Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Découverte : les valeurs du ski en bourse

08/11/2021 | 12:21

Après une saison commerciale blanche, si vous me passez l'expression, les stations de ski françaises vont pouvoir rouvrir leurs portes. Sauf erreur de ma part, Val Thorens et la vallée chamoniarde vont ouvrir le bal à partir du 20 novembre prochain, suivies progressivement par toutes les autres à mesure que l'enneigement le permettra. En bourse, la poche de valeurs liées au ski est relativement étroite et rarement enthousiasmante. La liste qui suit recense quelques représentants du secteur, avec une exposition plus ou moins prononcée aux sports d'hiver.

Les entreprises cotées en bourse liées à l'univers de la neige peuvent être classées en deux catégories. Celles dont le chiffre d'affaires est très largement réalisé dans l'économie de la montagne et celles dont une fraction seulement en dépend. Les entreprises listées ci-dessous ont connu des destins divers durant la pandémie, mais toutes en ont souffert. Vous pouvez retrouver leurs comptes et leurs perspectives détaillées dans les fiches-valeurs Zonebourse. 

Commençons par la première, avec trois opérateurs de remontées mécaniques :

  • Vail Resorts : l'entreprise du Colorado est un pur acteur des loisirs en montagne : commerces, remontées, golfs, écoles de ski, etc. Elle assure aussi le développement foncier qui va avec. Ses implantations principales sont dans le Colorado, la Californie et le Nevada, avec des expatriations au Canada et en Australie. La division "montagne" a dégagé plus de 87% des revenus 2 milliards de dollars de revenus réalisés en 2020, dans des conditions encore compliquées par le coronavirus. En rythme de croisière, Vail Resorts dégage des marges opérationnelles comprises entre 20 et 25%. Impressionnant, même si la valorisation de l'entreprise est très, très élevée.
  • Compagnie des Alpes : si Vail se présente comme "la première entreprise de stations de montagne", la CdA est son pendant en Europe, plus précisément en France où l'entreprise opère les remontées mécaniques de plusieurs stations prestigieuses des Alpes. L'entreprise, dont l'Etat détient encore le contrôle, dégage un peu plus de la moitié de ses revenus avec la destination montagne, le solde dépendant des parcs de loisirs. Après une année précédente très compliquée par le coronavirus qui a fait s'effondrer les revenus, la nouvelle saison se présente sous de meilleurs Auspices. C'est cette base de comparaison favorable qui constitue le principal atout d'un dossier dont les fondamentaux sont assez dégradés. En bonus, les actionnaires détenant 200 actions ou 400 actions bénéficient chaque année de forfaits pour les stations ou d'entrées pour les parcs.
Domaines de la CdA
Source Compagnie des Alpes
  • Téléverbier : un autre exploitant de remontées mécaniques est coté en France, le suisse Televerbier, dont la CdA était actionnaire jusqu'en 2009. Le groupe valaisan a proclamé Verbier "capitale mondiale du freeride". Il s'agit d'un petit acteur qui récompense lui aussi ses actionnaires en leur proposant des avantages au niveau des forfaits de ski. Financièrement, l'entreprise a moins souffert du coronavirus que sa voisine française, puisque les stations suisses sont restées ouvertes l'hiver dernier. 2020 fut néanmoins un millésime difficile, faute d'une clientèle suffisante.

Poursuivons avec deux acteurs internationaux qui ne réalisent qu'une fraction de leur activité dans le domaine du ski, mais qui possèdent des marques bien connues :

  • V.F. Corporation : le poids-lourd américain ne vous dit peut-être pas grand-chose. Certaines de ses marques, si. VF possède par exemple Icebreaker et Smartwool, qui proposent des vêtements en laine pour les performances extérieures. C'est aussi le propriétaire de The North Face et Timberland, que l'on ne présente plus, ou de Napapijri. Pour la petite histoire, VF Corporation est aussi la maison-mère des sacs à dos Eastpak, des chaussures Vans et des vêtements professionnels Dickies. Les notations Surperformance actuelles de la société la placent dans le haut du panier de cette liste.
  • Anta Sports : jusqu'à une date récente, le Chinois était surtout connu en Asie pour ses magasins, sa marque propre et ses licences puissantes comme Fila. Avec le rachat du scandinave Amer Sports, Anta a ajouté plusieurs belles cordes à son arc, en particulier les marques européennes mythiques Salomon et Atomic, mais aussi les textiles Peak Performance et Arc'teryx. Même remarque que pour VF : ses notes d'investissement sont élevées.

Pour compléter, voici une série d'autres entreprises avec une présentation succincte :

  • Columbia Sportswear : la société fondée dans l'Oregon est bien connue des amateurs de sports en extérieur, en particulier des fans de montagne. Cette belle histoire familiale (longtemps dominée par la truculente Gertrude Boyle, décédée fin 2019 à l'âge de 95 ans) affiche des niveaux de valorisation corrects et de beaux atouts fondamentaux.

  • Jungfraubahn Holding : c'est l'opérateur des trains et remontées mécaniques de la Jungfrau en Suisse. Le holding possède à la fois les infrastructures de transport, de ski, des services de restauration, des boutiques, des infrastructures énergétiques et même un observatoire perché à 3571 mètres d'altitude. Si les performances boursières dépendaient des paysages offerts, il faudrait à coup sûr miser sur l'entreprise d'Interlaken.

  • Skistar AB : le groupe suédois exploite des domaines skiables en Suède, en Norvège et en Autriche. Il comprend une branche exploitation de domaines et de services et une branche foncière en charge du développement et de la gestion d'un parc immobilier. Pour les connaisseurs, les domaines sont ceux de Sälen, Åre, Vemdalen et Hammarbybacken en Suède, Hemsedal et Trysil en Norvège et St. Johann en Autriche. 
  • Fenix Outdoor : l'enseigne suédoise distribue des équipements outdoors sous marque propre mais aussi d'entreprises tierces. On est ici davantage dans le textile et le matériel pour le trek et l'alpinisme, mais on reste dans la thématique neige et froid. Les magasins sont exploités en Allemagne, en Finlande, en Norvège et en Suède. Quant aux marques de Fenix, elles concernent surtout du textile et des équipements pour l'extérieur. 
  • Montagne et Neige Développement : la société de Sainte-Hélène-du-Lac a connu une crise de structuration, mais elle est cadre parfaitement avec la thématique. Elle est spécialisée dans les canons à neige et les systèmes de sécurité des pistes, avec des diversifications dans les équipements extérieurs et les remontées mécaniques.
  • Compagnie du Mont-Blanc : cette discrète entreprise cotée sur Euronext Access est en charge des équipements de la vallée de Chamonix (Ski, Aiguille du Midi, Montenvers…) et des stations adjacentes (Les Houches, Megève, Saint-Gervais…). Elle a pour principal actionnaire… l'incontournable CdA (37,5% du capital). Notez que comme pour la CdA, la détention d'actions CMB permet d'accéder à des offres spéciales voire à des pass gratuits. 
  • Alpen : le groupe japonais est un distributeur de produits d'extérieur, en particulier de matériel de glisse. Il fabrique aussi du textile et du matériel via sa filiale Japana, aux marques Hart et Kazama (pour le matériel) ou Fablice (pour le textile).
  • Andacor : cette petite entreprise chilienne exploite la station de ski El Colorado-Farellones, dans la cordillère des Andes. Elle propose aussi des services de loisirs été / hiver sur ces sites très proches de Santiago, qui en font une destination prisée des familles aisées du pays. Une sorte de Vail Resorts en ultra-condensé. 
  • SnowWorld : on peut aussi skier aux Pays-Bas, même si le point culminant du pays dépasse péniblement 320 mètres et s'il faut renoncer au grand air. SnowWorld est une petite société néerlandaise qui exploite six stations de ski indoor, avec pistes, restaurants et offres de loisirs. Cinq sont aux Pays-Bas et une en Allemagne. Son positionnement original lui permet de se revendiquer numéro un européen du ski intérieur. 

Pour les abonnés, la liste des valeurs précitées est disponible dans le Screener ici.


© Zonebourse.com 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPEN CO.,LTD. 0.21%1900 Cours en différé.-11.24%
ANDACOR S.A. 0.00%3494.19 Cours en clôture.0.00%
ANTA SPORTS PRODUCTS LIMITED 2.09%87.85 Cours en différé.-26.39%
COLUMBIA SPORTSWEAR COMPANY -0.54%79.42 Cours en différé.-18.49%
COMPAGNIE DES ALPES 2.87%13.62 Cours en temps réel.-4.06%
COMPAGNIE DU MONT-BLANC 0.00%115 Cours en temps réel.-4.96%
FENIX OUTDOOR INTERNATIONAL AG 0.77%915 Cours en différé.-25.94%
JUNGFRAUBAHN HOLDING AG -0.58%137.2 Cours en différé.2.83%
MONTAGNE ET NEIGE DÉVELOPPEMENT 0.00%3.28 Cours en temps réel.-36.87%
SKISTAR AB (PUBL) 1.40%174.4 Cours en différé.1.18%
SNOWWORLD N.V. -5.00%9.5 Cours en temps réel.-20.83%
TELEVERBIER SA 0.00%45.4 Cours en temps réel.0.89%
VAIL RESORTS, INC. -2.41%231.36 Cours en différé.-29.44%
VF CORPORATION -1.30%46.97 Cours en différé.-35.85%