Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Débordements de "black blocs" dans la marche de Paris pour le climat

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/09/2019 | 15:12

(.)

PARIS, 21 septembre (Reuters) - La manifestation organisée samedi à Paris pour le climat a été la théâtre de débordements imputés à des "individus violents" par les autorités.

"Un black bloc se constitue au sein de la marche pour le climat", a annoncé la préfecture de police de Paris.

Les forces de l'ordre sont intervenues sur le boulevard Saint-Michel avec des moyens lacrymogènes.

Les autorités ont recommandé aux manifestants pacifiques de faire preuve de prudence.

"Suite à l'intervention des forces de l'ordre, le black bloc s'est replié dans le cortège", a indiqué la préfecture de police. "De nouvelles exactions ne sont pas à exclure."

La manifestation pour le climat était partie en début d'après-midi du jardin du Luxembourg, dans le Quartier latin, et devait rejoindre le parc de Bercy.

Avec le rassemblement pour la défense des retraites à l'appel du syndicat Force ouvrière, c'était l'une des deux manifestations déclarées et autorisées de la journée, coïncidant avec un nouvel "acte" de la mobilisation des "Gilets jaunes".

Ces manifestations en série se déroulent aussi en pleines Journées du patrimoine, durant lesquelles plus de 17.000 lieux devaient être ouverts au public en France, dont plusieurs bâtiments officiels érigés en symboles par les "Gilets jaunes", à commencer par le l'Elysée où les visiteurs devaient s'enregistrer au préalable.

Quelque 7.500 membres des forces de l'ordre, dont les éléments circulant à moto des Brigades de répression de l'action violente (Brav), avaient été déployés dans la capitale, un ordre de grandeur équivalent à celui du 1er-Mai dernier. (Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
13:50Brexit-Des milliers de manifestants réclament un nouveau référendum
RE
13:24Espagne-Le président séparatiste catalan appelle au dialogue
RE
13:04France-Philippe dénonce un détournement du droit de retrait à la SNCF
RE
12:40Rencontre entre des responsables russes et Assad sur le nord-est syrien
RE
09:51Sibérie-Onze morts après la rupture d'un barrage dans une mine d'or
RE
09:13Brexit-Johnson défend son accord avant un vote incertain des députés
RE
08:05France-Trafic "très perturbé" à la SNCF au premier jour des vacances
RE
07:00L'essentiel de l'actualite a 05h00 gmt (19/10)
RE
06:58L'état d'urgence déclaré à Santiago après des manifestations violentes
RE
06:22Commerce-Liu He prône une collaboration Chine-USA sur un pied d'égalité
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"