Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

EDF: La grève contre le projet Hercule perturbe la production

17/12/2020 | 19:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
EDF: LA GRÈVE CONTRE LE PROJET HERCULE PERTURBE LA PRODUCTION

PARIS (Reuters) - La grève contre le projet de transformation d'EDF a entraîné jeudi une baisse marquée de la production française d'électricité nucléaire, d'après les données diffusées par le groupe et par le gestionnaire des lignes à haute tension RTE.

Avec 14 des 56 réacteurs du parc d'EDF fonctionnant à puissance réduite en raison du mouvement, représentant environ 14% des capacités nucléaires disponibles, la production accusait une baisse proche de 9,5 gigawatts vers 19h.

Le taux de grévistes s'est établi à 28,6% de l'effectif total en fin de journée contre 32,4% lors de la précédente grève, selon le décompte d'EDF. La CGT a pour sa part évoqué un taux de grévistes de 35% de l'effectif présent et de 60% à la production.

Il s'agit de la troisième journée de grève des agents d'EDF après celles du 26 novembre et du 10 décembre contre le projet Hercule, en cours de négociations entre le gouvernement français et la Commission européenne.

Hercule prévoit notamment une séparation entre le parc nucléaire existant d'EDF et une grande partie de ses activités liées aux énergies renouvelables, ainsi qu'une ouverture du capital de ces dernières.

Sa mise en oeuvre, qui suivrait une nouvelle régulation mettant en place des revenus garantis pour la production nucléaire d'EDF, constituerait selon les syndicats un premier pas vers un démantèlement et une privatisation du groupe.

Selon des informations publiées jeudi par Le Monde, basées sur des sources "informées de l'avancée des échanges", "plusieurs semaines" de discussions sont encore nécessaires pour qu'un éventuel accord soit conclu entre Paris et Bruxelles.

Le quotidien ajoute que "le gouvernement a besoin d'aboutir avant la fin du mois de janvier pour espérer faire rentrer cette réforme dans le calendrier parlementaire avant que la campagne présidentielle ne débute".

(Forrest Crellin et Benjamin Mallet, édité par Henri-Pierre André et Jean-Michel Bélot)


© Reuters 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:16Navalny rentre en Russie malgré les menaces d'arrestation
RE
14:41Il est urgent de raviver l'accord de Vienne, dit Le Drian dans le JDD
RE
12:40Coronavirus-Les Français pour un "passeport vaccinal", Beaune le juge prématuré
RE
12:12FRANCE : La dette publique supérieure à 100% du PIB pendant 10 ans, estime Moscovici
RE
11:25Carrefour et Couche-Tard renoncent à leur rapprochement
RE
11:23Coronavirus-L'Autriche prolonge le confinement jusqu'au 8 février
RE
10:51La France ne veut plus de "surenchère tarifaire" avec les USA-Le Drian
RE
10:28Coronavirus-Décès et nouvelles contaminations en baisse en Allemagne
RE
10:20Coronavirus-Les Français pour un "passeport vaccinal", Beaune le juge "prématuré"
RE
09:26Coronavirus-L'Autriche va prolonger le confinement jusqu'au 8 février-presse
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"