Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
875
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Dans la torpeur aoûtienne, Trump reprend l'initiative

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/08/2020 | 09:02

Si l'on se fie aux huit séances consécutives de hausse affichées par le S&P500, on a du mal à imaginer que les Etats-Unis traversent une situation difficile sur les plans sanitaire, économique et politique. Le "business as usual" fonctionne à merveille et la Vieille Europe a bien du mal à suivre le rythme imposé par Wall Street et ses locomotives technologiques.

Les 15 jours qui viennent seront extrêmement calmes sur les marchés financiers à cause de la coupure aoûtienne, du moins au niveau de l'actualité des sociétés, car on sait que la période réserve parfois des surprises. La guerre technologique ouverte entre les Etats-Unis et la Chine crée un climat géopolitique tendu. Et l'on a du mal à imaginer ce qui pourrait améliorer la situation à court terme. Il y a bien ces discussions qui doivent reprendre en fin de semaine au sujet du pré-accord commercial entre les deux pays, mais le cœur n'y est pas vraiment. Il existe même un évident risque de surenchère. "Un élargissement des mesures protectionnistes au secteur technologique serait le principal risque et pourrait intensifier la Guerre Froide du Numérique avec pour principale ambition... la conquête du marché indien", écrit à ce propose l'économiste Arthur Jurus, de la Banque Landolt.

Dans ce contexte complexe, les valeurs technologiques américaines sont comme des poissons dans l'eau. Déjà ultradominantes, elles se retrouvent favorisées par la politique internationale de la Maison Blanche. Elles sont désormais quatre – Apple, Microsoft, Amazon.com et Alphabet – à peser plus de 1 000 Mds$ en bourse. Les deux qui figurent dans le Dow Jones, Apple et Microsoft, représentent 40% de sa capitalisation ! Heureusement que le plus ancien des indices américains est pondéré par les cours et pas par les poids boursiers. Mais il ne faut pas s'y tromper : ce sont les moteurs de la performance indicielle et l'arbre qui cache la forêt : derrière, beaucoup de secteur sont toujours dans le rouge en 2020, parfois même dans le rouge vif. Aux Etats-Unis comme ailleurs. 

Comme chaque lundi, voici quelques informations du weekend à ne pas rater :

Le CAC40 démarre la séance en hausse de 0,18% à 4898 points.

Les temps forts économiques du jour

L'indice du sentiment des affaires de la Banque de France sera publié à 8h30. Il n'aura pas d'indicateur aux Etats-Unis. Ce matin, la Chine a annoncé une inflation de 2,7% au mois de juillet, un niveau très proche des attentes.

L'euro est repassé sous 1,18 USD. L'once d'or s'est un peu assagie à 2020 USD l'once. Le pétrole se maintient entre ses bornes récentes, à 41,80 USD le baril de WTI et à 44,84 USD le baril de Brent. Le rendement du T-Bond remonte à 0,56% sur 10 ans. Le Bitcoin reprend 4% à 12 051 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • All For One : Baader Helvea reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 58 à 61 EUR.
  • Conzzeta : Kepler Cheuvreux passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 900 à 990 CHF
  • Deutsche Post : Bernstein passe de neutre à surperformance en visant 45 EUR.
  • Eurofins : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 700 à 800 EUR.
  • G4S : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 140 à 185 GBp.
  • ING Groep : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 9 à 8,80 EUR.
  • Julius Bär : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 47 à 49 CHF.
  • KBC Group : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 62,60 à 64,10 EUR.
  • LafargeHolcim : Citigroup relève son objectif de cours de 49 à 51 CHF.
  • Leg Immobilien : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 120 EUR.
  • Morphosys : Citigroup démarre le suivi à l'achat en visant 160 EUR.
  • Rentokil : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 540 à 675 GBp.
  • Schweiter : Research Partners passe d'acheter à conserver.
  • Spie : Jefferies passe de sousperformance à acheter avec un objectif de cours relevé de 10 à 19,50 EUR.
  • Standard Chartered : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 550 à 500 GBp.
  • Sunrise : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 93 à 96 CHF.
  • Swisscom : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 527 à 521 CHF.
  • Tenaris : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 4,70 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Alstom veut toujours racheter Bombardier Transport, mais dans des conditions qui pourraient être revues en baisse compte tenu de la dégradation des résultats du Canadien, tels qu'annoncés le 6 août. De nouvelles rumeurs semblent corroborer celles qui ont circulé ces dernières semaines : l'allemand Schwarz négocierait le rachat des activités de Suez dans les déchets dans plusieurs pays européens. La Foncière Tour Eiffel a cédé le complexe strasbourgeois de 34 000 m2 Le Parc des Tanneries au Groupe Duval, dans des conditions financières qui n'ont pas été communiquées. Solocal lance ses opérations de restructuration financière, notamment la réduction du capital social. Réalités a levé 14,8 M€ via une augmentation de capital à 20 EUR par action. Hyperloop Transportation Technologies entre au capital de Gaussin à 9,91 EUR l'action (vs un cours actuel de 2,616 EUR), pour un investissement de 0,88 M€, via une augmentation de capital réservée. Axel Duroux va prendre la direction générale d'EuropaCorp à la place de Luc Besson, qui conservera la présidence non-exécutive du conseil d'administration. Un nouveau directeur médical pour PharnextEurofins-Cerep publie une méthode de détection précoce des propagateurs asymptomatiques du virus SARS-CoV-2 qui ne nécessite pas de test clinique PCR sur l'homme. Archos, PSB Industries et Groupe JAJ ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Le bénéfice net de Saudi Arabian Oil (Aramco) a chuté de 73,4% à cause des prix pétroliers, mais reste copieux à 6,6 Mds$. Twitter aurait approché ByteDance pour faire part de son intérêt pour les opérations américaines de TikTok, également convoitées par Microsoft, selon plusieurs sources bien informées. Berkshire Hathaway a racheté plus de 5 Mds$ d'actions au T2, qui s'est achevé sur des bénéfices avant impôts de 5,5 Mds$, en baisse de plus de 10%. Huawei ne produira plus de puces Kirin à partir de mi-décembre à cause de l'arrêt de la fourniture de composants par Taiwan Semiconductor, effrayé par les sanctions américaines. Selon les informations de l'agence Bloomberg, Aveva négocierait le rachat de OSIsoft, dont SoftBank est actionnaire. Fitch fait passer la dette de Rolls-Royce en catégorie spéculative, à "BB+". Anders Opedal va prendre les commandes d'EquinorRoche en échec sur l'etrolizumab en traitement de maintien de la rectocolite. Kardex prend une part minoritaire de Rocket Solution. Novavax collabore avec Takeda Pharmaceutical pour son candidat vaccin contre la Covid-19.

Ça publie. Duke Energy, Barrick Gold, Marriott, Tencent, ICA Gruppen

Lectures

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALL FOR ONE GROUP SE -0.38%52.2 Cours en différé.0.77%
ALPHABET INC. -3.45%1409.39 Cours en différé.5.20%
AMAZON.COM, INC. -4.13%2999.86 Cours en différé.62.34%
APPLE INC. -4.19%107.12 Cours en différé.45.92%
ARCHOS SA -3.26%0.0386 Cours en temps réel.-62.71%
AVEVA GROUP PLC -1.43%4765.85 Cours en différé.3.80%
BARRICK GOLD CORPORATION -4.19%36.17 Cours en différé.49.96%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. -1.80%314840 Cours en différé.-7.29%
CONZZETA AG -0.93%963 Cours en différé.-15.92%
DEUTSCHE POST AG -0.31%38.41 Cours en différé.13.32%
DJ INDUSTRIAL -1.92%26763.13 Cours en différé.-6.22%
DUKE ENERGY CORPORATION -1.71%81.28 Cours en différé.-10.89%
EQUINOR ASA -1.57%138.25 Cours en différé.-19.80%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.45%643.8 Cours en temps réel.33.55%
EUROFINS-CEREP 0.00%6700 Cours en temps réel.8.06%
EUROPACORP 0.29%0.702 Cours en temps réel.1.01%
GAUSSIN SA -4.28%3.33 Cours en temps réel.1,706.33%
GROUPE JAJ -2.00%0.98 Cours en temps réel.-20.97%
ICA GRUPPEN AB -0.04%466.1 Cours en différé.6.66%
ING GROEP N.V. -1.00%5.807 Cours en différé.-45.06%
KARDEX HOLDING AG -1.91%164 Cours en différé.2.58%
KBC GROUPE SA 0.05%42.34 Cours en différé.-36.71%
LAFARGEHOLCIM LTD -1.33%41.42 Cours en différé.-21.84%
LEG IMMOBILIEN AG 0.46%123.42 Cours en différé.16.46%
MARRIOTT INTERNATIONAL., INC. -2.68%92.94 Cours en différé.-38.63%
MICROSOFT CORPORATION -3.29%200.59 Cours en différé.31.53%
MORPHOSYS AG -3.45%106.8 Cours en différé.-13.01%
NASDAQ 100 -3.16%10833.332616 Cours en différé.25.73%
NASDAQ COMP. -3.02%10632.985307 Cours en différé.22.19%
NOVAVAX, INC. -9.01%101.57 Cours en différé.2,452.01%
PHARNEXT -4.94%3.08 Cours en temps réel.-42.76%
PSB INDUSTRIES 0.00%15.6 Cours en temps réel.-23.06%
RENTOKIL INITIAL PLC -1.43%538.8 Cours en différé.20.53%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -3.02%157.3 Cours en différé.-76.23%
RÉALITÉS -3.14%18.5 Cours en temps réel.-16.41%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY -0.81%36.65 Cours en clôture.3.97%
SCHWEITER TECHNOLOGIES AG -2.29%1274 Cours en différé.6.85%
SOFTBANK GROUP CORP. -2.60%6375 Cours en clôture.34.04%
SOLOCAL GROUP -2.19%0.0313 Cours en temps réel.-77.55%
SPIE SA -2.27%14.18 Cours en temps réel.-20.10%
STANDARD CHARTERED PLC -0.20%352.4 Cours en différé.-50.48%
SUEZ SA -3.99%14.295 Cours en temps réel.10.49%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG 0.00%109 Cours en différé.43.33%
SWISSCOM AG 0.44%503.2 Cours en différé.-2.26%
TAIWAN SEMICONDUCTOR MANUFACTURING COMPANY LIMITED -0.80%433.5 Cours en clôture.30.97%
TAKEDA PHARMACEUTICAL COMPANY LIMITED -1.65%3923 Cours en clôture.-9.44%
TENARIS S.A. -2.21%4.165 Cours en différé.-57.61%
TENCENT HOLDINGS LIMITED 0.49%514 Cours en clôture.36.85%
TOUR EIFFEL (SOCIÉTÉ DE LA) -1.04%28.5 Cours en temps réel.-26.90%
TWITTER 6.08%45.33 Cours en différé.41.44%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
TITUS1 - Il y a 1 mois arrow option
La torpeur aoûtienne est une notion "exception française"...
  
  
  • Publier
    loader