Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
302
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Draghi et Trump font le job

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
13/09/2019 | 09:05

Les nouvelles mesures de relance annoncées par le Banque centrale européenne hier et les échos positifs des contacts entre la Chine et les Etats-Unis sur leurs négociations commerciales ont contribué, hier, à ramener les indices sur leurs récents sommets. Le S&P500 n'est qu'à 0,6% de ses pics historiques, tandis qu'il ne manque que 0,5% au CAC40 pour renouer avec son plus haut des dix dernières années. L'optimisme domine au début de la dernière séance boursière de la semaine.

Ma boîte mail regorge depuis hier après-midi de réactions de spécialistes sur les mesures annoncées par la BCE pour réveiller la zone euro. J'avoue ne pas tous les avoir lus, mais je peux donner le ton général : il est plus question de savoir si Draghi a été à la hauteur des attentes du marché que d'imaginer que la nouvelle pochette-surprise aura un franc impact économique. Je trouve nettement plus intéressantes les informations (a priori sérieuses) qui ont circulé par la suite, selon lesquelles le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a rejoint le camp des sceptiques sur les mesures annoncées, aux côtés de ses homologues allemand et néerlandais, traditionnels partisans d'une approche plus orthodoxe de la politique monétaire. Avec l'arrivée prochaine de Christine Lagarde aux commandes de la BCE (le 1er novembre), assistera-t-on à une inflexion par rapport à la stratégie de Mario – Bazooka – Draghi ? C'est l'un des sujets macroéconomiques importants la fin de l'année.

 Sur le front du commerce international, officiels américains et chinois sont entrés dans une phase de franche camaraderie. Donald Trump a même déclaré hier soir être prêt à un accord temporaire avec la Chine, avant d'aboutir à un engagement plus complet. Tout en réitérant sa préférence pour la seconde option, il a ouvertement envisagé la première. Plus tôt dans la journée, la rumeur a commencé à courir que Washington est prêt à sceller un accord a minima, qui comprendrait notamment des engagements stricts sur la protection de la propriété intellectuelle. Une manière assez fûtée pour Trump de réintroduire un peu de souplesse dans un discours qu'il avait beaucoup radicalisé. Jusqu'à son prochain accès de rage.

 Soutien monétaire et optimisme commercial laissent entrevoir une fin de semaine dans le vert pour les indices actions. Le CAC40 gagnait 0,15% à 5650 points peu après l'ouverture, alors que se profile la seconde échéance macroéconomique majeure du mois de septembre, la décision de la Fed sur ses taux, mercredi prochain en soirée.

Les temps forts économiques du jour

La dernière série d'indicateurs macro-économiques importants de la semaine est attendue aux États-Unis, avec à 14h30 les ventes de détail et les prix à l'importation, puis à 16h00 l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan et les stocks des entreprises.

 L'euro remonte légèrement à 1,1067 USD, tandis que l'once d'or se négocie sans grand changement à 1497 USD. Le pétrole reste sous pression, avec un Brent de Mer du Nord à 60,20 USD et un brut léger US WTI à 55 USD. A 1,792%, le rendement de l'obligation d'État américaine sur 10 ans progresse légèrement. Après un gros rebond hier, le Bitcoin se stabilise à 10 408 USD.

 Les principaux changements de recommandations

  • Bankia : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 1,60 EUR.
  • Bankinter : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 5,90 EUR.
  • BNP Paribas : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 57,60 à 50 EUR.
  • Britvic : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 880 à 1000 GBp.
  • CaixaBank : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 2,50 EUR.
  • Crédit Agricole : Morgan Stanley reste à surpondérer avec un objectif de cours réduit de 14,30 à 13,50 EUR.
  • Daetwyler : Baader Helvea reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 173 à 190 CHF.
  • Flughafen Zuerich : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne avec un objectif de 190 CHF.
  • IMI Plc : Berenberg démarre le suivi à la vente avec un objectif de cours de 875 GBp.
  • Kion Group : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 64 à 58 EUR.
  • Meyer Burger : UBS reste neutre avec un objectif réduit de 0,66 à 0,37 CHF.
  • Norwegian Air : SEB Equities passe de conserver à acheter avec un objectif relevé de 31 à 53 NOK.
  • Safran : Bernstein reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 150 à 167 EUR.
  • Société Générale : Morgan Stanley reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 31,50 à 27 EUR.
  • Solocal : Oddo BHF reprend le suivi à l'achat en visant 1 EUR.

 L’actualité des sociétés

Euronext a procédé à la révision trimestrielle de ces indices, sans procéder à aucun changement parmi les plus grosses capitalisations françaises (CAC40 et CAC Next 20), mais en remplaçant Technicolor par Virbac dans le SBF 120 (et par conséquent dans le CAC Mid 60), à compter du lundi 23 septembre. La simplification de l'organisation du groupe Casino continue en Amérique Latine avec la signature des accords sur le lancement d'une OPA de GPA sur Exito. Vinci décroche un contrat de rénovation d'une ligne ferroviaire de 120 M€ en République tchèque. JCDecaux rempile pour 15 ans à Aix-en-Provence. Soitec accroît ses capacités de production en POI.  Gaussin veut mettre en service 40 ATM d'ici fin 2019. Carmat a reçu un feu vert conditionnel de l'agence américaine du médicament pour tester son cœur artificiel aux États-Unis. DMS remporte un procès en diffamation contre son ancien PDG. L'INERIS valide l’efficacité du puits de carbone développé par Fermentalg et SuezRichard Pasternak a démissionné de ses postes d'administrateur et de président du conseil d'Abionyx (ex-Cerenis), remplacé par Emmanuel Huynh. Cyrille Tupin a été confirmé comme directeur général. EOS Imaging signe un partenariat avec Vidi. Noxxon commence à recruter pour sa phase I/II avec NOX-A12 et une radiothérapie dans le cancer du cerveau. Bolloré et sa cascade de holdings, Innate, Vranken, Acteos, Alès Groupe, Umanis, Blue Solutions, Lanson et Tessi ont publié leurs comptes.

 

Le patron de General Electric estime que les cessions d'actifs engagés par le conglomérat devraient lui permettre de récolter 38 Mds$ pour se désendetter. Le conseil d'administration du London Stock Exchange se réunira dans les prochains jours pour se prononcer sur l'offre non-sollicitée de l'opérateur de la Bourse de Hong Kong. La démission du PDG de Nissan, Hiroto Saikawa, a été précipité par deux administratrices indépendantes qui ont voulu épargner au constructeur une nouvelle affaire à la Carlos Ghosn, selon les informations obtenues par Reuters. Le président de Telecom Italia, Fulvio Conti, s'est déclaré prêt à démissionner pour contribuer à une meilleure entente entre les actionnaires de l'opérateur en télécommunications. Visa boucle le rachat de Verifi. Spotify s'offre SoundBetter. SmileDirectClub chute de 27% au premier jour de son entrée en bourse à Wall Street, après avoir été introduit juste au-dessus de la fourchette de prix prévu. Pour Broadcom, son activité a touché un plancher mais n'a pas encore vraiment rebondi dans les semiconducteurs. Pemex va se refinancer en émettant 7,5 Mds$ d'obligations.

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACTEOS -1.54%1.28 Cours en temps réel.-4.17%
BANKIA 0.00%Cours en clôture.0.00%
BANKINTER -0.77%6.41 Cours en clôture.-12.00%
BIOMÉRIEUX -2.66%73.3 Cours en temps réel.31.39%
BLUE SOLUTIONS 0.90%16.85 Cours en temps réel.3.07%
BNP PARIBAS 0.02%47.82 Cours en temps réel.19.04%
BOLLORÉ 1.16%3.85 Cours en temps réel.7.03%
BRITVIC PLC -1.62%1034 Cours en différé.31.96%
BROADCOM INC. 3.82%238.95 Cours en clôture.0.00%
CAC 40 0.17%5657.69 Cours en temps réel.19.14%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 0.19%5655.5 Cours en différé.19.13%
CAIXABANK 0.00%Cours en clôture.0.00%
CARMAT 9.77%16.86 Cours en temps réel.-31.32%
CASINO GUICHARD-PERRACHON -1.06%43.83 Cours en temps réel.21.35%
CERENIS THERAPEUTICS 0.00%Cours en clôture.0.00%
DMS INC. -0.20%1961 Cours en clôture.15.69%
EOS IMAGING 6.21%1.3 Cours en temps réel.-68.39%
FERMENTALG -0.82%1.686 Cours en temps réel.-30.24%
GAUSSIN -1.01%0.1773 Cours en temps réel.-26.50%
GENERAL ELECTRIC COMPANY 1.99%8.98 Cours en différé.18.36%
INNATE PHARMA -2.45%5.565 Cours en temps réel.-24.34%
JCDECAUX 0.26%23.54 Cours en temps réel.-6.61%
LANSON-BCC -0.76%26 Cours en temps réel.-12.75%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -0.97%682.6 Cours en clôture.-20.27%
NOXXON PHARMA NV 0.00%0.363 Cours en temps réel.-61.42%
SAFRAN 0.76%139.05 Cours en temps réel.33.63%
SOITEC -1.76%97.95 Cours en temps réel.95.75%
SOLOCAL GROUP -1.32%0.75 Cours en temps réel.59.29%
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A. -0.52%118.39 Cours en différé.1.61%
SUEZ -0.26%13.63 Cours en temps réel.17.48%
TECHNICOLOR 1.87%0.734 Cours en temps réel.-24.27%
TELECOM ITALIA 0.26%0.5389 Cours en clôture.10.78%
TESSI -0.78%127 Cours en temps réel.9.48%
UMANIS -1.26%4.69 Cours en temps réel.-44.96%
VINCI -0.37%96.8 Cours en temps réel.34.05%
VIRBAC -1.80%218 Cours en temps réel.99.03%
VISA -2.17%172.6481 Cours en différé.33.17%
VRANKEN-POMMERY MONOPOLE 2.43%21.1 Cours en temps réel.-11.81%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader