Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Devises : l'inflation US reste modérée, le $ recule de 0,3%

13/04/2021 | 20:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Le Dollar se retrouve affaibli contre toutes les devises suite à la publication de la statistique de l'inflation au mois de mars aux Etats-Unis: il recule de -0,3% face à l'(Euro (vers 1,1945), d'à peu près autant face au Yen (à 109,06), de -0,2% face au Franc suisse et au Dollar canadien, et ne se maintient que face à la Livre Sterling (stabilité à 1,3750).

Les prix à la consommation aux Etats-Unis, même dopés par ceux des carburants (+9,1%), n'ont augmenté que de 0,6% en mars 2021 par rapport au mois précédent, d'après le Département du Travail.
Hors énergie et alimentation, deux catégories traditionnellement volatiles, l'inflation s'est établie à 0,3%: ils font preuve d'une grande sagesse.

Par rapport à mars 2020, l'indice des prix a augmenté de 2,6% en données brutes (contre +2,5% anticipé après +1,7% en février) et de 1,6% hors éléments volatils (le consensus tablait sur +1,7%).

Il s'ensuit un recul de -2,5% du rendement des T-Bonds qui affaiblit le billet vert, la rémunération des Bunds restant quasi inchangée vers 1,298%.

'Si la croissance économique des Etats-Unis reprend son cours antérieur, que l'inflation refait surface et que la dette publique du pays augmente, il n'y aura plus de raison ni de besoin pour des taux d'intérêt bas', rappelle la société de gestion scandinave Evli.

Pour la plupart des analystes, la remontée de l'inflation au printemps ne sera que fugace compte tenu des effets de base vis-à-vis de mars 2020, qui avait constitué un point bas pour de nombreuses données sur l'inflation.

Au printemps dernier, du fait des perturbations causées par la pandémie, les prix à la consommation s'étaient inscrits en baisse ce qui promet, un an plus tard, un effet de base maximal.

A noter ce nouveau record absolu du Bitcoin (+6 à 63.390$) qui pour certains constitue le baromètre de la défiance à l'encontre du Dollar et des monnaies victimes de la fuite en avant des banques centrales dans la planche à billet.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
20:16Pour Biden, les chômeurs doivent accepter les emplois ou perdre leurs allocations
RE
20:08Record à Wall Street tandis que les bourses européennes se stabilisent
AW
19:43Les chefs d'entreprise anticipent une amélioration de l'activité en mai, selon la Banque de France
RE
19:34FRANCE : perte d'activité de 6% en avril et de 4% en mai
AW
19:28Coronavirus-Le nombre de patients en réanimation continue de baisser en France
RE
19:12La france annonce 106.684 personnes décédées du coronavirus, un chiffre en hausse de 292
RE
19:11La france annonce 3.292 nouveaux cas de coronavirus
RE
18:52L'OTAN doit renforcer sa défense sur le flanc est de l'Europe- président roumain
RE
18:39Coronavirus-Le nombre de patients en réanimation continue de baisser en France
RE
18:39La france annonce 80.392 personnes décès à l'hôpital en raison du coronavirus, un chiffre en hausse de 292
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"