Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Du rififi aux Etats-Unis pour l'Epiphanie

06/01/2021 | 09:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Le chassé-croisé a continué hier entre les places financières européennes et américaines, les premières reculant pendant que les secondes gommaient une partie de leurs pertes de la veille. Pendant que les dégâts de la pandémie persistent en arrière-plan, la caméra s'est à nouveau déplacée sur les élections américaines. Cette journée de mercredi revêt une importance politico-économique considérable pour deux raisons.

La première, c'est que les deux derniers sièges du Sénat pourraient être attribués. Le vote est clos en Géorgie et le long décompte a démarré, avec une situation aussi indécise que prévu : les candidats républicains et démocrates sont au coude-à-coude dans les deux scrutins. Pour rappel, les républicains doivent remporter un siège pour maintenir leur majorité à la chambre haute. Les démocrates ont besoin des deux pour prendre le pouvoir. Dans le scénario un, un contre-pouvoir existe aux Etats-Unis. Dans le scénario deux, les démocrates pourront imposer leur programme. A l'heure où ces lignes sont écrites, les démocrates semblent avoir remporté le première siège et sont en ballotage favorable sur le second, sur des marges ténues. 

La seconde raison pour laquelle cette journée est cruciale, c'est que le Congrès des Etats-Unis se réunit pour certifier le vote des grands électeurs. En temps normal, c'est une formalité. Mais cette fois, la cérémonie intervient dans un climat alourdi par la contestation des conditions du scrutin par le président sortant, qui a même appelé son vice-président Mike Pence, qui préside la manifestation, à "rejeter les électeurs frauduleusement désignés". Les constitutionnalistes estiment que Pence n'a pas le pouvoir que lui prête Trump, à supposer que des éléments viennent étayer les accusations. Le vice-président se retrouvera à n'en pas douter dans une position assez inconfortable, d'autant que des parlementaires républicains ont prévu de jeter leurs dernières forces dans la bataille pour tenter de faire invalider le vote. 

Un apaisement du climat politique aux Etats-Unis est important pour les marchés financiers, qui n'apprécient guère les incertitudes. Bon, évidemment, 2020 a démontré qu'ils étaient capables de résister à un empilement d'aléas inédit. Mais historiquement, la confiance des agents économiques est plus élevée quand le contexte est apaisé.

Dans un tout autre registre, je vous propose cette semaine de passer en revue quelques idées d'investissement originales piochées çà et là dans les nombreux documents prospectifs produits par les intermédiaires financiers ces dernières semaines. Ce matin, honneur à UBS qui a mis de la viande végétale dans sa bannette des bonnes résolutions 2021.

OK, je sais, je sais. Il y en a parmi vous qui ont des envies de meurtre rien qu'à voir ces deux mots accolés. Et je vous comprends. D'ailleurs personne ne s'est encore risqué à débarquer chez Zonebourse à Annecy pour nous faire manger du fromage végétal. Du reste, mes premières expériences avec un steak non-animal ont été plutôt pénibles. Les plus récentes un peu moins, mais rien qui permette de faire oublier le doux crépitement d'une pièce de bœuf saignante passant du grill à l'assiette. Mais trêve d'obscénité bouchère.

Si je me fonde sur l'enquête menée par UBS en novembre, 53% des consommateurs avaient déjà testé la viande végétale, contre 48% en mars dernier. Et un peu moins de la moitié d'entre eux (46%) en consomme désormais une fois par semaine au moins. Il s'agit depuis plusieurs mois du segment le plus dynamique, et de loin, du marché alimentaire, selon les données Nielsen. La banque suisse pense que ce compartiment va afficher une croissance moyenne de 30% par an d'ici 2025.

Le marché pourrait même être encore plus vaste, si les consommateurs rétifs se convertissaient. Et pour cela, il va falloir faire des efforts sur le goût : les résultats de l'étude montrent que c'est le facteur le plus limitant pour ceux qui ne sont pas convaincus et pour ceux qui refusent tout simplement d'essayer. J'imagine qu'il y a aussi des questions de texture. C'est là que les fournisseurs d'arômes entrent en piste. "Les entreprises d'ingrédients alimentaires, grâce à leur connaissance des liants et des additifs appropriés, ont la possibilité d'améliorer cette expérience sensorielle qui, selon nous, s'avérera essentielle pour favoriser l'adoption généralisée des protéines végétales", écrit UBS, tout en reconnaissant que la spécialité ne constitue pour l'heure qu'une part infime des revenus du secteur. Si l'on excepte le français Mane et le suisse Firmenich, les principaux acteurs de la filière sont cotés. La banque suisse identifie Givaudan, Symrise, Kerry, IFF, Chr. Hansen et Novozymes comme des "chimistes du goût". J'y ajoute la pépite azuréenne Robertet, l'Américain Sensient et trois acteurs asiatiques pour diversifier un peu la liste : T. Hasegawa, Takasago et Huabao. La prochaine fois, vous saurez à peu près d'où vient le petit goût de ce hamburger végan que vous avez mangé.

Le CAC40 gagne 0,6% à 5601 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Après les PMI manufacturiers finaux de décembre publiés lundi, la journée de mercredi sera consacrée aux PMI des services. En Chine le PMI Caixin des Services reste en zone d'expansion mais recule à 56,3 points après 58,1 points en novembre. Il faudra aussi suivre l'inflation en Allemagne (14h00) puis aux Etats-Unis l'étude ADP sur l'emploi (14h15), les commandes de biens durables (16h00), les stocks pétroliers (16h30) et les minutes de la dernière réunion de la Fed (20h00).

L'euro s'échange 1,2282 USD. L'once d'or perd un peu de terrain à 1941 USD. Le pétrole a réagi positivement aux légers ajustements décidés par l'Opep+, avec un Brent à 53,70 USD et un WTI à 49,83 USD. Le rendement du T-Bond remonte à 1% sur 10 ans. Le Bitcoin rebondit à 35 500 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Allianz : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 208 à 224 EUR.
  • AXA : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 22,44 à 23,28 EUR.
  • ASR Nederland : Deutsche Bank passe d'acheter à conserver.
  • Assicurazioni Generali : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 15 à 16 EUR.
  • Elis : Credit Suisse relève son objectif de cours de 9,50 à 11,50 EUR.
  • Hannover Rück : Deutsche Bank passe de conserver à acheter.
  • Kering : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 570 à 650 EUR.
  • Kuehne + Nagel : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 196,60 à 194 CHF.
  • Laboratorios Farmaceuticos Rovi : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 30,50 à 45,50 EUR.
  • LVMH : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 455 à 590 EUR.
  • Maersk Drilling : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 224 DKK.
  • Next : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 6700 à 7500 GBp.
  • NN Group : Deutsche Bank passe d'acheter à conserver.
  • Porsche : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 68 EUR.
  • Sensorion : Jefferies débute le suivi à l'achat en visant 2,30 EUR.
  • SGS : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 2650 à 2615 CHF.
  • Standard Chartered : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté de 589 à 594 GBp.
  • Swiss Life : Citigroup démarre le suivi à l'achat en visant 474 CHF.
  • Vodafone : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 155 GBp.
  • WPP : Citigroup reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1050 à 1300 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Michelin a annoncé mercredi qu'il allait supprimer jusqu'à 2.300 postes en France, sans licenciements, dans le cadre d'un "plan de simplification et de compétitivité".
  • Alstom a émis 750 M€ d'obligations 2029 à 0%.
  • Rubis va lancer un programme de rachat d'actions plafonné à 250 M€, portant sur 6,6 millions d'actions, en vue de les annuler.
  • Voltalia émet 200 M€ d'OCEANE vertes échéance 2025.
  • Pixium Vision et Second Sight Medical Products se rapprochent.
  • Inventiva confirme le lancement de son étude de phase III dans la NASH avec lanifibranor au T1 2021.
  • Bausch + Lomb lance le Vyzulta de Nicox au Mexique, le laboratoire français étant intéressé sur les ventes.
  • Carmat prévoit de lancer son cœur artificiel total au T2 2021 en Europe, en estimant que 2000 patients par an pourraient être concernés sur le vieux continent, dans l'indication "pont à la transplantation".
  • Genoway obtient une subvention 2,3 M€ pour développer son catalogue de modèles humanisés ICP.
  • La Française de l'Energie obtient l'extension géographique de la concession de Désiree dans les Hauts-de-France.
  • Nacon obtient une décision de justice positive provisoire dans le contentieux The Sinking City.
  • Ecomiam renforce son management.
  • DBT tire les deux premières tranches du financement Park Partners.
  • Econocom revendique une réduction à 0 de sa dette au 31 décembre 2020.
  • Le dispositif GERMI R75 d'UV Germi permet un taux d'abattement de la concentration virale aéroportée du coronavirus de plus de 99,9%.
  • Verimatrix retenue pour la protection des applications interactives de fitness Smart Fitness Mirror.
  • Une publication dans Drug and Discovery Today pour Abivax.
  • Les actionnaires de Keyrus valident le transfert sur Euronext Growth.
  • Energisme équipe AFNOR Energies Ingénierie.
  • X-Fab a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Pour faire face à ses propres besoins, com rachète 11 B767-300 à Delta Air Lines et WestJet pour les transformer en avions-cargos.
  • Zizanie autour de la décision du NYSE de renoncer à délister China Telecom, China Mobile et China Telecom : l'opérateur pourrait à nouveau faire volte-face.
  • Tiffany (en passe d'être rattaché à LVMH) a bien terminé l'année.
  • Koninklijke Philips aurait dressé une liste de prétendants asiatiques pour sa division appareils domestiques, qui pourrait être valorisée environ 3 Mds€, selon Bloomberg.
  • Alibaba va placer 5 Mds$ d'obligations, a appris Reuters.
  • Ahold Delhaize et Centerbridge finalisent le rachat du distributeur américain FreshDirect après avoir reçu le feu vert de l'antitrust.
  • Apple ajoute des critères sociaux et environnementaux aux bonus de ses dirigeants.
  • Macy's va fermer 45 magasins en 2021.
  • Les Etats-Unis interdisent les transactions avec huit applications chinoises, dont Alipay (Ant Group, Alibaba) ou QQ Wallet et WeChat (Tencent).

Ça publie aujourd'hui. Costco Wholesale, RPM International, MSC Industrial

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABIVAX 0.31%32.65 Cours en temps réel.-5.38%
AHOLD DELHAIZE N.V. 0.68%23.7 Cours en temps réel.1.86%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED 5.50%265.49 Cours en différé.14.08%
ALLIANZ SE 0.07%200.25 Cours en différé.-0.22%
ALSTOM 0.14%48.74 Cours en temps réel.4.44%
APPLE INC. 3.29%132.03 Cours en différé.-3.66%
ASR NEDERLAND N.V. 0.47%34.35 Cours en temps réel.4.14%
AXA -0.60%19.594 Cours en temps réel.1.05%
CHINA MOBILE LIMITED -1.80%49 Cours en clôture.10.86%
CHINA TELECOM CORPORATION LIMITED -3.32%2.33 Cours en clôture.8.37%
DBT -11.19%0.188 Cours en temps réel.39.53%
ECOMIAM -2.63%18.5 Cours en temps réel.18.75%
ECONOCOM GROUP SE -1.10%2.705 Cours en temps réel.10.51%
ELIS -0.08%13.26 Cours en temps réel.-2.57%
ENERGISME S.A. 0.00%5.8 Cours en temps réel.-2.36%
GIVAUDAN SA 1.61%3601 Cours en différé.-4.93%
HANNOVER RÜCK SE 0.00%136.7 Cours en différé.4.91%
HUABAO FLAVOURS & FRAGRANCES CO., LTD. -2.80%53.44 Cours en clôture.-2.61%
INVENTIVA S.A. 3.52%15.9 Cours en temps réel.31.06%
KERING SA -0.70%552.5 Cours en temps réel.-6.34%
KERRY GROUP PLC 0.45%112.5 Cours en temps réel.-5.49%
KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG 1.28%206 Cours en différé.1.29%
LA FRANÇAISE DE L'ENERGIE 0.42%23.9 Cours en temps réel.23.96%
LABORATORIOS FARMACEUTICOS ROVI, S.A. -2.01%44.1 Cours en différé.18.21%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE 0.67%511.1 Cours en temps réel.-0.63%
MACY'S -1.99%12.34 Cours en différé.9.69%
MICHELIN SCA 0.72%111.8 Cours en temps réel.5.76%
MSC INDUSTRIAL DIRECT CO., INC. -2.16%81.35 Cours en différé.-3.60%
NACON -1.07%7.42 Cours en temps réel.-5.90%
NICOX S.A. -1.88%4.945 Cours en temps réel.15.86%
NN GROUP N.V. -0.33%35.98 Cours en temps réel.1.63%
NOVOZYMES A/S 1.09%362.3 Cours en différé.2.63%
PIXIUM VISION -0.92%1.084 Cours en temps réel.33.33%
PORSCHE AUTOMOBIL HOLDING SE 1.22%59.6 Cours en différé.4.57%
RPM INTERNATIONAL INC. -0.06%86.88 Cours en différé.-4.24%
RUBIS -0.55%39.68 Cours en temps réel.5.06%
SECOND SIGHT MEDICAL PRODUCTS, INC. 19.88%1.99 Cours en différé.6.42%
SENSIENT TECHNOLOGIES CORPORATION 0.33%75.85 Cours en différé.2.48%
SENSORION -2.73%1.78 Cours en temps réel.22.00%
SGS AG -0.22%2727 Cours en différé.2.36%
STANDARD CHARTERED PLC 2.81%482.3 Cours en différé.0.71%
TENCENT HOLDINGS LIMITED 3.74%679.5 Cours en clôture.20.48%
TIFFANY & CO. 0.02%131.46 Cours en clôture.0.01%
UV GERMI 2.29%13.4 Cours en temps réel.69.03%
VODAFONE GROUP PLC 0.60%127.94 Cours en différé.5.13%
VOLTALIA SA 3.07%25.15 Cours en temps réel.-5.61%
WESTJET AIRLINES LTD. 0.00%Cours en clôture.72.17%
WPP PLC -2.59%788.6 Cours en différé.1.35%
X-FAB SILICON FOUNDRIES SE 3.15%7.54 Cours en temps réel.48.37%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader