Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
738
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Donald Trump se paie l'OMS, Mauro Ferrari se paie l'UE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
08/04/2020 | 09:05

Les marchés européens ont poursuivi hier leur rebond, mais Wall Street, d'abord enthousiaste, n'a pas tenu la distance. Les trois principaux indices américains ont même cédé un peu de terrain en clôture. A leur décharge, ils avaient flambé de 7% la veille. En toile de fond, on sent vaguement qu'un point d'inflexion se dessine dans la lutte contre le Covid-19, malgré les chiffres d'expansion de la pandémie aux Etats-Unis et le flou sanitaire qui règne dans certaines parties du monde.

J'ai parlé d'un point d'inflexion, mais il reste hypothétique. Surtout, personne n'est prêt à endosser le rôle du crétin naïf – ici, on dit un "bobet", c'est mon cadeau si vous jouez au mot du jour en confinement – qui criera victoire trop tôt. Et surtout pas chez les dirigeants politiques. A ce propos, Donald Trump a retrouvé de son mordant. Ses dernières saillies font penser, mais je vois peut-être le mal partout, qu'il cherche des bouc-émissaires sur qui faire peser ses valses-hésitations initiales. Depuis hier soir, sa nouvelle cible est l'OMS, "financée en grande partie par les Etats-Unis, mais très sino-centrique", qui s'est "vraiment plantée" au début de la crise. Bon, difficile de contredire le Président américain sur ce point.

Autre coup de gueule spectaculaire, celui de Mauro Ferrari, le président de l'ERC, l'agence européenne de la recherche (ne cherchez pas, vous ne le connaissiez sûrement pas, et moi non plus). Ou plutôt l'ex-patron, puisqu'il vient de démissionner, trois mois après son entrée en fonction, avec pertes et fracas. Histoire de donner un peu plus de poids à son départ, Ferrari a choisi le Financial Times pour annoncer sa décision. Le quotidien britannique des affaires (perfide Albion !) l'étale en une de son édition numérique. Le scientifique affirme avoir "perdu confiance dans le système" et être "extrêmement déçu par la réponse européenne au Covid-19". Plus précisément, il fustige l'incapacité européenne à financer la recherche de crise et une "absence totale" de coordination dans la lutte. Accablant mais représentatif d'une Europe qui a sévèrement besoin d'une remise en cause.

A Londres, Boris Johnson est toujours en soins intensifs à cause du coronavirus et les Britanniques s'interrogent sur la dégradation rapide de l'état de santé de leur Premier ministre. Les communiqués successifs de ses services, chacun démentant le précédent (il n'a pas de symptômes graves; il continue à travailler de chez lui; il a davantage de fièvre mais il va bien; il va passer des tests à l'hôpital; il reste à l'hôpital; il reste à l'hôpital en soins intensifs; il reste à l'hôpital en étant intubé mais il n'a pas de complications…) n'ont rien arrangé. Il "goûte à son propre remède", ironisent certains de ses compatriotes en détournant une expression populaire. On lui souhaite, comme aux autres, de se rétablir.

Le CAC40 perdait 1,3% à 4381 points à l'ouverture, comblant une partie de l'écart de performance avec Wall Street. 

Les temps forts économiques du jour

Que donneront les stocks pétroliers hebdomadaires américains ? Réponse à 15h30, avec toujours de fortes attentes sur un éventuel accord de réduction de la production de l'Opep+, qui ,n'a pas envie de faire le job seule. Il se pourrait que la Fed publie les minutes de sa dernière réunion.

L'euro est légèrement remonté à 1,0861 USD. L'once d'or se stabilise autour de 1650 USD. Le baril de pétrole s'affiche à 32,54 USD le Brent et 24,87 USD le WTI. Le T-Bond 10 ans est rémunéré à 0,72%. Le Bitcoin gagne 2% à 7365 USD.

Les principaux changements de recommandations 

  • Accor : AlphaValue passe d'acheter à accumuler avec un objectif de cours réduit de 40,90 à 28,80 EUR.
  • Ahold Delhaize : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 22 à 25,50 EUR.
  • Air Liquide : MainFirst passe d'achat à conserver en visant 127 EUR.
  • Bobst : MainFirst passe de vendre à conserver en visant 46 CHF.
  • BT Group Plc : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 275 à 260 GBp.
  • Danone : HSBC passe de conserver à acheter en visant 70 EUR. Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 58 EUR.
  • Dassault Systèmes : Baader Helvea passe d'alléger à accumuler avec un objectif de cours réduit de 160 à 146 EUR.
  • Elisa : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 62 EUR.
  • Eutelsat : Citigroup passe de neutre à achat en visant 12,50 EUR.
  • HeidelbergCement : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 43 EUR.
  • Komax : MainFirst passe de conserver à vendre en visant 103 CHF.
  • L'Oréal : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer.
  • Rentokil : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 620 à 520 GBp.
  • RTL Group : DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 43 à 32 EUR.
  • Saint-Gobain : J.P. Morgan reste neutre et si réduit son objectif de cours de 40 à 27 EUR.
  • Travis Perkins : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 920 GBp.
  • Ubisoft : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 85 à 89 EUR.
  • Unilever : HSBC passe de vendre à conserver en visant 44 EUR.
  • Vivendi : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté à 30,50 EUR.

L’actualité des sociétés

Quatre des cinq principaux syndicats de Peugeot ont signé mardi l'accord baptisé "social solidaire" qui prépare la reprise de production, seule la CGT ne l'a pas fait en dénonçant un "hold-up sur les congés payés d'été" et l'absence de mise à contribution des actionnaires puisque PSA n'a pas renoncé à son coupon. Ingenico et Worldline ont progressé de "manière très positive" dans leur projet de fusion, dont la finalisation est toujours prévue au troisième trimestre 2020. La BCE a assoupli ses exigences de garantie pour les banques de la zone euro qui viennent se refinancer à son guichet. Fitch abaisse la notation crédit d'ArcelorMittal de BBB- à BB+, ce qui revient à la faire passer de la catégorie d'investissement à la catégorie spéculative. Le sauvetage d'Europcar grâce à un prêt garanti de l'Etat se profile, confirmant les rumeurs qui circulaient la veille. Eiffage signe un gros PPP autoroutier en Allemagne. Ils communiquent sur les conséquences du coronavirus : Dassault Systèmes, Immobilière Dassault, Mersen, Worldline, Ingenico, Somfy, We.connect (assemblées générales), CGG (objectifs), Ipsos (objectifs, dividende), Eurazeo (dividende), Axway (objectifs, dividende), CNP Assurances (objectifs), PlanetMedia (activité), Quantum Genomics (activité), Inventiva (activité), Altamir (activité), Audiovalley (calendrier). Christian Boiron va quitter le conseil de Boiron. Mainstay veut quitter la cote parisienne. Biosynex a reçu des commandes fermes d’hôpitaux français et de laboratoires privés pour le test de sérologie du Covid-19 de son partenaire chinois et envisage une unité de production et d'assemblage à Strasbourg. AB Science évoque des retards de 2 à 3 mois pour les études cliniques à cause des difficultés d'accès aux sites liées au coronavirus.Le test pour Covid-19  de Novacyt (Z-Path COVID-19-CE IVD) a été listé comme éligible pour l'approvisionnement de l'OMS. Microwave Vision signe un gros contrat de l'ordre de 30 M€. Fleury Michon et Bio-UV ont publié leurs comptes.

Boeing va effectuer deux nouvelles mises à jour du logiciel du 737 MAX, immobilisé depuis mars 2019 après deux catastrophes aériennes, pour obtenir le feu vert à son retour en exploitation. Le fondateur de Twitter, Jacques Dorsey fait don d'1 Md$ d'actions Square pour lutter contre le Covid-19, soit 28% de sa fortune. Tesla va suspendre les contrats de tous ses salariés non-essentiels, et mettre en place des réductions de salaire de 10% pour les simples employés, de 20% pour les dirigeants et de 30% pour les vice-présidents. La FDA prolonge l'examen de Risdiplam de Roche Holding. La rumeur qui circulait hier se confirme : Lufthansa va fermer sa division low cost Germanwings et va réduire ses capacités en retirant des avions du service. En Chine, les ventes de Nissan ont chuté de 45% en mars à cause du coronavirus. La ligne de crédit d'1 Md$ obtenue par Airbnb affiche un taux de plus de 10%, selon le Wall Street Journal. Amazon.com devrait suspendre son service de colisage de produits qu'il ne vend pas, et qui entre en concurrence avec les services de FedEx ou d'United Parcel Service. UnitedHealth va accélérer le paiement des soignants et des hôpitaux, pour éviter les crises de liquidités dans le secteur. Henkel renonce à son tour à ses objectifs 2020. Givaudan, en ligne avec les attentes au premier trimestre, confirme ses objectifs.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
5I5J HOLDING GROUP CO., LTD. 0.98%3.1 Cours en clôture.-28.07%
AB SCIENCE 0.35%8.51 Cours en temps réel.58.18%
ACCOR 11.32%25.38 Cours en temps réel.-39.21%
AHOLD DELHAIZE N.V. -1.46%22.27 Cours en différé.-0.11%
AIR LIQUIDE -1.89%116.8 Cours en temps réel.-7.45%
ALTAMIR -3.23%15 Cours en temps réel.-9.91%
AMAZON.COM, INC. -0.62%2421.86 Cours en différé.31.88%
ARCELORMITTAL 5.18%8.73 Cours en différé.-44.19%
AUDIOVALLEY -0.49%4.04 Cours en temps réel.-7.13%
BIO-UV GROUP 1.00%6.08 Cours en temps réel.73.71%
BOEING COMPANY (THE) 5.24%144.73 Cours en différé.-57.78%
BOIRON -0.46%32.7 Cours en temps réel.-10.16%
BT GROUP PLC -0.60%115.1 Cours en différé.-40.19%
CAC 40 1.46%4606.24 Cours en temps réel.-24.06%
CGG 7.31%1.03 Cours en temps réel.-64.42%
CNP ASSURANCES 6.08%9.68 Cours en temps réel.-45.40%
DANONE -0.29%61.54 Cours en temps réel.-16.73%
DASSAULT SYSTÈMES SE 1.72%147.95 Cours en temps réel.0.96%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 6.83%9.23 Cours en différé.-43.75%
EIFFAGE 2.41%81.6 Cours en temps réel.-20.00%
ELISA OYJ 0.74%54.34 Cours en différé.9.52%
EURAZEO SE 1.02%43.76 Cours en temps réel.-28.26%
EUROPCAR MOBILITY GROUP 7.11%1.521 Cours en temps réel.-64.91%
EUTELSAT COMMUNICATIONS 0.87%9.3 Cours en temps réel.-35.82%
FEDEX CORPORATION 6.68%124.81 Cours en différé.-17.46%
FLEURY MICHON -0.94%21 Cours en temps réel.-33.54%
GIVAUDAN -0.23%3421 Cours en différé.13.13%
HEIDELBERGCEMENT AG 2.70%43.7 Cours en différé.-32.73%
HENKEL AG & CO. KGAA 0.59%78.8 Cours en différé.-14.53%
IMMOBILIÈRE DASSAULT 1.94%63.2 Cours en temps réel.-7.74%
INGENICO GROUP -1.26%125.85 Cours en temps réel.30.01%
INVENTIVA 1.78%4.28 Cours en temps réel.16.62%
IPSOS 2.16%18.92 Cours en temps réel.-34.65%
L'ORÉAL -1.04%248.5 Cours en temps réel.-5.87%
MAINSTAY MEDICAL INTERNATIONAL 5.00%2.1 Cours en temps réel.-38.24%
MICROWAVE VISION 1.21%25 Cours en temps réel.35.14%
NISSAN MOTOR CO., LTD. 5.10%393.8 Cours en clôture.-38.09%
NOVACYT 8.51%3.635 Cours en temps réel.2,050.89%
PEUGEOT 5.76%12.945 Cours en temps réel.-39.23%
PLANETMEDIA 1.74%1.17 Cours en temps réel.-40.61%
QUANTUM GENOMICS -2.60%2.81 Cours en temps réel.-16.86%
RENTOKIL INITIAL PLC 0.08%497.4 Cours en différé.9.80%
RTL GROUP S.A. 1.57%29.74 Cours en différé.-32.38%
SAINT-GOBAIN 0.25%27.9 Cours en temps réel.-23.56%
SOMFY 2.35%82.7 Cours en temps réel.-5.49%
TESLA, INC. 0.24%818.87 Cours en différé.95.75%
TWITTER 4.26%34.01 Cours en différé.6.12%
UBISOFT ENTERTAINMENT -3.75%69.8 Cours en temps réel.13.35%
UNITED PARCEL SERVICE 0.36%97.07 Cours en différé.-17.38%
UNITEDHEALTH GROUP 1.71%294.89 Cours en différé.0.31%
VIVENDI SE 0.05%19.96 Cours en temps réel.-22.70%
WE.CONNECT -4.35%11 Cours en temps réel.-12.00%
WORLDLINE -1.39%66.48 Cours en temps réel.5.27%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
XroussettX - Il y a 1 mois arrow option
Trump est vraiment pathétique. Comment après avoir dit et fait autant de "conneries" il peut encore se permettre de critiquer ? Comment les américains ont pu élire une tel guignol Président des Etats-Unis.
Il ne s’intéresse qu'a la survie de ses entreprise et à sa réélection. Aucune vision d'Etat ou de l'intérêt publique.
1
2
FM5e660687da0eb - Il y a 1 mois arrow option
Il faut reprendre toutes ses déclarations depuis février. Une grippette qui s'en ira par Miracle, nous sommes les mieux préparés du monde, nous avons une équipe fantastique. L'économie américaine se base encore sur un confinement léger, ils risquent de déchanter. Je ne suis pas analyste, mais j'avais pris un put dow jones 23000, puis 20000 en juin. Je ne leur souhaite pas le pire, mais pour Trump, il faut trouver un bouc-émissaire. Toute erreur doit être punie, sauf les siennes, bien entendu !
1
1
FM5e660687da0eb - Il y a 1 mois arrow option
Comment une personnes avec 5 mots de vocabulaire, peut-elle s'improviser médecin en chef. Rappelez-vous des discussions dans le bureau ovale où il faisait une course au laboratoire qui serait à même de trouver un vaccin le plus rapidement possible (1 an, 6 mois, 4 mois qui dit mieux... et pour quel résultat)
1
2
elhach123 - Il y a 1 mois arrow option
Il tente de mettre ses erreurs de gestion de la crise sur le dos de l'OMS. Le pire est que ça risque de marcher au moins aux yeux de ses électeurs.
  
1
fon - Il y a 1 mois arrow option
que Trump envoie ses GI's redébarquer en France , il n'y a plus de FFI , que les boys redébarquent , vite .Il en va de la survie du Peuple et des enfants.
1
  
  • Publier
    loader