Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Nathan
Houtch

Analyste

Du même auteur
Plus d'articles

Des entreprises américaines éligibles au PEA

21/10/2020 | 12:10
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Beaucoup ne le savent pas, mais il est tout à fait possible d’investir dans des actions américaines au sein de son PEA. On parle bien ici de titres vifs et non de fonds ou d’ETF. Il existe en effet une liste, certes réduite, d’entreprises américaines dont le siège social est en Europe et qui permet ainsi l’éligibilité au PEA. Revenons plus longuement sur ces exceptions.

Pour être éligible au PEA, les actions d’une société doivent respecter les deux conditions suivantes : 

  • avoir son siège social en France, dans un État de l’Union Européenne, ou dans un État de l’Espace Économique Européen (à savoir l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ; 
  • et être soumise à un impôt sur les sociétés.

Or, il se trouve qu’il existe une faille dans le premier critère puisqu’un certain nombre d’entreprises américaines on leur siège social en Europe et notamment en Irlande, aux Pays-Bas ou au Luxembourg. Pour des raisons fiscales plus que par amour du drapeau, mais ce n’est pas le sujet. Le principal intérêt de cette liste est qu'elle va permettre de profiter du cadre fiscal avantageux du PEA notamment la non imposition à la vente. Voici donc cette liste : 

Cette liste est particulièrement intéressante pour internationaliser son PEA avec des titres vifs puisque sur les 23 actions, seulement trois ont une capitalisation inférieure à 1 milliard de dollars, dix enregistrent une performance positive sur l’année et on retrouve des gros noms comme Linde, Accenture, Spotify, Eaton Corp, Medtronic, NXP Semiconductors etc. titres qu’on ne penserait pas pouvoir détenir au sein de son PEA.

Nous avons réalisé la simulation suivante : si un épargnant avait investi de façon équipondérée sur les dix premières capitalisation de cette liste au 1er janvier, il aurait vu son PEA progresser de 11,6 % aujourd’hui, ce qui est tout à fait honorable.

Toutefois, il est important de noter que généralement les frais de courtage sont plus élevés pour les bourses étrangères et donc ces actions américaines. Cette stratégie ne s’adresse donc pas aux très petits porteurs et à ceux qui font de l’intraday. Elle sera davantage destinée à l’investissement de plus long terme voire au swing trading sur plusieurs semaines pour amortir les frais et éviter la suractivité. Par contre, ces titres américains ont l’avantage de ne pas être soumis à la taxe sur les transactions financières de 0,30%. Un calcul coût (frais de courtage) par rapport à l'avantage fiscal est donc à faire au préalable.

Une autre solution pour internationaliser son PEA tout en limitant les frais est de privilégier les ETF de chez Lyxor, Amundi etc. éligibles à cette enveloppe fiscale.

Vous pouvez retrouvez notre guide gratuitement, Tout savoir sur le PEA pour approfondir la fiscalité de cette enveloppe ou en vidéo ici :


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCENTURE PLC -0.27%249.33 Cours en différé.18.41%
CONSTELLIUM SE -4.05%12.8 Cours en différé.-4.48%
CORE LABORATORIES N.V. 0.53%24.48 Cours en différé.-35.01%
EATON CORPORATION PLC -0.86%122.19 Cours en différé.29.00%
ENDO INTERNATIONAL PLC -3.28%5.3 Cours en différé.13.01%
LINDE 0.00%Cours en clôture.1.52%
MEDTRONIC PLC -0.66%113.31 Cours en différé.-0.12%
NXP SEMICONDUCTORS N.V. -0.50%157.67 Cours en différé.23.90%
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A. -0.02%270.09 Cours en différé.80.60%
Réagir à cet article
Boursti - Il y a 1 mois arrow option
Merci Nathan pour cette découverte. C'est très utile
1
  
  • Publier
    loader