Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

DWS lance DWS Invest Low Carbon Bonds

20/07/2021 | 15:45
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
DWS a annoncé le lancement DWS Invest Low Carbon Bonds, un fonds qui investit dans des obligations émises par des entreprises à faible intensité de carbone. Avec ce nouveau produit, le gérant d'actifs veut offrir aux investisseurs la possibilité de contribuer à la réalisation des objectifs de protection du climat convenus dans l’Accord de Paris.

Le portefeuille géré par Bernhard Birkhaeuser commence avec une intensité de CO2 inférieure de 50% à celle de l'indice iBoxx-EUR-Corporate-All-Index. " Notre objectif est de réduire l'intensité en CO2 du portefeuille de 7% supplémentaires chaque année par rapport au jour du lancement du fonds, afin de contribuer à la réduction des émissions de dioxyde de carbone et à la réalisation des objectifs de Paris en matière de protection du climat ", déclare le gérant du portefeuille.

Au moins 70% du portefeuille est constitué d'obligations d'entreprises libellées en euros. Les risques de change sont couverts au niveau du portefeuille. Au moins 90% des obligations du portefeuille doivent être émises par des sociétés bénéficiant d'une notation investment grade.

Lors du calcul du taux de CO2 d'un émetteur, on tient compte non seulement des émissions directes de carbone d'une chaîne de production, par exemple par la combustion de combustibles fossiles dans une usine de fabrication, mais aussi des émissions indirectes dues à l'électricité achetée.

En ce qui concerne la qualité de crédit, DWS Invest Low Carbon Bonds se concentre actuellement sur les obligations ayant une notation " BBB ", qui sont nettement surpondérées par rapport à l'indice de référence, le Solactive-ISS-Paris-Aligned-Select-Euro-Corporate-IG-Index. En termes de secteurs, les émetteurs intensifs en CO2 des secteurs de l'énergie et de l'automobile sont fortement sous-pondérés. Les obligations des secteurs de la finance et des télécommunications, en revanche, sont largement représentées, ainsi que les obligations du secteur manufacturier.


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader