Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Des combats entre insurgés dans l'Est syrien provoquent un exode

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
04/05/2014 | 11:14

BEYROUTH, 4 mai (Reuters) - Les combats entre éléments de la branche syrienne d'Al Qaïda, le Front al Nosra, et de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont provoqué l'exode de plus de 60.000 habitants dans l'est de la Syrie et fait des dizaines de morts, a déclaré samedi soir l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Ces combats entre groupes rivaux de l'insurrection minent de l'intérieur la révolte en cours depuis trois ans contre le régime du chef de l'Etat Bachar al Assad, et ils ont fait des milliers de morts depuis le début de l'année.

L'OSDH, organisation proche de l'opposition et basée en Grande-Bretagne, a rapporté que le Front al Nosra s'était emparé de la ville d'Abriha, jusqu'alors tenue par l'EIIL.

Au moins 62 combattants ont péri en quatre jours d'affrontements dans ce secteur, qui a vidé Abriha de ses habitants, de même que les villes d'Al Boussairah et d'Al Zir, dont la population totale dépasse les 60.000 personnes, indique l'OSDH.

Selon l'observatoire, les combattants islamistes ont incendié des habitations.

L'EIIL et le Front al Nosra se sont déjà affrontés à plusieurs reprises pour le contrôle des champs pétrolifères et de points stratégiques de la province de Daïr az-Zour, désertique, qui s'étend le long de la frontière irakienne.

Pour le numéro un d'Al Qaïda Ayman al Zaouahri, l'engagement de l'EIIL dans le conflit civil syrien a provoqué une "catastrophe politique" pour les insurgés islamistes, et il lui a conseillé de renoncer à la Syrie et de se concentrer plutôt sur l'Irak.

Ayman al Zaouahri, qui a succédé en 2011 à Oussama ben Laden à la mort de ce dernier, a déjà accusé le chef de l'EIIL, l'Irakien Abou Bakr al Baghdadi, de "sédition". Dans son dernier message vidéo, qui remonte à vendredi, il lui reproche d'avoir offert "sur un plateau en or" le conflit syrien à Bachar al Assad. (Alexander Dziadosz; Tangi Salaün et Eric Faye pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:00Agenda de l'actualité politique et générale internationale
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (20/04)
RE
03:28Yémen-Une opération de la coalition saoudienne signalée à Sanaa
RE
02:12Les Égyptiens appelés à se prononcer sur la réforme constitutionnelle
RE
01:42Juncker dit toujours craindre un Brexit sans accord
RE
01:21Pérou-L'ex-président Kuczynski placé en détention dans l'attente de son procès
RE
00:35Guaido appelle les Vénézuéliens à manifester en masse le 1er mai
RE
20/04L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (19/04)
RE
19/04Warren demande au Congrès d'entamer le processus de destitution de Trump
RE
19/04Nouvelle manifestation à Khartoum en faveur d'un pouvoir civil
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité