Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Des inspecteurs de l'OIAC en Syrie dès jeudi

12/04/2018 | 18:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

(Actualisé)

NATIONS UNIES, 12 avril (Reuters) - Deux équipes d'inspecteurs appartenant à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) doivent arriver jeudi et vendredi en Syrie pour enquêter sur l'attaque chimique que le régime de Damas est accusé d'avoir menée à Douma, a annoncé l'ambassadeur syrien aux Nations unies, Bachar al Jaafari.

Le déplacement a été confirmé par l'OIAC, qui a annoncé que ses inspecteurs étaient en route pour la Syrie et qu'ils se mettraient au travail dès samedi.

"Ces deux groupes arriveront séparément en Syrie, jeudi, aujourd'hui, ainsi que demain, vendredi", a déclaré Bachar al Jaafari.

"Nous sommes disposés à les escorter où ils le voudront chaque fois qu'ils le voudront, quand ils le voudront", a-t-il ajouté.

"L'OIAC a adressé quatre passeports à l'ambassade syrienne à Bruxelles. Les visas ont immédiatement été octroyés", a dit le diplomate précisant que le gouvernement syrien était prêt à accorder des visas à des inspecteurs situés au Liban voisin.

La Suède a soumis jeudi un projet de résolution au Conseil de sécurité de l'Onu demandant que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, envoie une équipe d'experts en Syrie afin de répondre "une fois pour toutes à toutes les questions en suspens sur le recours à l'arme chimique".

Aucun des trois projets de résolution soumise mardi devant le Conseil de sécurité n'a été adopté, la Russie et les Etats-Unis s'étant affrontés sur les moyens d'enquêter sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie. (Michelle Nichols, Nicolas Delame et Jean Terzian pour le service français)


© Reuters 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:13Diageo prend 1% après la publication de ses résultats sem…
RE
09:13BOURSE DE PARIS : Le CAC 40 perd 1,4%, plombé par le ton restrictif de la Fed
DJ
09:08MARKETMIND : Plus de quatre
ZR
09:08Le groupe de vacances britannique Saga prévoit de renouer avec les bénéfices en 2022
ZR
09:01Stellantis va porter à 75% sa participation dans la JV chinoise avec GAC
ZR
08:58Maintenant ou jamais ? Les banques européennes envisagent un retour en force face à Wall Bourse
ZR
08:54L'autorité britannique de régulation de la concurrence enquête sur la transaction de 10 milliards de dollars de Clayton pour Morrison.
ZR
08:50Les entrées nettes de St James's Place au quatrième trimestre augmentent de 27 % et les fonds sous gestion atteignent un niveau record.
ZR
08:50L'alliance renault-nissan-mitsubishi va porter de 4 à 5 le nombr…
RE
08:47Net repli attendu en Europe, la Fed inquiète
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"