Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Deux généraux irakiens mis à la retraite par le Premier ministre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
23/09/2014 | 18:59

BAGDAD, 23 septembre (Reuters) - Le nouveau Premier ministre irakien Haider al Abadi a mis à la retraite mardi deux généraux dans le cadre d'un remaniement général de l'armée, laquelle s'est révélée cet été incapable de contrer l'avancée des djihadistes de l'Etat islamique dans le nord et l'ouest de l'Irak.

Les deux gradés étaient de proches alliés du Premier ministre de l'époque, Nouri al Maliki, un musulman chiite très critiqué pour sa gestion communautaire du pouvoir. Il s'était ainsi aliéné les musulmans sunnites, créant un terrain favorable à l'insurrection djihadiste de l'EI.

La décision d'Haïdar al Abadi intervient après l'assaut mené ce week-end par l'Etat islamique contre une base de l'armée irakienne à Saklaouiya dans la province d'Anbar, qui a, selon un haut responsable irakien de la sécurité, fait 400 à 600 morts ou prisonniers parmi les militaires.

Les deux haut gradés remerciés sont les chiites Abboud Kanbar, secrétaire général par intérim du ministère de la Défense et Ali Ghaidan, ancien commandant au sol des forces armées.

Ali Ghaidan avait été mis à la retraite une première fois cette été après la prise de contrôle de Mossoul par l'EI en juin, mais il avait ensuite été discrètement réintégré.

La télévision publique a par ailleurs annoncé que le très controversé Bureau du commandant en chef, qui était créé par Nouri al Maliki pour diriger en personne les mouvements de troupes et nommer les commandants, était supprimé, mais les services du Premier ministre n'ont parlé que de remaniement. (Ned Parker; Danielle Rouquié pour le service français, édité par)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
19:00L'essentiel de l'actualite a 18h00 gmt (10/12)
RE
18:54France-Simple rappel à la loi pour Julien Coupat
RE
18:50SANOFI : Boehringer Ingelheim supprime plus de 300 emplois en France
RE
18:49GILETS JAUNES : Des mesures supplémentaires réclamées pour les PME
RE
18:42Le plan de reprise d'Ascoval est bouclé
RE
18:38France-Le plan de reprise d'Ascoval est bouclé
RE
18:19Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
18:18Des syndicats de journalistes en appellent à Macron après les violences
RE
18:15Point marchés-Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
18:08Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité