Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Devises : l'euro se cherche au lendemain de la BCE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
07/06/2019 | 12:47
Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne se repliait de 0,21% face à la devise américaine après avoir pris 0,48% la veille après la réunion de la BCE. La principale devise du Vieux continent est bien partie pour progresser de 0,50% sur la semaine.

Quasi-stable contre le yen et le franc suisse, l'euro se tasse de 0,33% contre la livre sterling alors que la démission de Theresa May sera effective ce jour.

'La banque centrale a repoussé l'échéance d'une hausse des taux jusqu'à la fin du premier trimestre 2020 et donné les conditions des TLTRO III, moins favorables que les précédentes', commente un analyste parisien ce matin.

'Bien sûr, le président de la BCE Mario Draghi s'est montré accommodant durant la conférence de presse', commente UBS ce matin. Étendant sa 'forward guidance', la BCE a aussi laissé entendre qu'elle se tient prête à agir davantage si les mesures douanières venues des Etats-Unis venaient à faire davantage de dégâts.

Chez la Banque Postale AM, on indique : 'la BCE a signalé que les taux resteraient bas plus longtemps. Une demi-surprise. En revanche deux points sont plus surprenants, la suggestion qu'elle pourrait infléchir sa communication sur l'inflation en acceptant un dépassement de 2% de l'inflation de manière prolongée, mais aussi l'idée qu'elle aurait des marges de manoeuvres ' considérables ' sur le QE'.

En effet, lors de la conférence de presse, Mario Draghi a déclaré : 'nous disposons maintenant - puisque avons cessé d'acheter des obligations - de marges de manoeuvres considérables. Nous avons aussi le droit pour nous, puisque la Cours européenne de Justice nous a donné explicitement la faculté pour poursuivre de manière proportionnée nos objectifs et de respecter notre mandat'.

EG



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
00:55PÉTROLIERS : Ryad accuse l'Iran, dit vouloir éviter un conflit
RE
00:24Le prince héritier d'arabie saoudite, mohammed ben salman, accuse l'iran d'avoir mené l'attaque contre les deux pétroliers dans le golfe d'oman jeudi - presse
RE
00:24PÉTROLIERS : Mohammed ben Salman accuse l'Iran d'être responsable
RE
00:06GB/SUCCESSION DE MAY : Esther McVey apporte son soutien à Boris Johnson
RE
15/06Le maire de Londres Sadiq Khan est un "désastre", dit Trump
RE
15/06Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis
RE
15/06France-A Paris, les concurrents de Griveaux font cause commune
RE
15/06La mairie de Madrid repasse à droite, Ada Colau reconduite à Barcelone
RE
15/06France-La mobilisation des "Gilets jaunes" à son plus bas niveau
RE
15/06L'essentiel de l'actualite a 18h15 gmt (15/06)
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"