à dire sur ce sujet complexe et passionnant... Je voudrais apporter quelques compléments ...

Il ne faut pas confondre création de richesses et croissance économique, l'humanité a toujours créé de la richesse avec une croissance quasi nulle jusqu'au début du 19eme siècle, 1ere révolution industrielle...
La croissance économique démarre et commence à être mesurée dans la 1ere moitié du 19eme et elle atteint son apogée pendant les 30 glorieuses, puis décroit depuis le 1er choc pétrolier, 1973, dans les pays développés... La croissance liée aux NTIC autour de 2000 a essentiellement été captée par les US...
Donc une croissance nulle ne signifie pas une paupérisation de la population...
Et la pauvreté n'est pas qu'une question de croissance mais aussi un problème de partage des richesses, la croissance des NTIC, évoquée plus haut n'a enrichi que les Etats-unis pour l'essentiel...

D'autre part, dans la croissance il y a 2 facteurs, le 1er économique évoqué dans la vidéo et le 2eme démographique, les 2 étant fortement corrélés sont indissociables...
La population mondiale est passée de 1.6Mds en 1900 à 7.5Mds aujourd'hui, un facteur 4/5 en un siècle alors qu'elle a mis 200 000 ans pour atteindre son niveau de 1900...
L'économiste britannique Malthus s'en inquiète déjà dans son essai sur le principe de population (1796), forte croissance démographique due à l'augmentation des rendements agricoles tout au long du 18eme siècle en Angleterre... Les théories malthusiennes ont resurgi ces dernières décennies avec les problèmes environnementaux...

Nous allons donc devoir décroître car la transition écologique est incontournable...
Il y a un cocktail riche de solutions, parmi elles le modèle d'économie circulaire évoquée avec l'exemple du train en bois...
Ce modèle commence à prendre de l'ampleur, en France, dans le secteur agro-alimentaire avec la réduction de la chaîne de distribution, "du producteur au consommateur' et la relocalisation de la production...
Et bien d'autres solutions encore...
Mais le pire ennemi de la transition, c'est le déni, malgré toutes les nombreuses études scientifiques et les événements déjà observables...
  
1
  • Publier
    loader